Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > Islande : nos propositions de circuits
Islande : nos propositions de circuits

Islande : nos propositions de circuits

Mis à jour le 29 mai 2017 | ,
Publié le 17 mai 2017

Terre de contrastes, l’Islande est un pays inoubliable où vous attendent des randonnées à couper le souffle, des balades au bord des falaises pour admirer les macareux et d’immenses plages de sable noir, des baignades dans des sources d’eau chaude en plein air…  Pour vous orienter, voici deux idées de circuits afin de profiter au maximum de votre séjour :

  • 5 jours autour de Reykjavík
  • 15 jours pour un séjour découverte

5 jours autour de Reykjavík

circuit-islande

© Hachette Tourisme

Jour 1 : Reykjavík

Arrivée le matin à l’aéroport de Keflavík ; nuit à Reykjavík.

Commencez votre journée au point culminant de la ville, l’église en béton brut Hallgrimskirkja avant de descendre la charmante rue commerçante Skólavörðustígur pour rejoindre le centre culturel Harpa. L’après-midi, admirez les sculptures le long du lac Tjörnin et plongez dans l’histoire au Musée national. Le soir, dînez sur le port : la soupe de poisson de Sægreifinn est mythique. Optez ensuite pour une sortie en bateau afin d’observer les baleines en été ou de contempler les aurores boréales en hiver.

Jour 2 : les stars du Cercle d’Or

Parcours de 230 km environ ; nuit à Fluðir (25 km de Geysir).

En voiture ! Le Cercle d’Or se découvre en trois temps : le parc national de Þingvellir (une véritable immersion dans l’histoire viking) suivi de Geysir et enfin l’impressionnante cascade de Gullfoss. Pour le cocooning, plongez-vous dans les eaux naturellement chaudes du Secret Lagoon à Fluðir.

Geysir-islande-geyser

Geysir dans le Cercle d’Or © Olga Gavrilova / shutterstock

Jour 3 : Hveragerði

Environ 100 km ; nuit à Reykjavík ou à Keflavík.

En chemin, faites une pause à la Skálholt, ancien évêché d’Islande. La cathédrale y est magnifique, ainsi que la chapelle au toit végétal à ses abords. Plus loin vous attend Kerið, un volcan aujourd’hui endormi dont le cœur s’est rempli d’un lac. Puis filez en ligne droite vers Hveragerði, surnommée la ville aux fleurs pour ses nombreuses serres utilisant les sources géothermiques. Ici, même le pain et les gâteaux sont cuits à la chaleur du sol ! Ne repartez pas sans faire la rando de Reykjadalur : au cœur de la vallée vous attend une rivière s’écoulant en petits bassins d’eau tiède, aussi confortables que des hot pots. De là, Reykjavík n’est qu’à 30 minutes de route. Vous arriverez juste à temps pour profiter des bars animés de la capitale – rendez-vous au Dillon pour son esprit rock’n’roll ou au Lebowski pour son côté années 1950 déjanté !

Jour 4 : Hafnarfjörður et la péninsule de Reykjanes

Ce parcours correspond à environ 175 km ; nuit à Keflavík.

Premier arrêt : Hafnarfjörður, la ville des elfes, histoire d’ajouter à la magie islandaise. De là, direction la péninsule de Reykjanes, moins connue que le Cercle d’Or, mais avec d’autres surprises ! Vous pourrez marcher dans la faille (Brú Milli Heimsalfa) séparant les plaques tectoniques américaine et européenne, découvrir les incroyables nuages de vapeur de Gunnuhver, voir les vagues se dérouler majestueusement au pied des falaises de Krýsuvíkurberg… En remontant vers Keflavík, profitez-en pour vous promener entre fumerolles et chaudrons d’argile en ébullition dans la zone géothermique de Seltún puis sur les rives du lac Kleifarvatn. Peut-être y apercevrez-vous le cousin de Nessie !

Jour 5 : la péninsule de Reykjanes et le Blue Lagoon

À 22 km de Keflavík ; vol retour.

Selon l’heure de votre avion, explorez encore quelques sites de la péninsule de Reykjanes. Mais surtout, ne repartez pas sans un plongeon dans la lagune féerique du Blue Lagoon : ses eaux turquoise sur fond de champ de basalte l’ont rendue mythique. Un vrai bijou…

15 jours pour un séjour découverte

circuit-islande

© Hachette Tourisme

Jour 1 : la péninsule de Reykjanes

Arrivée le matin à l’aéroport de Keflavík ; parcours de 115 km environ ; nuit à Reykjavík.

Voir jour 4 du précédent circuit. 

Jour 2 : Reykjavík

Nuit à Reykjavík.

Voir jour 1 du précédent circuit. 

Jour 3 : les stars du Cercle d’Or

Parcours de 230 km environ ; nuit à Fluðir (25 km de Geysir).

Voir jour 2 du précédent circuit.

Jour 4 : Þjorsardalur et Hveragerði

Environ 140 km ; nuit à Hveragerði.

Commencez la journée en douceur à Hella en vous plongeant dans l’univers de la saga de Njál au musée. Vous voici dans l’esprit viking, alors direction Þjorsardalur. Vous y visiterez une ferme de l’époque, conservée par les cendres volcaniques, et sa reconstruction avec toit végétal. Les cascades sont aussi au rendez-vous. Reprenez ensuite des forces à Hveragerði, la ville aux serres fleuries (et cuisine géothermique à l’honneur).

Jour 5 : de Hveragerði à la côte sud

Environ 85 km ; nuit à Hella.

Un détour par la vallée de Reykjadalur, toute proche de Hveragerði, s’impose : cette randonnée facile s’achève près d’une source d’eau chaude où se baigner avec vue. Puis descendez vers la côte en passant par Eyrarbakki. Le musée d’Art et des Traditions populaires y offre un véritable voyage dans le temps… Gardez vos jumelles à portée de main, la réserve naturelle de Flói est un vrai paradis pour les oiseaux !

Islande-Reykjavik-ville

Reykjavík © Kerenby / shutterstock

Jour 6 : Vík et ses plages volcaniques

110 km environ ; nuit à Vík.

Émerveillement garanti et en ligne droite, il suffit de suivre la route 1 ! Premier arrêt, Seljalandsfoss, pour se glisser derrière son rideau d’eau, puis Skógafoss. Les amateurs d’épaves feront un détour pour admirer la sculpturale carcasse de DC3, échouée sur le sable noir. La journée se finit à Vík, avec une balade le long de la falaise de Dyrhólaey et sur la plage Reynisfjara : arches de pierre, colonnes de basalte et vagues sublimes.

Jour 7 : le Landmannalaugar

De Vík au Landmannalaugar, comptez 125 km, du Landmannalaugar à Klaustur, 95 km ; nuit à Klaustur.

Flancs de montagnes plissés comme la peau d’un chien sharpei, palette de couleurs psychédéliques, Landmannalaugar promet de vous couper le souffle, même le temps d’une rando et d’une baignade dans ses sources d’eau chaude…

Jour 8 : de Klaustur à Höfn

205 km environ ; nuit à Höfn.

Petite rando dans le Parc national de Skaftafell, ne serait-ce que pour voir la cascade Svartifoss, et émerveillement devant la lagune glaciaire de Jökulsárlón, où l’on admire le bleu surréel des icebergs ; pour finir, festin d’écrevisses à Höfn !

La lagune de Jökulsárlón © Jan Miko / shutterstock

Jour 9 : les fjords de l’Est, de Höfn à Neskaupstaður

290 km environ ; nuit à Eskifjörður.

La route 1 longe la côte, d’un fjord à l’autre. À chacun son petit port de pêche et ses excentricités : sculptures géantes d’œufs à Djúpivogur, jardin rempli de cristaux et street art à Stöðvarfjörður, passé francophone à Fáskrúðsfjörður, ancienne carrière de spath à ciel ouvert à Eskifjörður… Le plus beau de la journée, pourtant, est au bout de la route : le passage du col pour atteindre Neskaupstaður vous laissera simplement sans voix.

Jour 10 : les fjords de l’Est

190 km environ ; nuit à Egilsstaðir.

Certains fjords se méritent, comme Mjóifjörður. La route serpente longuement, avec l’impression d’aller au bout du monde. Et puis surprise, sommets et pentes enneigés même en plein juin, bleu azur à l’horizon, cascade… Seyðisfjörður, le fjord suivant, est plus simple d’accès. Son village a l’âme artiste et cache même des œuvres contemporaines en bord de route ou à flanc de colline. Si vous avez un peu de temps, poussez jusqu’à Skálanes, pour vous promener dans les champs de lupins !

Jour 11 : Dettifoss et canyon d’Absyrgi

Environ 260 km ; nuit à Húsavík.

Par la route 1, comptez 1h à travers de larges plaines ocre et vertes pour rejoindre Dettifoss depuis Egilsstaðir. La route 864 vous emmène sur le versant est de cette impressionnante et magnifique chute d’eau le long de laquelle vous pourrez vous balader. Plus au nord, le canyon d’Asbyrgi offre de nombreuses possibilités de promenades. Puis longez la côte jusqu’à Húsavík.

Jour 12 : Húsavík, observation des baleines

Environ 55 km ; nuit à Mývatn.

Baleines, dauphins… À Húsavík, les cétacés vous attendent. Commencez votre journée par une visite du musée qui leur est dédié, puis embarquez pour une excursion dans la baie. Voiliers, chalutiers, embarcations rapides : les opérateurs ne manquent pas dans la capitale de la baleine.

husavik-islande-village

Húsavík © canadastock / shutterstock

Jour 13 : lac Mývatn

Environ 100 km ; nuit à Akureyri.

À Mývatn, il y a tant de merveilles à découvrir que vous aurez l’embarras du choix. Balade à travers le champ géothermique de Hverir, halte sur le volcan Krafla plus au nord, pause détente dans les eaux chaudes de Mývatn Nature Bath… ou promenade en pleine nature à Höfði, au bord du lac. Tout dépend du temps dont vous disposez.

Jour 14 : Akureyri

Vol Akureyri-Reykjavík en fin de journée ; nuit à Keflavík.

Akureyri présente tous les avantages d’une véritable ville. On peut flâner dans le centre pour faire son shopping, déjeuner en terrasse ou encore profiter de la quiétude de son jardin botanique. À environ 1 km du centre, faites un ultime détour au musée d’Akureyri (Minjasafnið) pour découvrir la vie dans la région d’Eyjafjörður.

Jour 15 : le Blue Lagoon

À 22 km de Keflavík ; vol retour.

Voir jour 5 du précédent circuit. 

Photo à la Une : Reykjavík © Tsuguliev / shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire