Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > îles > Cuba : fiche pratique
Cuba : fiche pratique

Cuba : fiche pratique

Mis à jour le 4 octobre 2017 | ,
Publié le 4 septembre 2017

Vous prévoyez de vous envoler pour Cuba ? Voici notre fiche pratique afin de vous préparer pour le grand départ ! N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

Pour un séjour balnéaire, préférez l’été (juin- oct.) qui est une saison plutôt chaude (27 °C en moyenne) et humide caractérisée par de fortes averses en fin de journée. Pour un voyage culturel, l’hiver (fin nov.- fin mai) est plus clément puisqu’il correspond à la saison sèche (25 °C en moyenne). Si vous partez entre février et avril, le climat vous permettra de combiner les deux types de voyages de manière idéale. Pour échapper aux périodes touristiques, évitez les mois de décembre-janvier et juillet-août.

Comment y aller ?

En avion. Les aéroports internationaux à Cuba sont situés à La Havane, Varadero, Santa Clara et Santiago de Cuba. Comptez 10h30 de vol sans escale depuis Paris. En terme de compagnie, de nombreux choix s’offrent à vous. Air France propose 10 vols/sem. en hiver et 7 vols/sem. l’été au départ de Paris Roissy-CDG (terminal 2E) en direction de La Havane. Air Europa opère au départ de Paris-Orly-Ouest 2 vols/sem. pour La Havane avec escale à Madrid. Au départ de Paris-CDG (terminal 2F), quelques vols sont assurés pour La Havane, avec escale à Madrid (liaison Paris-Madrid effectuée par Air France). Au départ de Paris, Corsair propose 2 vols/sem. pour La Havane et Varadero. La compagnie cubaine Cubana de Aviación assure 1 vol/sem. (dim.) au départ de Paris-Orly-Sud pour la Havane avec escale à Santiago de Cuba. Iberia, compagnie espagnole,  opère 1 vol/j. au départ de Paris-Orly-Ouest ou de Paris-CDG. Des départs ont lieu également de Nantes, Bordeaux, Montpellier et Nice via Madrid. Enfin, XL Airways assure 1 vol/sem. (lun.) pour Varadero et 1 vol/sem. (jeu.) pour Santa Clara.

Argent

Monnaie. Deux monnaies ont cours à Cuba, le peso cubano (CUP ou moneda nacional), pour les Cubains, et le peso convertible (CUC), pour les étrangers. Néanmoins, le peso cubano vous servira pour certains achats (au marché, dans les bus et taxis collectifs, dans certains restaurants). Sur place, vous devrez donc changer des euros dans les deux monnaies.

Change. Pour faire du change adressez-vous aux Cadeca (casa de cambio) et aux agences de Banco de crédito et comercio (commission de 2-3 %).

Conversion. En juillet 2017, 1 CUC (peso convertible) valait environ 0,90 € et environ 26,50 CUP (peso cubano).

Carte bancaire. Vous pourrez retirer de l’argent uniquement en pesos convertibles dans les distributeurs automatiques de billets (DAB). En revanche, mis à part dans certains grands restaurants et hôtels, vous ne pourrez pas régler avec votre carte bancaire.

Budget

Transports. On peut trouver des vols A/R Paris-La Havane à partir de 500 €. En bus, vous pourrez vous déplacer grâce à la compagnie Víazul (un aller simple La Havane-Santa Clara par exemple : 18 CUC). La location d’une petite voiture de location se fait à partir de 60 CUC/j. (en haute saison).

Manger et Domir. Pour les petits budgets (50 CUC/j.), optez pour les casas particulares et les repas dans des restaurants simples. Un budget moyen (80-120 CUC/j.) vous permettra de vous offrir des hôtels confortables et des repas dans des paladares (15-20 CUC hors boisson). Là-bas, une bière Cristal vaut 1 CUC et un daïquiri au Floridita 6 CUC. Enfin, pour les budgets « plaisirs » (150-200 CUC/j.) vous pourrez dormir dans des hôtels haut de gamme et manger dans des restaurants gastronomiques.

Loisirs. Une entrée dans un musée coûte entre 1 et 10 CUC.

Se déplacer à Cuba

À Cuba, vous trouverez peu de plans, peu d’offices de tourisme ouverts et un accès très restreint à Internet, alors préparez vos déplacements avant votre arrivée sur l’île.

En avion. Des liaisons intérieures sont effectuées par les compagnies Cubana de Aviación, Air Caraïbes et Aerogaviota. Il est conseillé de réserver longtemps à l’avance, les vols étant très demandés. Les retards sont fréquents, notamment sur les vols de Cubana de Aviación.

En bus. Les villes cubaines sont assez bien desservies par les bus bleu et blanc de la compagnie Víazul.  On y trouve confort, climatisation et toilettes pour les longues distances. Même si de nombreux arrêts sont à prévoir en route, les bus sont généralement à l’heure. Vous pourrez acheter vos places auprès des agences de voyages, à la gare routière ou sur le site Internet de la compagnie Víazul.

