Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > 6 bonnes raisons de faire l’ascension du Mont Fuji
6 bonnes raisons de faire l’ascension du Mont Fuji

6 bonnes raisons de faire l’ascension du Mont Fuji

4 mai 2018 | ,

Par Sébastien et Lola, du blog Freelensers

Pourquoi ne pas profiter d’un voyage au Japon pour vous lancer un défi hors du commun ? Si vous aimez randonner, le Mont Fuji est fait pour vous. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2013, le site attire chaque été plus de 300 000 randonneurs, désireux de se frotter aux pentes raides du célèbre volcan. Entre conseils et informations, voici 6 bonnes raisons de se lancer dans l’ascension du Mont Fuji !

Le Mont Fuji, un volcan légendaire

Il n’est pas de montagne plus emblématique que le Mont Fuji, au Japon. Sa forme conique bien caractéristique est reconnaissable au premier coup d’œil. On lui confère une grande puissance et on trouve autant de mentions du fameux volcan dans les mythes fondateurs que dans le folklore populaire japonais. Saviez-vous, par exemple, que le Mont Fuji est habité par Sakuya-hime, déesse de la fragilité de la vie terrestre et de l’éclosion des fleurs ? Le Mont Fuji est aussi légendaire pour son panorama à 360° qu’aucune structure ne peut égaler. La Tokyo Skytree peut bien se targuer d’être la plus haute tour du Japon, elle est bien loin de faire le poids face au panorama incroyable qu’offre le sommet du Mont Fuji. S’il vous reste de l’énergie après l’ascension, prenez le temps de faire le tour du cratère. Vous pourrez déguster des soba chaudes en journée, faire un tour près du sanctuaire shinto ou juste vous reposer en admirant la vue. Quelle belle récompense !

japon mont fuji aventure ascension

Le Mont Fuji ©Thomas/AdobeStock

Comment s’y rendre

Il existe de nombreux bus et trains qui vous mèneront à la station n° 5, première étape de la randonnée de votre choix. Les horaires et tarifs sont disponibles sur le site officiel de randonnée du Mont Fuji (en anglais). Atteindre le point de départ du circuit de votre choix est un jeu d’enfant !

Conseil en + : à la station de départ, prenez le temps d’acclimater votre corps à l’altitude. Il est conseillé de s’étirer et de faire des exercices de respiration pendant au moins une heure avant de se lancer dans l’ascension du Mont Fuji. Vous réduirez les risques de subir le mal des montagnes en cours d’ascension.

Une ascension accessible à tous

Chaque année, des milliers de personnes, parfois âgées, entreprennent l’ascension du Mont Fuji. Alors, pourquoi pas vous ? Pour les Japonais, cette randonnée constitue une sorte de rite de passage : vous intégrez le club très select de ceux qui « l’ont fait ». C’est un grand honneur et une preuve de bravoure. Du baume pour l’ego ! D’autant plus qu’il existe 4 sentiers pour atteindre le sommet, au dénivelé plus ou moins important et donc plus ou moins difficiles. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un grand randonneur, empruntez le Yoshida Trail (6h de montée, 4h de descente), le sentier le plus facile mais le plus fréquenté. Si vous n’avez peur de rien et préférez éviter la foule, empruntez le Fujinomiya Trail, plus difficile et escarpé. À chacun son rythme, ce qui compte, c’est d’arriver en haut ! Voir le détail des 4 sentiers. Il n’est pas nécessaire de suivre un guide ou un groupe pour faire l’ascension du Mont Fuji. Il vous suffit de vous munir de la carte des sentiers pour vous y référer en cas de besoin. Le chemin est bien balisé et vous n’aurez guère de chance de vous tromper de route ! Il est toutefois fortement recommandé de ne pas se lancer dans l’ascension seul et d’être accompagné au moins d’une personne, pour des questions de sécurité.

Attention : il est déconseillé aux personnes à la santé fragile et sujettes aux risques cardiaques de tenter l’aventure. De même, si vous avez déjà été victime du mal des montagnes, réfléchissez à deux fois avant de vous lancer dans l’ascension.

mont fuji japon aventure enfant

L’ascension du Mont Fuji ©Nonchanon/Shutterstock

Un défi de taille pour un voyage inoubliable

On ne va pas se mentir, l’ascension du Mont Fuji est loin d’être une promenade de santé. Le sommet est à 3 776 m et le dénivelé est important. Très vite, l’oxygène manque et les muscles faiblissent. Pourtant, les jambes fonctionnent toutes seules et le sommet se rapproche. Comment ? Quand le corps est mis à l’épreuve, il passe le relais au mental, qui finira la course : c’est le dépassement de soi. On sort plus fort des épreuves difficiles et celle-ci est un excellent défi, qui rendra votre voyage inoubliable. Gravir des volcans, ça n’arrive pas tous les jours et vous vous en souviendrez longtemps. Au fait, saviez-vous que le Mont Fuji est toujours en activité ?

La randonnée de nuit : une expérience unique

L’ascension du Mont Fuji de nuit, c’est possible ! Jusqu’à 20h, des bus emportent les plus courageux d’entre les randonneurs, qui font le pari de se lancer dans l’ascension du Fuji de nuit. Courageux ou fous ? De nuit, les températures et les conditions sont plus extrêmes. Un avantage certain quand il s’agit de circuler sur des sentiers très prisés : on croise moins de monde et l’ascension en est facilitée. Grimper sous la lumière de la lune et atteindre le cratère du Mont Fuji quand le lever de soleil crève le panorama sur la baie de Tokyo, ça n’a pas de prix !

➤ Il n’y a pas que le Mont Fuji que l’on peut voir gratuitement au Japon ! 

mont fuji japon soleil

Le Mont Fuji, au lever du soleil ©Nonchanon/Shutterstock

Les toilettes les plus hautes du Japon

Anecdote amusante : c’est au sommet du Mont Fuji que se trouvent les toilettes les plus hautes du Japon ! Vous serez par ailleurs prié(e) de les utiliser, pour laisser le Fuji propre. Notez toutefois qu’elles sont payantes, alors prévoyez de garder quelques centaines de yens à portée de main. Vous trouverez également un bureau de poste, pour frimer un peu en envoyant vos cartes postales depuis le cratère du volcan.

Entre dépassement de soi et expérience unique, l’ascension du Mont Fuji est plus qu’une simple randonnée : c’est un challenge à relever au moins une fois dans sa vie.

Alors, serez-vous parmi les prochains à vous lancer dans l’ascension du Mont Fuji ?

Photo de couverture : Le Mont Fuji, Japon ©FocusStocker/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire