Faites le plein d’art à Berlin

Berlin

9 septembre 2013 | Destinations | ,

Par l’équipe du Guide Évasion

Pas de MOMA, pas de Pompidou, pas de Prado ni même de Rijksmuseum : les musées d’art berlinois sont injustement méconnus. La ville possède pourtant des collections d’une très grande richesse, dispersées dans une multitude de musées. Petit inventaire non exhaustif.

Art antique au Pergamon Museum et au Neues Museum

Babylone et ses grandeurs, ça vous inspire ? Au Pergamon Museum vous aurez l’occasion de découvrir cette civilisation fascinante et son art. Vous serez impressionnés par la mise en scène fastueuse des splendeurs de la Mésopotamie : la porte d’Ishtar et la voie processionnelle de Babylone, surgie du temps de Nabuchodonosor II, déroulent leur céramique turquoise et leur bestiaire (dragons, taureaux, lions…). Plus loin ce sont les monumentales merveilles de l’Asie mineure, comme l’autel de Pergame ou la porte de l’Agora de Millet qui vous feront méditer sur la mort des civilisations.

Au Neues Museum le mal nommé, c’est la mythique Égypte qui prend vie. Néfertiti est sans conteste la star des lieux : il faut dire que son doux visage de calcaire peint fascine. Son œil constitué de pierres précieuses avait littéralement charmé l’archéologue qui l’avait découverte. Il a mis 13 ans à restituer la pièce aux autorités !

Pergamon

Pergamon Museum Berlin
©photo credit: Will Palmer via photopin cc

Art classique à l’Alte Nationalgalerie et à la Gemäldegalerie

A l’Alte Nationalgalerie, outre une belle collection de tableaux impressionnistes, ne manquez pas les chefs d’œuvre romantiques allemands. Vous succomberez aux atmosphères magiques de Caspar David Friedrich ou de Carl Blechen, les maîtres du genre.

Du côté de la Gemäldegalerie, c’est 1500 toiles qui vous attendent, issues des collections des princes de Prusse. C’est un condensé brillant de la peinture européenne du XIIIe au XVIIIe siècle. Vermeer, Brueghel sont les peintres les plus populaires ici mais vous pourrez également voir une belle collection de peintures Renaissance allemande, avec des portraits de Lucas Cranach l’Ancien ou d’Albrecht Durer.

Lucas Cranch, Gemaldegalerie Berlin ©photo credit: ho visto nina volare via photopin cc

Lucas Cranach, Gemaldegalerie Berlin
©photo credit: ho visto nina volare via photopin cc

Art moderne à la Neue Nationalgalerie et à la Berlinische Galerie

Le bâtiment de la Neue Nationalgalerie est l’œuvre de Mies Van der Rohe, l’architecte du Bauhaus. Son élégant toit à caisson n’est soutenu par aucun mur et son hall de verre, tout en transparence et reflets est un écrin parfait pour exposer. Les collections présentent par roulement expressionnisme, surréalisme ou cubisme et de nombreuses expositions temporaires plus contemporaines viennent animer les lieux.

Tout près du fabuleux Musée Juif, la Berlinische Galerie présentera dès le 19 septembre un nouvel accrochage de sa jolie collection permanente. Elle retrace l’histoire artistique de Berlin, de la Sécession (Libermann ou Levis Corinth) aux Expressionnistes (Otto Dix, George Grosz), des expérimentations des années 80 au Fluxus en passant par les peintres nazis ou la nouvelle génération d’artistes berlinois. Les expos temporaires viendront compléter ce beau panorama.

Berlinische Galerie

Berlinische Galerie
©Jean Tiffon

Art contemporain à la Hamburger Bahnhof et à la Sammlung Boros

La Hamburger Bahnhof est le principal musée d’art contemporain (disons post années 50) de Berlin. Il est aménagé dans une ancienne gare et possède ainsi un cadre de toute beauté. Si les expérimentations de Joseph Beuys occupe la partie ouest du musée, on peut également admirer une belle collection d’artistes modernes et contemporains dans la partie Est et à l’étage : Anselm Kiefer et ses sombres visions, Cy Twombly et ses peintures rêveuses et des sérigraphies gigantesques de Warhol sont au programme. De conséquentes expos temporaires ont également lieu dans la grande halle ainsi que dans des entrepôts attenants.

Christian Boros, publicitaire de son état, a acheté en 2003 un vaste bunker issu de la période nazie. Il y a accroché sa riche collection d’art contemporain, la Sammlung Boros, et s’est installé au dernier étage de la construction. On peut pénétrer sur rendez-vous dans ce lieu fascinant et découvrir lors d’une visite guidée (en anglais) la teneur de ses goûts artistiques. Olafur Eliason, l’artiste danois qui travaille sur la nature et la lumière, s’intègre étonnamment bien à cet univers confiné et bétonné, tout comme l’artiste chinois dissident Ai Weiwei et son curieux arbre-machine boulonné. Un moment rare vous attend.

Sammlung Boros

Sammlung Boros
©Jean Tiffon

Pratique

Pergamon Museum : Bodestraße 1-3, 10178 Berlin. T.l.j 10h-18h, 14€, forfait île des musées 18€ (Pergamon, Bode, Neues, Alte).
Neues Museum : Bodestraße 1-3, 10178 Berlin. T.l.j 10h-18h, 10€, forfait île des musées 18€ (Pergamon, Bode, Neues, Alte).
Alte Nationalgalerie : Bodestraße 1-3, 10178 Berlin. Mar-dim 10h-18h, 10€, forfait île des musées 18€ (Pergamon, Bode, Neues, Alte).
Gemäldegalerie : Matthäikirchplatz, 10785 Berlin. Mar-dim 10h-18h, nocturne jeu (20h), 10€. Forfait Gemäldegalerie + Neue nationalgalerie 12€.
Neue Nationalgalerie : Potsdamer Straße 50, 10785 Berlin. Mar-ven 10h-18h, sam-dim 11h-18h, 8€. Forfait Gemäldegalerie + Neue nationalgalerie 12€.
Berlinische Galerie : Alte Jakobstraße 124, 10969 Berlin-Kreuzberg. Mer-lun, 10h-18h, 8€.
Hamburger Bahnhof : Invalidenstraße 50-51, 10557 Berlin. Mar-mer 10h-18h, jeu 10h-20h, ven 10h-18h, sam 11h-20h, dim 11-18h, 14€ pour temporaires + permanente.
Sammlung Boros : Reinhardtstraße 20, 10117 Berlin. Sur rdv, inscription en ligne. Jeu-dim, 10€.

par La Rédaction

Laissez un commentaire


Pour construire votre voyage

A lire aussi