Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Pays/régions > Road trip au Portugal en Alentejo
Road trip au Portugal en Alentejo

Road trip au Portugal en Alentejo

Mis à jour le 29 juin 2017 | , ,
Publié le 31 mai 2017

Par Seb et Laura, du blog Lesglobeblogueurs.com

Lors de notre dernier voyage au Portugal nous avions envie de découvrir des recoins insoupçonnés. Attirés comme des aimants par le littoral, nous avons décidé de partir en road trip dans la région de l’Alentejo. Moins connue que sa voisine l’Algarve, elle promet pourtant de très belles surprises. Voici notre sélection d’activités sur le littoral alentejan.

Rencontrer les dauphins dans l’Estuaire du Sado

Pour démarrer ce road trip marin, nous commençons fort. Nous avons rendez-vous à Troia pour rencontrer les grands dauphins de l’estuaire du Sado. À seulement une heure de Lisbonne, cet espace naturel accueille toute l’année une colonie d’environ 30 à 40 individus. Les dauphins ne se sont pas fait prier pour suivre notre catamaran pendant un long moment. Un instant magique !

Débusquer la plage de la Samoqueira à Sines

Notre route reprend vers le sud. Vers Sines, en seulement quelques kilomètres, vous pourrez observer tantôt un immense complexe pétrolier, tantôt une plage paradisiaque. Le contraste est saisissant. La plage de Samoqueria a une topographie remarquable, de grandes falaises végétalisées tentent de rendre discrète cette très belle baie. Le sable ocre est charrié par un océan agité. Les vagues s’éclatent sur les grands rochers. À marée basse, il est possible de visiter des grottes creusées depuis des millénaire par la houle.

Notre astuce : c’est un excellent spot de plongée !

La plage de la Samoqueira, Sines. ©Westend61 Premium/shutterstock

Sentir l’ambiance du village de pêcheurs à Porto Covo

À partir de Sines, le littoral est parsemé de pépites naturelles. Porto Covo est un bon port d’attache pour en profiter. Ce mignon village de pêcheurs aux devantures colorées permet de profiter  pleinement des instants simples du quotidien. Ce village abrite aussi une plage qui incite à la rêverie : la plage de l’île des passagers (Praia da Ilha do passagueiro). Comme son nom l’indique, elle se situe face à une petite île, sur laquelle se trouvent d’anciens vestiges romains.

Notre bon plan : si vous y aller l’été, sachez que l’île peut se visiter.

Braver les éléments à Villa Nova de Milfontes

Nous continuons notre chemin pour aller à Villa Nova de Milfontes. Ce n’est pas tant la station balnéaire qui nous a attiré que la promesse d’une nouvelle plage splendide. Malgré son isolement, nous avons débusqué la plage do Malhao, une des plus belles de la région : une immense baie encerclée de falaises orangées. Près de la rive, des rochers offrent des promontoires pour de courageux pêcheurs qui n’hésitent pas à braver les éléments. Les courants en font un excellent spot pour le surf ou le body board.

Nos conseils : cette plage est complètement naturelle, il n’y a pas d’équipements. Pensez à ramener ce dont vous avez besoin. Sachez aussi que la baignade pour les enfants n’est pas recommandée ici.

Se sentir transporté aux dunes d’Almograve

Nous arrivons à notre étape coup de coeur ; le littoral d’Almograve. La côte est constituée d’un ensemble de reliefs complexes où se succèdent promontoires rocheux striés et plages splendides. Mais il a un charme particulier grâce aux dunes qui le composent. Sous la brume, le paysage est féérique. Une fois le soleil levé, c’est une explosion de couleurs. Les ajoncs, bruyères et succulentes ont en effet élu domicile dans cet environnement hostile balayé par les vents. C’est ici que nous avons parcouru une partie du sentier des pêcheurs qui longe tout le littoral de la région.

Le littoral d’Almograve. ©inacio pires/shutterstock

Rencontrer les cigognes à Cabo sardao

Notre itinéraire se poursuit jusqu’à Cabo Sardao. Les falaises ici s’élèvent davantage et révèlent une curiosité peut-être unique au monde. Sur les flancs, des cigognes y ont installé leurs nids. Nous ne comprenons toujours pas pourquoi ces volatiles ont choisi ce lieu si étrange. En tout cas elles ne risquent pas d’être dérangées…

Admirer le coucher de soleil à Zambujeira do mar

Moins sauvage, plus animée, la jolie station balnéaire de Zambujeira do mar possède de nombreux atouts. Perchée sur une falaise, le village est idéalement situé pour observer le soleil se coucher dans l’océan. Une longue rue descend jusqu’à la plage principale, qui l’été est animée par les familles et les surfeurs de passage. Pour retrouver plus de calme, à gauche de la plage, empruntez le sentier des pêcheurs qui longe le littoral. Parfois escarpé, il permet d’admirer le mille-feuille de schiste des falaises.

Terminer en beauté à Azenha do mar

En poursuivant ce sentier, nous arrivons à Azenha do mar, un joli port de pêche typique. Mais juste avant de nous poser, nous avons profité  de deux plages au sable blanc : la plage dos Mechados et celle da Amelia. Il serait complexe de dire laquelle est la plus belle alors testez les deux ! Ce road trip se termine à la terrasse d’un café. Nous nous remettons doucement de ces magnifiques panorama. Le café fort nous éveille l’esprit mais nous confirme que nous n’avons pas rêvé.

Le village d’Azenha do mar ©Carlos Caetano/shutterstock

L’Alentejo, discrètement caché par l’Algarve, mérite que l’on s’y attarde, alors tenterez-vous l’expérience ?

Informations pratiques : 

Pour découvrir l’ensemble du sentier des pêcheurs de la route vicentine, n’hésitez pas à aller consulter le site qui lui est dédié.

Image à la Une : © inacio pires/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire