Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Nos Tops > Les 10 plus beaux voyages en train
Les 10 plus beaux voyages en train

Les 10 plus beaux voyages en train

Mis à jour le 3 novembre 2016 | ,
Publié le 31 octobre 2016

Pour fêter la sortie du livre « Les plus beaux voyages en train » des Guides Bleus (en librairie le 3 novembre 2016), on vous propose une sélection des plus beaux voyages ferroviaires présents dans le livre.

Europe

Gornergrat Bahn : au sommet de l’Europe, la plus haute ligne à crémaillère en plein air au monde (Suisse).
À l’allure poussive de 20 à 30 km/h, ce train gravit ses 9,4 km de voie étroite au pied du mont Cervin. La ligne a été inaugurée en 1898 après deux ans de travaux, mobilisant 2 400 ouvriers durant la seule période possible pour organiser un chantier, entre la fonte des neiges et le début de l’hiver. Dans les quatre gares du parcours, au cours du voyage, les passagers peuvent monter et descendre à leur guise pour découvrir les environs à pied, à vélo, à ski ou sur une luge.

Al Andalus : la merveille d’Andalousie.
Des voitures superbement restaurées (une grande partie fut construite vers 1930 par la Compagnie des Wagons-Lits, à l’origine de l’Orient-Express) composent ce palais sur rails. Certaines furent même utilisées par la famille royale britannique lors des voyages de Calais à la Côte d’Azur. Al Andalus circule surtout le matin, laissant tout loisir le reste de la journée pour découvrir des sites touristiques autrement inaccessibles par le rail. Le déjeuner et le dîner se prennent tour à tour à bord ou aux étapes, dans des restaurants haut de gamme.

Le Gornergrat Bahn © Matterhorn Gotthard Bahn/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Le Gornergrat Bahn © Matterhorn Gotthard Bahn/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Asie

En Corée du Sud, des trains touristiques révèlent des joyaux cachés.
Une déco vintage et un confort sommaire ont déjà fait de ce train un phénomène quasi-culte. Parcourant 28 kilomètres en une heure environ, le V-train traverse les profondes vallées luxuriantes au cœur du Baekdudaegan, la chaîne montagneuse qui coupe la péninsule dans sa longueur. À l’extérieur, les wagons sont peints dans un rose fuchsia ludique, et, à l’intérieur, une palette acidulée contraste joyeusement avec la nature qui s’invite dans les voitures par l’encadrement des larges fenêtres.

Viceroy Special : le seul train à vapeur du Sri Lanka.
En service depuis 1986, le Viceroy Special se compose de deux voitures-salons, un wagon-restaurant et une voiture-bar tractés par des locomotives à vapeur de facture britannique dont certaines remontent à 1927. L’aménagement intérieur mêle décoration coloniale et confort moderne avec fauteuils inclinables enveloppants, climatisation et wi-fi. Les plages dorées, les palmiers et les lagons bordés de mangrove qui défilent sur le parcours lors du voyage prouvent que la vie a repris, après vingt-six années de guerre civile et le tsunami de 2004.

Le V Train © Greg Goodman/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Le V-train © Greg Goodman/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Amérique

Hurricane Turn : l’ultime aventure en Alaska, faire arrêter le train à la demande.
En service depuis 1923, c’est l’un des derniers flagstop trains des États-Unis : le conducteur arrête le convoi sur simple demande des voyageurs, à la montée comme à la descente. Les passagers sont pour beaucoup des habitués : pêcheurs à la ligne ou fous de ski, citadins qui rejoignent leur chalet le temps d’un week-end… La ligne assure également un lien avec la civilisation pour ceux qui vivent à l’année au contact de la nature. Le personnel note où descendent les passagers et à quel moment chacun souhaite prendre le train du retour. 

Belmond Hiram Bingham : accéder par le rail au Machu Picchu (Pérou).
Après trois heures de voyage en wagons Pullman, un bus VIP convoie les passagers (84 au maximum) jusqu’au Machu Picchu pour une visite guidée. Sur le trajet du retour, un dîner gastronomique inspiré de la cuisine andine est servi, accompagné d’une sélection de vins et de bières péruviens ainsi que du pisco sour, le cocktail national préparé au shaker à base de pisco (eau-de-vie péruvienne), de sucre, de citron vert et de blanc d’œuf.

En pleine discussion © Bennett Images/Georgia Bennett and Edward Bennett/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

En pleine discussion © Bennett Images/Georgia Bennett and Edward Bennett/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Afrique

Rovos Rail : la fierté de l’Afrique du Sud.
Si un vol de Pretoria à Cape Town dure deux heures, le voyage demande trois jours à bord du Pride of Africa, le train de Rohan Vos, fondateur de la Rovos Rail. Dans le train, ni radio, ni télévision, ni wi-fi ; l’usage du téléphone portable et de l’ordinateur est strictement confiné aux cabines. Aux distractions de notre époque, la Rovos Rail préfère les paysages somptueux, l’art de la conversation et les délices épicuriennes. Afin de préserver l’esprit de l’âge d’or du voyage en train, les passagers sont conviés à dîner en smoking ou robe du soir.

Tazara Railway : le train du peuple (Tanzanie-Zambie).
Chaque jour une foule bruyante et bigarrée emprunte cette ligne à voie unique, qui traverse 1 180 km de paysages parmi les plus accidentés d’Afrique. Sa construction fut le plus coûteux projet d’aide au développement financé et réalisé par la Chine sur le continent africain, entre 1970 et 1975. Le train traverse la réserve naturelle de Selous, l’une des plus vastes au monde avec ses 54 600 km². Le long des voies, les passagers peuvent observer des éléphants, des phacochères, des antilopes et des girafes depuis longtemps habitués au passage de la machine.

Rovos Rail © Martha de Jong-Lantink/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Rovos Rail © Martha de Jong-Lantink/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Océanie

TranzAlpine : de Christchurch, ville jardin, à la côte sauvage occidentale de Nouvelle-Zélande.
Outre un départ quotidien et un temps de trajet qui permet l’aller-retour dans la journée, ce train offre le plus fabuleux des voyages panoramiques. En 2013, à l’occasion de son vingt-cinquième anniversaire, il s’est doté de voitures panoramiques à ciel ouvert. Des cartes sur écrans LCD et des commentaires audio en cinq langues agrémentent le voyage. Après les 250 m de dénivelé du tunnel d’Otira, le plus long du pays, le train émerge dans des paysages de larges vallées glaciaires, de forêts humides tempérées et de chutes d’eau. 

Ghan : périple dans l’Outback australien.
Long de 774 mètres, ce géant débonnaire d’une trentaine de wagons, tracté par deux locomotives diesel, se déplace à une vitesse moyenne de 85 km/h. Selon le prix du billet, le niveau de confort varie d’un siège inclinable en classe économique au service des classes « Gold  », « Platinum  » ou « Private  », avec compartiments privés comprenant espace chambre et salon, restauration haut de gamme et excursions aux escales. Les passagers sont même autorisés à embarquer leur véhicule personnel sur le train afin de continuer le voyage au-delà du terminus.

TranzAlpine © KiwiRail, Roy Sinclair/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

TranzAlpine © KiwiRail, Roy Sinclair/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

Image à la Une : Al Andalus © Juan Antonio Páez Gómez/Die Gestalten Verlag GmbH & Co. KG, 2015

par La Rédaction

Vos commentaires

Le plus beau que j’aie jamais fait, est en tout cas sans hésiter le California Zephyr, de Chicago à San Francisco… A ce jour, ces 58 heures restent mon souvenir de voyage préféré !

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Le plus beau que j’aie jamais fait, est en tout cas sans hésiter le California Zephyr, de Chicago à San Francisco… A ce jour, ces 58 heures restent mon souvenir de voyage préféré !

Laissez un commentaire