Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir l' Islande

Nos Tops > Les villes les plus vertes où voyager
Les villes les plus vertes où voyager

Les villes les plus vertes où voyager

Par Anaëlle Féret, des guides Évasion

Visiter une ville est toujours un plaisir, entre les dédales de rues, les monuments et toutes les perles que l’on peut découvrir parmi les restaurants et les boutiques. Mais parfois, le manque d’espaces verts se fait sentir. Nous avons sélectionné les villes les plus vertes où voyager !

Fans de parcs et jardins ?

Foncez à Dublin, couverte de parcs verdoyants, comme le St. Stephen’s Green ou le gigantesque Phoenix Park (plus de 7 km2). Chaque Dublinois a accès à 30 m2 de ces grands espaces verts. Paris est aussi une destination de choix, puisque la capitale est couverte à plus de 21 % de parcs. Évadez-vous aux Buttes-Chaumont, ou découvrez en périphérie les bois de Vincennes ou de Boulogne. New York, qui abrite des parcs sur 12 % de sa surface, intègre aussi le palmarès à la 6e place, notamment grâce à Central Park en plein cœur de Manhattan. Faites-y un tour après une visite au Museum of Modern Art ou au Museum of the City. Si vous préférez les jardins, vous vous épanouirez plutôt à Prague et à Édimbourg, en première et deuxième position. Ainsi, chacune de ces deux villes donne accès à plus de 20 m2 de jardins par habitant. N’oubliez donc pas de profiter du jardin royal à la sortie du château de Prague, ni du jardin botanique royal d’Édimbourg.

paris buttes chaumont top vertes parc foret ville

Les Buttes-Chaumont, Paris      © Kiev.Victor/Shutterstock

Plutôt adeptes de réserves naturelles ?

C’est à Reykjavik que vous pourrez explorer la plus grande réserve naturelle, ou zone de conservation du milieu naturel, puisque celle de Reykjanesfólkvangur s’étend sur 300 km2, ce qui correspond à plus de 220 m2 par habitant. De quoi se ressourcer facilement ! En effet, la belle capitale islandaise a les attributs de son pays tout entier : les grands espaces l’entourent et l’envahissent, pour le bonheur de tous. Mais vous trouverez aussi des réserves naturelles à Rome, comme celle de la Marcigliana ou celle de Decima-Malafede, toutes deux en périphérie de la capitale. Loin de la fontaine de Trevi et du Colisée, explorez la nature romaine, qui couvre plus de 30 % de la surface de la ville. Tentez aussi Madrid et Barcelone, dont environ 20 % de la superficie est investie par une nature préservée.

La forêt dans la ville, c’est possible !

Pour vous éloigner encore un peu plus de l’agitation des villes, rien de tel qu’une forêt ! Découvrez les grands espaces boisés des localités comme Sydney, Reykjavik ou Madrid, qui intègrent le top 10. Près d’un tiers de la surface de Madrid est, en effet, recouvert d’arbres ! Plus surprenant encore, c’est aussi le cas de la métropole de Tokyo : il n’y a pas que les gratte-ciel qui pointent vers le ciel. Retour en France, où Marseille intègre honorablement le classement à la 11e place, avec plus de 50 m2 de forêt par habitant.

madrid balade nature parc top ville vertes

El Parque Madrid Río, Madrid      © S-F/Shutterstock

Envie de changer ? Essayez le golf !

Si vous voulez vraiment oublier la ville et vous détendre dans de grands espaces, partez plutôt au terrain de golf. À Sydney, en Australie, ce sont plus de 17 m2 par habitant de terrains de golf qu’il est permis d’arpenter : la cité détient le record du classement. Quant à Édimbourg, avec près de 5 % de sa surface couverte de terrains de golf, c’est une destination idéale pour les amateurs de ce sport. Préférez-vous le pratiquer près de la mer de Tasman ou de la mer du Nord ? Troisième option, San Francisco, qui fait également partie des villes les plus vertes. Elle intègre le classement juste derrière Édimbourg. Ce sport qui semble se dérouler en pleine nature trouve quand même sa place dans l’espace urbain. Un bel exemple de l’intégration de la flore en pleine ville !

sydney golfe top villes vertes

Randwick Golf Club, Malabar Beach, Sydney      © MirrorPrism/Shutterstock

Et la palme verte revient à…

Pour la superficie, c’est Reykjavik qui se place en haut du classement des villes les plus vertes où voyager. En effet, ses habitants disposent chacun de plus de 400 m2 de verdure pour s’y prélasser à loisir : un petit aperçu de l’Islande en entier, pays à la nature si riche qu’on y trouve à la fois des sources chaudes, des cascades, des geysers et des montagnes, volcans, le tout dans des tons verts et bleus. Proportionnellement à sa taille, c’est Prague qui obtient la première place, avec plus de 56 % de la capitale recouverte de végétation. Elle doit cette réussite en grande partie aux terres agricoles qui envahissent la ville (22 %). La suite du palmarès récompense Madrid, Vienne, Édimbourg, ainsi que Marseille à la 7e place et Rome à la 10e.

prague villes vertes foret vegetation top letna park

Vue sur Prague, depuis Letna Park      © surasako/Shutterstock

Toujours pas d’idée de destination pour vos prochaines vacances ?

Cet article a été écrit à partir de l’enquête « Palmarès des villes les plus vertes » de l’agence Travelbird, à découvrir ici. Le classement est double : d’une part, la surface de chaque catégorie (parcs, réserves, et même vignobles) est calculée en m2 par habitant ; d’autre part, cette même surface est calculée en fonction de la taille de la ville, permettant d’établir des pourcentages.

Travelbird est une agence de voyage qui aime inspirer les voyageurs et leur faire vivre de nouvelles expériences. D’escapades dans les plus jolies villes européennes en aventures au bout du monde, elle propose chaque jour de nouveaux voyages, sélectionnés par des experts locaux, à des prix compétitifs.

Photo de couverture : avec son célèbre Central Park, New York fait partie des villes les plus vertes où voyager !  ©jovannig/AdobeStock

Article partenaire

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Bannière Adserver