Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > Pouilles : fiche pratique
Pouilles : fiche pratique

Pouilles : fiche pratique

Mis à jour le 16 mars 2017 | ,
Publié le 21 février 2017

Préparez votre voyage dans les Pouilles avec notre fiche pratique. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

La région des Pouilles connaît un climat méditerranéen, ce qui en fait une destination idéale tout au long de l’année ! Les températures peuvent grimper jusqu’à 35 degrés l’été, et ne descendent que rarement en dessous de 10 degrés l’hiver (sauf dans les zones montagneuses). Le printemps et l’automne sont les saisons parfaites pour profiter de ses magnifiques plages, beaucoup moins fréquentées qu’en été.

Comment y aller ?

En avion. L’aéroport international Karol Wojtyla se trouve à Bari. Air France propose 5 vols/j. depuis l’aéroport Paris-CDG, et 9 vols/j. depuis Paris-Orly. Dans les deux cas, il y a des escales à Rome ou à Milan. Il existe également un aéroport à Brindisi, desservi par des compagnies low cost comme Ryannair ou Easy Jet qui proposent quelques vols directs.
En train. Il est assez compliqué de se rendre dans les Pouilles en train. Cela nécessite de passer par Milan, puis d’effectuer un changement à Freccia Rossa pour ensuite rejoindre la gare centrale de Bari.
En bus. La compagnie Eurolines permet de se rendre à Bari au départ de Paris, à raison d’un départ/j., il faut compter 27h de voyage. Elle permet également à des villes de province telles que Lyon et Strasbourg de se rendre dans les Pouilles.
En voiture. Depuis Naples, il est assez facile de rejoindre les Pouilles, environ 2 h de route.

Budget

La fourchette est assez large, le budget dépendra surtout de l’hébergement choisi.
Transports. Dans la région des Pouilles, les trains sont assez bon marché. Par exemple : un trajet de Bari jusqu’à Lecce coûte entre 11 et 26€. Le bus reste la solution la moins chère, comptez 10€ pour un Bari-Lecce.
Hébergement. Mieux vaut s’y prendre à l’avance, car des sites comme booking.com ou hôtels.com proposent des réductions très intéressantes. Toutefois, en haute saison, seuls certains agriturismi et Bed & Breakfast disposent de chambres à moins de 100 €. Par ailleurs, plus on s’éloigne des côtes et du centre historique, plus les prix ont tendance à baisser.
Manger. Dans les Pouilles, le rapport qualité-prix en matière de restauration est satisfaisant (les portions sont généreuses). Des plats à partager comme des antipasti della casa suivi de deux primi reviennent à 20€ par personne. Les prix des restaurants ont parfois tendance à augmenter (40€/pers.). Cependant, pour les petits budgets, on se tourne plutôt vers les rosticcerie, les pizzerias ou les friggitorie où l’on peut manger pour moins de 15 € par tête. Comptez moins de 10 € pour les parts de pizza (pizza al taglio), foccacie, panzerotti…
Loisirs. Les billets d’entrées des grands sites varient entre 5 et 10€. 1 à 5€ pour les moins connus.

Se déplacer dans les Pouilles

En voiture. Les Pouilles n’échappent pas à la règle du sud de l’Italie lorsqu’il s’agit de conduire… On klaxonne beaucoup, et certains oublient parfois les règles de sécurité élémentaires. Prudence donc si vous visitez la région en voiture, qui est tout de même le meilleur moyen d’en profiter. En revanche, les centres historiques sont souvent entièrement piétons.
En train. Plusieurs compagnies se sont mises en place, comme Trenitalia ou encore Ferrovie del Sud Est e Servizi Automobilistici.
En bus. Il s’agit du meilleur moyen pour pouvoir atteindre les petites villes de la région. Sachez que la réservation n’est pas obligatoire, mais elle peut s’avérer nécessaire en haute saison, car les bus sont pris d’assaut. Vous pouvez effectuer vos réservations sur les sites de Salento in bus ou même SITA Sud
À vélo. Dans les plus grandes villes comme Bari, vous avez la possibilité de vous balader à vélo. Pour la location de vélo à Bari, vous pouvez vous adresser à Veloservice.

Formalités

Passeport et visa. Une carte d’identité en cours de validité est suffisante pour les ressortissants de l’UE. Dans le cas contraire, un passeport sera nécessaire.
Douane. Les prescriptions douanières sont les mêmes que celles en vigueur dans l’Union européenne.

Santé

Pensez à vous munir d’une carte européenne d’assurance auprès de la caisse primaire d’assurance maladie avant votre départ. Si vous devez vous faire soigner dans les Pouilles, il est préférable d’attendre votre retour en France pour vous faire rembourser auprès de votre caisse d’assurance maladie.

Informations utiles 

Informations touristiques. Office national italien de tourisme ; Institut culturel italien ; Centre culturel italien
Décalage horaire. L’heure locale est la même qu’en France, mais la nuit tombe une heure plus tôt.
Voltage. Il est le même qu’en France. Cependant, les prises de terre (ordinateur, sèche-cheveux etc.) nécessitent un adaptateur afin de pouvoir s’insérer dans une prise classique.

Image à la Une : ©elleon/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage