Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > Nos 12 incontournables en Islande
Nos 12 incontournables en Islande

Nos 12 incontournables en Islande

Mis à jour le 19 mai 2017 | ,
Publié le 26 avril 2017

Terre de contrastes, l’Islande réserve de multiples découvertes. Entre randonnées à couper le souffle, balades au bord des falaises et baignades dans des sources d’eau chaude en plein air… Voici nos 12 incontournables  pour vous aider à préparer votre voyage.

Harpa

La complexité des paysages islandais trouve souvent reflet dans l’architecture du pays. Le centre culturel de Reykjavík, Harpa, ciselé comme un iceberg surréel, en est le plus bel exemple. Avec ses vitraux en nid d’abeille, ses lumières changeantes, ses plafonds en miroirs déstructurés, il semble capturer l’âme des aurores boréales…

Le Centre Culturel Harpa vu de l'extérieur, Reykjavik, Islande

Centre Culturel Harpa vu de l’extérieur ©Stock Design/shutterstock

Geysir

C’est lui qui a donné son nom à ces sources d’eau chaude jaillissant par intermittence ! Si Geysir est aujourd’hui endormi, son petit frère Strokkur souffle toutes les 5 à 10 minutes, s’élevant en moyenne jusqu’à 15 m. Le spectacle, hypnotisant, s’observe à quelques mètres à peine du geyser. Vous serez aux premières loges !

Les îles Vestmann

En 1973, une éruption a en partie englouti Heimaey, la ville principale de l’archipel, laissant une coupure nette au milieu du bourg. Aujourd’hui, la nature a repris ses droits : d’un côté les flots de lave figée où poussent les lupins, et en contrebas d’adorables maisons colorées. Les macareux viennent nombreux nicher sur les falaises alentour.

ile-islande-vestmann-nature

Les îles Vestmann © Mikedrago.cz/shutterstock

Blue Lagoon

Le plus beau spa du monde est en Islande. Certes fortement fréquentée, cette lagune d’un bleu laiteux, nichée au cœur des flots de lave, vous offre une expérience incontournable. On y vient aussi bien pour se baigner dans ses eaux naturellement chaudes que pour s’offrir un cocktail (servi dans le bassin), un massage ou des soins avec vue… Mythique !

Le Landmannalaugar

Atterrissage sur une autre planète ! Le passé volcanique de la région a plissé les pans rocheux, révélant au passage des teintes dignes de la palette d’un peintre : jaune, vert, bleu, pourpre… Le contraste est d’une beauté à couper le souffle. À découvrir pour quelques heures, voire quelques jours, en se lançant dans la plus belle randonnée du pays, qui mène jusqu’à þórsmörk.

Seljalandsfoss 

Au pays des cascades, Seljalandsfoss n’est ni la plus haute ni la plus puissante… mais la plus féerique : le joyau du Sud. Une fois arrivé devant la chute, un chemin sinueux permet de passer de l’autre côté du rideau d’eau. À voir aussi bien en hiver, encadrée de neige, qu’en été lorsque le soleil lui ajoute des arcs-en-ciel.

Les cascades de Seljalandsfoss

Les cascades de Seljalandsfoss ©Ale_Koziura/shutterstock

Jökulsárlón

Rien de plus magique que cette lagune en bord de route 1, née de la fonte du glacier Vatnajökull. Y flottent des centaines d’icebergs bleutés, striés de noir : de la poussière de basalte déposée à chaque belle saison, qui trahit leur âge. Les éclats de glace dansent au passage des bateaux, s’entrechoquent dans une musique cristalline, se renversent parfois… et s’illuminent d’or au coucher du soleil. Un spectacle unique et reposant.

Húsavík

Au nord de l’Islande, ce village de pêcheurs coloré s’est autoproclamé capitale mondiale de l’observation des baleines ! Outre un musée dédié à ces mammifères marins, plusieurs compagnies locales se partagent les faveurs des amateurs tentés d’approcher baleines à bosse, dauphins ou encore rorquals dans la baie de Skjálfandi.

Askja 

Askja se mérite ! Les pistes pour parvenir à ce volcan sont chaotiques. On traverse un désert minéral de lave noircie, ponctué de passages de gués. L’arrivée au site n’en est que plus époustouflante… Au cœur de la caldeira se trouvent un lac et un cratère dans lequel on peut se baigner. Inoubliable !

Le lac volcanique d'Askja

Lac volcanique d’Askja ©ottavianoserena/shutterstock

Autour du lac Mývatn

La région du lac Mývatn est un fabuleux concentré des nombreuses manifestations géologiques qui ont façonné l’Islande. Cratères, volcans, fumerolles, champs de lave, mares de boue… Une nature à l’état brut pour le plus grand ravissement des visiteurs. Un immense terrain de jeux que se partagent des milliers d’oiseaux… et, parfois en été, des nuées de moucherons taquins !

Falaises de Látrabjarg 

Longues, sauvages, vertigineuses… Elles s’étendent à l’extrême ouest des fjords du Nord-Ouest, bordant les eaux agitées de l’Atlantique Nord et abritant d’innombrables colonies d’oiseaux : guillemots, mouettes tridactyles, fulmars… et surtout macareux qui virevoltent devant les appareils photo. Un spectacle ébouriffant !

Le parc national du Snæfellsjökull 

À environ 2h de route de Reykjavík, situé au bout de la péninsule de Snæfellsnes, le parc national abrite le glacier du Snæfellsjökull où commence le roman de Jules Verne Voyage au centre de la Terre. Au sein d’une nature intacte, profitez des nombreuses et diverses occasions de randonner : sentiers le long du littoral escarpé, balades dans les villages de pêcheurs, pistes à travers la lande menant à des phares isolés…

Des drapeaux nationaux, péninsule de Snaefellsnes

Drapeaux nationaux, péninsule de Snaefellsnes ©pkrzynow/shutterstock

Image à la Une : Húsavík © canadastock/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire