Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Le blog > Food & coutumes > Prague : 10 spécialités à savourer
Prague : 10 spécialités à savourer

Prague : 10 spécialités à savourer

2 novembre 2017 | ,

Par les Globe blogueurs

Déambuler dans les rues de Prague peut rapidement vous ouvrir l’appétit. Cela tombe bien, car la ville propose de nombreuses spécialités ayant pour trait commun d’être copieuses et généreuses. Les occasions d’y succomber ne manqueront pas. Voici les plats ou gourmandises à ne pas rater selon nous !

Un apéritif pané sinon rien !

Démarrons par le commencement, à savoir l’apéritif ! En République tchèque, les repas démarrent bien souvent par une bière légère et savoureuse que l’on accompagne volontiers de fromage ou de morceaux de choux-fleurs panés. Un petit encas qui permet d’attendre la suite du repas. Accompagnés d’une salade, ils peuvent constituer un repas pour les végétariens.

Les bramboraks

Autre spécialité populaire et très répandue à Prague, les bramboraks. Il s’agit de galettes de pomme de terre agrémentées d’ail, de marjolaine, de cumin à laquelle on ajoute une sauce appelée tatarska. Elles peuvent être servies en accompagnement ou en plat principal. Dans ce cas là, elles sont énormes et garnies de viande avec de la sauce et des poivrons.

Les bramboraks, spécialité tchèque, Prague

Bramboraks © Sebos/Shutterstock

Une multitude de soupes en entrée

Au delà des en-cas, il est coutume en République tchèque de démarrer son repas par une soupe. Le potage que l’on retrouve le plus au menu des restaurants est bien entendu le goulash à base de bœuf, mais on trouve aussi des potages à base de pomme de terre, la soupe à l’ail ou bien encore un bouillon agrémenté de nouilles et de poulet.
Notre astuce : les soupes ne figurent pas toujours dans le menu car elles varient tous les jours et c’est une évidence ! Alors n’hésitez pas à demander quelle est celle du jour.

Le goulash, la spécialité incontournable !

Nous évoquions justement le goulash. S’il peut être servi en soupe en entrée, il constitue souvent un plat principal. Il est composé de bœuf longuement mijoté dans de la bière et du paprika. Les pièces de bœuf sont généreusement nappées d’une sauce épaisse que l’on termine jusqu’à la dernière goutte à l’aide des knedliks. Les Hongrois et les Tchèques se disputent la paternité de cette spécialité, mais quoiqu’il en soit c’est un régal. Il existe une variante où l’on rajoute du chou à l’intérieur.

Les knedliky à toutes les sauces

Les knedliky sont des accompagnements très répandus en Tchéquie. Cette spécialité est une pâte qui est ensuite servie sous forme de tranches pour pouvoir saucer les plats. Il en existe à base de farine, d’eau, d’œuf et de mie de pain, mais aussi à base de pomme de terre (dont la consistance ressemble au gnocchi italien). Il y a des variantes dans lesquelles on incorpore de la viande, du fromage ou des morceaux de pain. Une version sucrée existe également. Sous forme d’une boule blanche et pâteuse, le ovocné knedlik est fourré avec des fruits en marmelade (prune, abricot etc.) puis nappé de beurre fondu, de sucre en poudre et de graines de pavot.

Les knedliks, spécialité tchèque, Prague

Knedliks © AS Food studio/Shutterstock

Le svíčková na smetaně, un plat de fête

Le svíčková est un plat que l’on sert traditionnellement dans les mariages, mais que l’on peut retrouver facilement à la carte de nombreux restaurants à Prague. Du bœuf est cuit longuement puis servi en tranche avec une sauce épaisse et très savoureuse à base de légumes. Le tout est agrémenté d’une touche de confiture d’airelles, d’un soupçon de chantilly et des fameux knedliks à base de farine. Une spécialité à déguster d’autant plus si vous raffolez du sucré-salé.

Le vepřoknedlozelo pour les estomacs solides

Le porc est très fréquemment au menu des restaurants tchèques. Cette spécialité utilise la cuisson à l’étouffée. La viande ainsi cuite est accompagnée de choucroute et de quenelles. Ce plat fort en goût et en calories est particulièrement apprécié des Tchèques. Alors si vous voulez tester les spécialités locales, vous n’y couperez pas !

Le vepřoknedlozelo, spécialité tchècque, Prague

Vepřoknedlozelo © Alizada Studios/Shutterstock

Les palačinky pour les gourmands

Passons au sucré. Un des desserts les plus répandus sont les palačinky, des crêpes épaisses garnies de confiture, de fruits ou de noix surmontées de crème chantilly. Vous en trouverez facilement et ce même pour le goûter.

Les trdelnícky, icône sucrée de Prague

Véritable icône lorsqu’on évoque Prague, ce gâteau en forme de tube craquant tourné sur une brochette en bois, que l’on saupoudre de sucre ou de chocolat, n’est pourtant pas une vraie spécialité tchèque ! D’origine slovaque, il n’en est pas moins délicieux. Vous aurez du mal à ne pas succomber tant les d’échoppes qui proposent cette pâtisserie sont légion à Prague. En hiver, il accompagne à merveille un chocolat ou vin chaud. En été, il est fourré de glace.

Le medovnik pour terminer en beauté

Et pour finir, encore une gourmandise sucrée, un gros gâteau comme on les aime à base de miel, de couches de biscuit, de noisette et de crème. Visuellement, c’est un bel empilement de teintes beige et marron. Vous l’aurez compris, la cuisine tchèque est généreuse et très copieuse. Pour faire passer le tout vous aurez sûrement besoin d’une bonne bière légère, incontournable dans les bars à Prague, ou d’une limonada faite maison à base de citron ou de fruits infusés dans de l’eau plate ou gazeuse.

Cet article vous a-t-il mis l’eau à la bouche ?

Image à la Une : Le traditionnel medovnik © Adrian_am13/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage