Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Le blog > Food & coutumes > Pouilles : 10 spécialités à dévorer
Pouilles : 10 spécialités à dévorer

Pouilles : 10 spécialités à dévorer

Mis à jour le 29 juin 2017 | , , ,
Publié le 12 juin 2017

Par Lucie Tournebize de L’occhio di Lucie

Où mange-t-on le mieux en Italie ? S’il est impossible de répondre à cette question, tant la gastronomie du Bel Paese prend des formes variées d’une région à l’autre, une chose est certaine : les Pouilles sauront vous surprendre avec une cuisine composée à la fois de poissons, de pâtes fraîches et de fruits de mer, sans oublier ses plats à base de viande et ses pâtisseries. Nous vous proposons de découvrir dix spécialités pour profiter de vacances gourmandes.

Les taralli

À l’heure de l’aperitivo, installez-vous face à la mer pour déguster un bon vin local en grignotant des taralli, de délicieux biscuits salés typiques des Pouilles. Réalisés à partir d’une pâte à base de farine, d’eau ou de vin blanc et d’huile d’olive, ils prennent la forme d’anneaux croustillants. Attention : une fois qu’on a commencé, difficile de s’arrêter !

taralli-cuisine-gastronomie-italie-pouilles-specialité

Taralli © Sabino Parente/shutterstock

La puccia

Si vous croyez que la finger food italienne se limite aux panini, vous faites fausse route. Dans les Pouilles, à l’heure du pique-nique, c’est la puccia que l’on déballe. Originaire de Lecce, cette galette épaisse et croquante est garnie des meilleurs produits. Cœur d’artichaut, jambon de pays, tomates séchées, fromage local… les possibilités sont infinies !

La burrata

Voici un fromage qui justifie à lui tout seul le voyage dans les Pouilles, dont il est l’une des grandes spécialités. Petite sœur de la mozzarella, la burrata se présente sous la forme d’une boule blanche crémeuse. Délicieusement fondante et onctueuse, elle se mange à température ambiante avec de l’huile d’olive et du pain, qui libèrent toutes ses saveurs.

Pasta con le cozze alla tarantina

Le long des côtes comme dans les assiettes, on trouve une myriade de poissons et de fruits de mer dans les Pouilles. Goûtez aux pâtes aux moules, la pasta con le cozze, qui vous laisseront un délicieux souvenir. Lors d’un passage par Taranto, dans le sud de la région, il vous sera difficile de passer à côté de cette délicieuse spécialité.

Le panzerotto

Spécialité hautement calorique, le panzerotto est très populaire dans la région des Pouilles. Également connu sous le nom de calzone, ce petit chausson est fourré d’ingrédients variés, le plus traditionnellement de la ricotta avec de la pancetta ou de la mozarella avec de la sauce tomate, avant d’être entièrement frit.

panzerotti-pouilles-italie-cuisine-gastronomie

Panzerotti © Enzo4/shutterstock

Le vin blanc sec de Locorotondo

Locorotondo n’est pas seulement le nom d’un village des Pouilles accueillant de nombreux trulli, ces habitations traditionnelles en pierre, ornées de symboles magiques. C’est aussi celui d’un vin blanc, sec et fruité, qui accompagne admirablement les fromages locaux et les fameux taralli.

Les bracciole

Voilà un plat loin d’être banal. Sur une tranche de bœuf, on enroule d’abord de la pancetta, du persil, de l’ail et du parmesan, que l’on cuit ensuite à la poêle puis dans de la sauce tomate. Cette spécialité est servie avec des pâtes lors des banquets dominicaux. Arrêtez-vous dans un ristorante ou une trattoria, moins formelle, pour l’essayer !

Les aubergines farcies

Consommées aussi bien en antipasto qu’en plat principal, impossible d’oublier les melanzane ripiene une fois qu’on y a goûté, tant leur saveur est mémorable. Pour réaliser ce plat végétarien, on creuse d’abord les aubergines à la cuillère puis on les remplit de mie de pain, de fromage, de pulpe de tomate et d’œufs. Ensuite, on les cuit lentement au four ou à la poêle, dans de l’huile d’olive, bien sûr, avant de les déguster. Émotion garantie !

melanzane-ripiene-cuisine-gastronomie-cuisine-italie-pouilles

Melanzane ripiene © Salvatore Chiariello

Les orecchiette

Les orecchiette, autrement dit les petites oreilles, sont des pâtes rondes à la forme creuse. Typiques des Pouilles, elles sont servies dans tous les restaurants, accompagnées d’une sauce tomate à la viande (ragù) ou de cime di rapa, un ingrédient très présent dans la cuisine locale. À Bari, vous pourrez assister à leur fabrication dans la via Arco Basso, surnommée « la rue des orecchiette » : installées dans la ruelle, les femmes roulent puis coupent la pâte qu’elles moulent sur leur pouce.

Du côté des desserts : vive la pasta di mandorle

Sous la forme de fruits ou de taralli, la pâte d’amande est un incontournable des pâtisseries du Salento, dans le sud de la région. Le 13 décembre, les taralli sont recouverts d’un glaçage au citron en l’honneur de sainte Lucie et prennent alors le nom d’occhio di Santa Lucia.

Photo à la une : Puccia © Mi.Ti./shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage