Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Pays/régions > Nos 11 incontournables d’Andalousie
Nos 11 incontournables d’Andalousie

Nos 11 incontournables d’Andalousie

20 janvier 2016 | ,

Vous avez envie de découvrir les trésors de l’Andalousie ? D’admirer la variété de ses paysages ? De découvrir sa riche culture ? Nous vous avons concocté une liste de 11 incontournables à faire absolument pour rendre votre séjour… inoubliable !

L’Alcázar de Séville

Classé au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco, ce somptueux ensemble de palais, de patios et de jardins enchanteurs et exubérants est l’un des joyaux de la capitale andalouse. Il mêle allègrement art almohade, mudéjar, gothique, Renaissance et baroque.

Real Alcázar à Séville

Real Alcázar à Séville ©Francesco R. Iacomino/shutterstock

La mosquée-cathédrale de Cordoue

Une forêt de colonnes (850 !) de granite, de jaspe et autres matériaux précieux caractérise cette mosquée (la plus grande du monde après la Mecque) devenue cathédrale au xvie s. Un véritable chef-d’œuvre de l’histoire de l’art.

L’Alhambra, à Grenade

Perché sur une colline, le dernier palais arabe médiéval (XIVe s.) encore intact fascine par la beauté et le raffinement de ses stucs, azulejos, colonnettes et voûtes ouvragées (pensez à réserver). Enchantement garanti dans les magnifiques palais nasrides et les jardins du Generalife !

Fontaine de la cour des lions, l'Alhambra, Andalousie

Fontaine de la cour des lions, l’Alhambra, Andalousie ©bright/Shutterstock.com

Le quartier de l’Albaicín, à Grenade

Quartier refuge des musulmans lors de la Reconquête (1492), l’Albaicín conserve ses airs de village. En se perdant sur la colline, on découvre des vestiges musulmans et des puits étonnants. La vue sur l’Alhambra est à couper le souffle depuis le mirador San Nicolás.

La cathédrale de Séville

Bâtie sur les vestiges d’une mosquée, cette cathédrale est l’édifice gothique (xve s.) le plus grand du monde (15 m de hauteur, 76 m de largeur) ! Ne manquez pas le retable majeur sculpté (qui a nécessité près d’un siècle de travail), le tombeau de Christophe Colomb et la salle capitulaire. Découvrez également la Giralda, le minaret de l’ancienne mosquée converti en clocher, l’un des symboles de Séville.

La cathédrale de Séville, Andalousie

La cathédrale de Séville, Andalousie ©Renata Sedmakova/Shutterstock.com

Cadix

Cité étrange et fascinante, Cadix est un rocher au milieu de la mer. Elle scintille au loin, fascine avec ses ruelles, ses places fleuries et sa muraille à pic sur l’océan. On se balade dans ses petites rues avec d’autant plus de plaisir que l’ambiance y est chaleureuse et décontractée. Il faut découvrir la vieille ville, le musée et faire le tour des remparts. En février, Cadix célèbre de façon spectaculaire le carnaval : pendant dix jours, les chars ainsi que les danseurs envahissent les rues, et les chirigotas, (groupes musicaux satiriques) chantent des chansons comiques.

Le parque natural Cabo de Gata-Níjar

Au sud-est d’Almería, le parc naturel Cabo de Gata-Níjar est l’un des plus beaux d’Andalousie. Classé Réserve de biosphère par l’Unesco, il abrite d’anciens volcans sous-marins, des récifs aux formes disparates et des criques à la beauté singulière. Des marais salants attirent les oiseaux migrateurs qui viennent y trouver refuge. Les fonds marins sont propices à la plongée.

Cabo de Gata, Andalousie

Cabo de Gata, Andalousie ©holbox/Shutterstock.com

La cueva de Nerja 

Dans cette grotte, vous descendez dans les entrailles de la terre, à plus de 150 m en dessous du niveau de la mer, à la découverte de formations naturelles surprenantes datant de plusieurs millions d’années. Stalactites, stalagmites et colonnes y forment un ensemble magnifique. L’immense colonne dominant la salle du Cataclysme (sala del Cataclismo) figure dans le Guinness des records avec ses 32 m de hauteur.

La route des villages blancs

D’Arcos de la Frontera à Ronda, la route des villages blancs traverse des villages de montagne aux maisons immaculées, aux ruelles sinueuses et dont les vues sur les vallées environnantes sont souvent spectaculaires. Ronda, édifiée de part et d’autre d’une faille de 700 m de hauteur, et Arcos de la Frontera, qui surplombe le fleuve Guadalete, méritent le détour.

Ronda, Andalousie

Ronda, Andalousie ©Matej Kastelic/Shutterstock.com

Le musée Picasso, à Málaga

Situé dans un palais du XVIe s. au cœur du centre historique de Málaga, ce musée rend hommage à l’enfant du pays, Pablo Picasso (1881-1973). Il renferme plus de 230 créations issues de sa collection privée qui dévoilent un côté plus intime de l’artiste avec de nombreux portraits de ses muses exposés. Un parcours passionnant regroupant 80 ans de travail du peintre malaguène.

Le Caminito del Rey 

Au cœur de la province de Málaga, l’ancien chemin le plus dangereux d’Espagne a été réhabilité pour permettre de l’emprunter en toute sécurité le long des parois du défilé de los Gaitanes. Cette balade, suspendue parfois à 100 m du sol, surplombe des paysages renversants sur la vallée du fleuve Guadalhorce. Au-dessus du vide, ce parcours peut ne pas convenir aux personnes sujettes au vertige.

Image à la une : ©Iakov Filimonov/Shutterstock.com

par La Rédaction

Laissez un commentaire