Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > Nos 12 incontournables en Toscane
Nos 12 incontournables en Toscane

Nos 12 incontournables en Toscane

Mis à jour le 11 avril 2017 | , , ,
Publié le 24 mars 2017

Berceau de la Renaissance et des arts, la Toscane réserve de multiples découvertes, entre séjour culturel et détente à l’italienne. Pour vous aider à préparer votre voyage, voici nos 12 incontournables.

Le centre de Cortone

Cortona défie le temps et l’espace ; la piazza della Repubblica n’a pas pris une ride, ses ruelles pavées grimpent vers le haut de la ville dans un joyeux dédale, et elle offre sur la campagne environnante des vues magnifiques. Sans oublier son musée diocésain, qui expose les délicates œuvres de Fra Angelico dont sa célèbre Annonciation.

Galerie des Offices à Florence

Écrin des collections rassemblées par des générations de Médicis, les Offices sont avant tout un délirant tête-à-tête avec les grands de la Renaissance, de Giotto au Caravage, en passant par Botticelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange et bien d’autres. Plus de 1 400 œuvres sont exposées dans les anciens bureaux de l’administration florentine et 1 700 autres dorment en réserve.

Piazza del Duomo à Florence

Les monuments les plus emblématiques de Florence emplissent de leurs volumes polychromes le bel espace de la piazza del Duomo. L’élégante coupole de Brunelleschi, le campanile élancé de Giotto, les portes robustes et scintillantes de Ghiberti et la bouleversante pietà sculptée de Michel-Ange dégagent une rigueur admirable et une pureté stupéfiante.

duomo-florence-toscane-italie-eglise

La coupole du Duomo à Florence © Littleting/shutterstock

Piazza del Campo à Sienne

La place légèrement inclinée, en forme de conque, pavée de briques et bordée de palais rose et ocre est le cœur de la ville. C’est ici que s’établit le centre du pouvoir dès le Moyen Âge. Là s’élèvent le Palazzo pubblico, qui abrite le magnifique Museo civico, la Torre del Mangia et la fontaine Gaia. Et c’est ici que, deux fois par an, les contrade se défient lors du Palio.

Duomo à Sienne

Le Duomo de Sienne est un chef-d’œuvre d’architecture gothique. Sa façade rose et son campanile noir et blanc dominent la ville, points de fuite de tous les panoramas siennois, tandis que l’intérieur offre un débordement de marbres imposants et délicats à la fois.

San Gimignano

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le bourg médiéval de San Gimignano est la perle du Val d’Elsa. Ses tours carrées rivalisent de hauteur, son Duomo abrite des chefs-d’œuvre d’art sacré, ses places semblent inchangées depuis des siècles, et sa vitalité artistique se poursuit jusque dans ses galeries d’art contemporain.

place-italie-toscane-architecture-fontaine

La Piazza della Cisterna à San Gimignano © Christian Mueller/shutterstock

Piazza dei Miracoli à Pise

« Le miracle est dans le pré » sur la vaste étendue de la pelouse où, depuis le xiie s., la célèbre tour penche mais ne tombe pas. La piazza est parsemée de chefs-d’œuvre d’architecture romane : baptistère, cathédrale, tour et cimetière (camposanto) composent un ensemble monumental d’une étonnante homogénéité chromatique et stylistique.

Val d’Orcia

Dans la région de Sienne, le Val d’Orcia offre le visage de la Toscane éternelle : vallons colorés, cyprès dignes et droits, villages préservés. L’Unesco ne s’est pas trompée en inscrivant cette campagne au patrimoine mondial. On y goûte les meilleurs vins toscans et on visite le bijou Renaissance de Pienza.

Chianti

Voici l’ultime idylle toscane, ce paysage de collines douces recouvertes par un manteau de vignobles, ponctuées de châteaux et de domaines aux caves secrètes, où vieillissent de précieux nectars de couleur rubis, enviés dans le monde entier. Une expérience « enivrante » en toute saison et à tous les points de vue.

La Toscane ©Francesco R. Iacomino/Shutterstock

Lucques

Cachée derrière ses remparts de brique rouge, Lucca est une ville distinguée, célèbre pour ses airs d’opéra et pour son huile d’olive. Aménagées en agréable promenoir panoramique, les fortifications gardent un patrimoine unique d’églises romanes, de palais aux jardins ordonnés et de ruelles médiévales où se dressent d’accueillantes terrasses.

Piazza Grande à Arezzo

Elle figure parmi les plus belles places de style toscan. Fermée par une succession de bâtiments gothiques ou Renaissance, hauts et trapus, dotés de balcons ou de galeries couvertes, elle vit encore au rythme des foires et des manifestations festives. Un exemple d’urbanisme réussi, entre patrimoine et modernité.

 Pitigliano

Perché sur une colline de tuf, titubant à pic sur une rivière qui creuse des gorges en contrebas, Pitigliano est une apparition. Terre d’exil et d’accueil, la « petite Jérusalem » de la Maremme offre un spectacle unique en Toscane. Rude mais belle, elle s’accroche à sa falaise, impassible face au danger qui partout semble l’entourer.

Photo à la Une : Pitigliano, la « petite Jérusalem » © Jaro68/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire