Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Nos Tops > 10 conseils pour ramasser les champignons
10 conseils pour ramasser les champignons

10 conseils pour ramasser les champignons

27 octobre 2012

Par Quentin, aventurier des bois

Depuis juillet dernier, plus de 500 personnes ont été intoxiquées aux champignons en France ! 10 conseils pour un repas… sans trépas !

Trouver les coins

La cueillette des champignons est plus qu’un passe-temps ; c’est un art. Et comme tout art, il a ses techniques et ses secrets. Connaître les lieux où les champignons abondent n’est donc pas une mince affaire. L’astuce la plus simple est de se renseigner auprès d’un ami champignonneur (ce mot existe !) qui saura vous indiquer les zones les plus prolifiques. Aussi, sachez que l’art « champignonesque » (celui-ci n’existe pas…) est plus qu’aléatoire : vous pourrez marcher 2 heures sans rien trouver, puis tomber sur une clairière remplie de ronds de sorcière !

S’habiller et se protéger

La forêt est pleine d’animaux et végétaux plus ou moins attrayants. Vous y croiserez des bestioles en tous genres et surtout de nombreuses ronces qui risquent de vous « chatouiller » l’épiderme. Optez donc pour une tenue épaisse et résistante (les vestiges d’un service militaire sont parfaits pour cela, ainsi que les vieux 501) à laquelle vous n’êtes pas particulièrement attaché(e). Aussi, vous pourriez y rencontrer d’autres animaux plus imposants, comme des chasseurs, qui sauront ne pas vous confondre avec la faune locale si vous arborez une tenue bien visible. Le treillis n’est pas obligatoire : les champignons ne courent pas très vite.

Connaître et reconnaître

Si vous êtes un novice, le mieux est de vous faire accompagner lors de vos premières cueillettes. Vous y apprendrez les bases du ramassage, et on vous aidera à différencier les « bons » des « mauvais ». En effet, ces petites créatures terricoles sont piégeuses, et certaines espèces se ressemblent très fortement ; pour le meilleur (girolles, truffes) comme pour le pire (clitocybes)…

champignons

© droits réservés

Se repérer

Vous partez en forêt (de Tronçais par exemple), un environnement changeant et qui vous est inconnu. Vous n’êtes pas Victor de l’Aveyron, et même si vous avez une âme d’aventurier, quelques conseils ne seront pas de trop. Avant de pénétrer dans les bois, essayez de regarder où est placé le soleil par rapport à vous et votre direction. N’hésitez pas à vous aider de repères (un tronc d’arbre coupé, un rocher, …) afin de trouver la sortie sur le chemin du retour, mais aussi de savoir si vous passez deux fois au même endroit. Enfin, ne vous aventurez pas trop tard : la nuit tombe vite…

Ne pas les cueillir trop mûrs

En effet, même les variétés de champignons comestibles peuvent devenir toxiques en pourrissant. De plus, pour les plus « vieux » il faudra couper l’ensemble de la pourriture : à la fin, il ne restera donc plus grand chose… Les « jeunes », plus fermes, vous éviteront bien des tracas !

Utilisez un couteau

Pour les ramasser, armez-vous d’un objet coupant de type Opinel afin de pouvoir couper le pied proprement. Ceci vous permettra à la fois d’identifier facilement le champignon, mais aussi de préserver le mycélium (qui se trouve à la base du stipe et sous la terre) qui constitue la partie immergée de l’iceberg fongique.

Pas de sacs plastiques

Pour les recueillir, n’utilisez pas de sacs en plastique : enfermés dans leur prison de pétrole, ils vont commencer à pourrir et pourraient même devenir toxiques. Aussi, ces contenants ne sont pas pratiques puisqu’ils s’accrochent aux ronces et branches, s’arrachent et polluent la nature. Préférez donc le bon vieux panier en osier de Mamie.

Ne mélangez pas

Lorsque vous ramassez ces petits trésors, et si vous avez des doutes sur quelques spécimen, ne les mélangez pas aux « bons ». S’il s’avérait qu’ils étaient toxiques, il faudrait tout jeter !

montrer ses champignons

© knitting iris

Montrez-les

Même s’il n’est pas toujours bon de montrer à autrui sa cueillette prolifique, il est fortement conseillé de demander le conseil d’un pharmacien ou d’un expert mycologue en cas de doute. On aime les champignons, mais ce serait bête de mourir quand même !

Mangez-les

Il ne faut pas les garder plus de 48 h dans un réfrigérateur, car en vieillissant, ils produisent des toxines. Le mieux est de les manger le jour même, et si vous devez les garder plus longtemps, sachez qu’ils supportent parfaitement la congélation. Aussi, il est possible de les sécher.

par La Rédaction

Vos commentaires

Sur mon blog, Le Blog d’une Maman (im)Parfaite, tous mes conseils et astuces pour partir à la cueillette des champignons quand on est novices en la matière :
Un petit guide complet :
http://blogdesmamans.blogspot.fr/2014/11/a-la-cueillette-des-champignons-avec.html

Merci Virginie !

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Merci Virginie !

Sur mon blog, Le Blog d’une Maman (im)Parfaite, tous mes conseils et astuces pour partir à la cueillette des champignons quand on est novices en la matière :
Un petit guide complet :
http://blogdesmamans.blogspot.fr/2014/11/a-la-cueillette-des-champignons-avec.html

Laissez un commentaire

Bannière Adserver

Bannière Adsens