Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > îles > Cyclades : les plus belles plages d’Amorgos
Cyclades : les plus belles plages d’Amorgos

Cyclades : les plus belles plages d’Amorgos

Mis à jour le 11 avril 2017 |
Publié le 12 septembre 2016

Amorgos est l’île la plus à l’est des Cyclades. Connue pour ses magnifiques chemins de randonnées et ses imposants monastères accrochés à la montagne, elle est également réputée pour avoir servi de cadre au Grand Bleu de Luc Besson. Elle possède quelques belles plages, dont bon nombre sont assez secrètes. Voici la liste de nos préférées.

Maltézi, porte d’entrée d’Amorgos

Avec Plakès, c’est l’une des plages les plus proches de votre port d’arrivée, Katapola. Il est d’ailleurs probable qu’en arrivant dans la baie, vous la repériez et prévoyiez d’y faire un petit tour. Avec un peu de chance, vous tomberez en chemin sur quelque chèvre broutant sur les collines qui bordent la plage. Une scène typique d’Amorgos…
Et pour les nudistes ? La plage de Plakès, un peu plus loin, est un spot très prisé par les nudistes pour ses rochers plats, qui permettent de s’allonger tranquillement au soleil.

La baie d’Aigiali, la plus insulaire

Jadis, la baie d’Aigiali vivait de façon autonome : elle se prenait parfois pour une véritable île dans l’île. De cette période, elle garde son joli port et ses villages authentiques, longtemps très isolés. Elle se divise aujourd’hui en deux : d’un côté, une station balnéaire animée tournée vers une longue plage de sable fin. De l’autre, une zone plus calme volontiers dédiée au slow tourisme et au bien-être.
Des activités ? La sérénité qui règne dans la baie d’Aigiali est propice aux cours de yoga. Vous pourrez également y pratiquer la plongée ou partir à l’aventure sur les chemins de randonnée.

Baie d'Agiali, Amorgos, Cyclades, Grèce

Baie d’Agiali, Amorgos ©Leoks /Shutterstock

Agia Anna, la multiple

Il s’agit en réalité de trois petites plages de galets, qui donnent sur une magnifique eau turquoise et transparente. Le site en lui-même est vraiment exceptionnel, bordé par des rochers anguleux. Le petit plus ? Une vue incroyable sur la chapelle qui les surplombe.
Un conseil ? Les plages sont petites, donc vite assez fréquentées : venez en profiter tôt le matin. Hors saison, n’oubliez pas de prendre de quoi vous restaurer, car la kantina n’est ouverte que l’été.

Mouros, la plus sauvage

Le paysage morcelé de cette région d’Amorgos cache de jolis trésors : Mouros par exemple, une petite plage de galets aux eaux limpides, située à 13 km au S-O de Chora. La profondeur de l’eau et son calme en font un lieu parfait pour plonger des heures durant ! Pour les amateurs, deux grottes sous-marines sont accessibles à droite de la plage.
Où manger ? La Mouros Tavern vous accueille au bord de la plage, avec une cuisine savoureuse et une vue somptueuse !

Ammoudi, la plus discrète

Sans doute l’une des plus belles plages d’Amorgos ! Et pour cause, c’est l’une des rares à étaler un sable vraiment blond et fin. Plus tranquille que sa voisine Mouros, elle est protégée du vent, ce qui en fait un lieu idéal pour la baignade. L’accès peut être difficile, car le sentier est très escarpé. Mais c’est ce qui fait son charme.
Où loger ? À Arkessini (env. 5 km à l’O de la plage), le Marousso – Kovaios Theodoros propose des chambres simples, mais la propriétaire, Marousso, est une véritable perle, tout en convivialité et bonne humeur. Entre 40 et 60 €/nuit.

Agios Pavlos, la plus pointue

Une langue de galets s’avance sur la mer. Cette plage, dont on appréciera la forme si particulière, offre une belle vue sur l’îlot d’en face, Nikouria. Une navette fait la liaison (entre juin et septembre) depuis la plage afin d’y découvrir plages et chapelle.
Envie d’une glace ? Chez Frou Frou, vous pourrez vous installer à l’ombre et profiter de la vue en dégustant de délicieuses glaces.

Plage d'Agios Pavlos, Amorgos, Cyclades, Grèce

Plage d’Agios Pavlos, Amorgos © Siete_vidas /Shutterstock

Kalotaritissas, la plus paradisiaque

Cette petite crique d’Amorgos est tellement fermée qu’on dirait presque un lac. La réputation de sa plage de pierres ponces n’est plus à faire. Son isolement (50 min en voiture de Katapola, un seul bus) lui donne un air de paradis, aussi bien terrestre qu’aquatique. Son eau limpide est parfois agréablement bercée par le vent.
Que faire ? Faites un saut sur l’îlot de Gramvoussa, plus tranquille et plus romantique (mais moins ombragé !). Pour y accéder, prenez le bateau à Kakitaritissas (10 min de trajet, env. 4 €/pers., uniquement en juillet et août).

Image à la Une : Baie de Katapola, Amorgos ©Elma Ziane

par La Rédaction

Laissez un commentaire