En train. Le réseau ferroviaire de Cuba s’étend sur près de 5 000 km. Même si le réseau s’est amélioré ces dernières années, voyager en train reste déconseillé (trains lents, souvent en retard, voitures peu entretenues). Néanmoins, vous pourrez acheter vos billets le jour même à l’accueil de la gare ferroviaire de votre ville de départ.

En voiture. Les voies de circulation ne sont pas toujours en très bon état. Certains tronçons ne sont parfois accessibles qu’aux 4 x 4. Les autoroutes ne disposent pas de voies de circulation délimitées au sol, la prudence est donc de rigueur. Attention aux animaux sauvages pouvant traverser la route de manière imprévisible. La location automobile. Elle se fait auprès d’agences telles que Cubacar, Havanautos, Gaviota via Rent a Car et Rex. Le permis français suffit pour conduire à Cuba mais il faut être âgé de plus de 21 ans. En plus de la location de voiture, il faut prévoir une assurance obligatoire (de 10 à 15 CUC/j.). Pensez à réserver votre voiture de location bien avant votre départ, notamment si vous partez pendant la très haute saison (décembre-janvier et juillet-août).

En taxi. Moyen pratique et sûr pour circuler à Cuba, vous en trouverez facilement près des hôtels et des gares routières. Attention voyagez dans les taxis officiels (de couleur jaune, généralement en bon état, gérés par l’agence nationale Cubataxi). Si vous avez un doute, demandez à voir la carte officielle. Négociez bien le prix avant de monter dans la voiture.

À scooter. Plus économique pour vous déplacer dans une région ou dans une petite ville où il y a peu de moyens de transport. Le port du casque est obligatoire (amendes dissuasives). Comptez 20- 25 CUC/j., un tarif dégressif selon la durée de la location (jusqu’à 13 CUC/j. pour une location de deux semaines). Vérifiez scrupuleusement le scooter au moment de l’état des lieux.

Formalités

Passeport et carte de tourisme. Pour entrer à Cuba comme touriste, il faut posséder un passeport en cours de validité et une carte de tourisme (27 €) à demander au consulat de Cuba à Paris ou en ligne sur le site de l’agence Novela Cuba. Cette carte, obligatoire pour entrer sur le sol cubain, est utilisable 6 mois après son émission pour une durée de 30 jours (renouvelable pour une durée identique auprès de la Direction de l’immigration et des étrangers de La Havane).

Assurance voyage. Depuis 2010, vous devez pouvoir justifier d’une assurance voyage couvrant les frais médicaux et l’assistance en cas de rapatriement. Vous pourrez obtenir ce justificatif auprès de votre assureur ou de l’organisme de votre carte de paiement (Visa et MasterCard) qui vous couvre en cas de problèmes médicaux (démarches rapides sur Internet).

Douane. L’importation d’appareils électroniques (téléphones portables, GPS) à Cuba est réglementée. Ils pourront vous être confisqués à votre arrivée mais ils vous seront généralement rendus en quittant le territoire. Renseignez-vous auprès du consulat de Cuba à Paris avant votre départ. L’exportation de cigares, d’alcool et de café est limitée. Vous aurez le droit d’emporter dans votre valise 50 cigares, 3 l de rhum (ou d’alcool) et 500 g de café. Pensez à garder les factures, elles pourront vous être demandées à votre départ de Cuba et à l’aéroport d’arrivée.

Santé

Aucun vaccin n’est exigé à Cuba. Toutefois, les vaccins contre la typhoïde et l’hépatite A sont conseillés en plus des vaccins classiques (DTPolio, tétanos, etc.) à jour. Il est recommandé d’emporter une trousse de médicaments de base (antibiotiques, paracétamol, antidiarrhéique, collutoire), et un antimoustiques pour se protéger de la dengue. À l’arrivée à Cuba, les voyageurs doivent pouvoir démontrer qu’ils disposent d’une assurance médicale de voyage. Si vous n’avez souscrit à aucune avant votre départ, vous devrez adhérer à l’assurance médicale cubaine Asístur (3 CUC/j.). Sur place, vous pouvez vous rendre à l’hôpital Cira Garcìa où l’on parle français.

Informations utiles

Informations touristiques. Ambassade et consulat de Cubawww.infotur.cu (site de l’office de tourisme de Cuba), www.cuvatravel.cu

Décalage horaire. 6 h de décalage avec la France. Quand il est 18h à Paris, il est midi à La Havane. Cuba observe le passage à l’heure d’été et à l’heure d’hiver trois semaines avant l’Europe ; pendant cette période, le décalage est de 5 h.

Téléphone. Pour appeler à Cuba depuis l’étranger : 00 53 + numéro à 8 chiffres (sans le 0).  Pour appeler de Cuba à l’étranger : 119 + le code pays (33 pour la France, 32 pour la Belgique, 1 pour le Canada, 41 pour la Suisse) puis le numéro à 10 chiffres du correspondant (sans le 0 initial). En cas de besoin, voici les numéros d’urgence : Police – 106, Pompiers – 105, Ambulance – 104.

Image à la une: Trompettiste, La Havanne, Cuba ©Riderfoot/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire