Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Pays/régions > Road trip en Islande : mode d’emploi
Road trip en Islande : mode d’emploi

Road trip en Islande : mode d’emploi

Mis à jour le 19 mars 2018 | ,
Publié le 5 mars 2018

Par Marion Liautaud de Allez Gisèle

Terre de volcans et de monts enneigés, entourée d’une mer bleu glacier, l’Islande est le paradis des amateurs de road trips. Mais quel itinéraire choisir pour ne rien rater du pays ? Et combien de jours prévoir ? Pour le savoir, voici quelques conseils à lire avant de partir à l’assaut des routes islandaises.

Quel itinéraire choisir ?

Rien de tel pour découvrir l’Islande en voiture, que de décider d’en faire le tour en empruntant la route circulaire ou route 1. Cette route de 1300 km, que les visiteurs choisissent souvent de parcourir dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, offre l’occasion d’observer les plus beaux coins du pays. En général, le départ s’effectue de la capitale, Reykjavik. Le Cercle d’Or, réputé pour son site géothermique, ses chutes d’eau et son parc national, peut constituer la première étape du périple. Après une découverte de l’est, la route remonte vers Akureyri, la capitale du nord, haut-lieu de l’observation des baleines. Certains voyageurs quittent ensuite la route circulaire pour explorer les fjords de l’ouest du pays. Dernière étape du road trip avant le retour à Reykjavik: la péninsule de Snæfellsnes, dont Jules Vernes se serait inspiré pour écrire Voyage au centre de la terre. Vous pouvez également vous inspirer des circuits en Islande proposés par le guide Évasion.

Islande parc panorama Thingvellir National Park road trip

Le parc national de Þingvellir (Thingvellir) ©yuanpoli/Flickr

Combien de temps partir ?

Comptez deux semaines pour parcourir toute la route circulaire et pour vous arrêter au gré de vos envies. Si le temps presse, vous pouvez envisager de faire le tour de l’île en 10 jours seulement. Mais si vous séjournez moins longtemps en Islande, il vous faudra choisir entre les différentes régions du pays. Le Cercle d’or, à l’est, et les glaciers et les volcans de la péninsule de Snæfellsnes, à l’ouest, sont souvent les zones les plus prisées des voyageurs. Le nord, plus sauvage et moins fréquenté, peut également être une option pour un road trip plus aventureux.

aurores boréales islande glacier lac road trip

©12019/Pixabay

Quand partir ?

Difficile de répondre à cette question tant le paysage change au fil des saisons. Les chasseurs d’aurores boréales, amateurs de solitude et qui ne craignent pas les températures glaciales, opteront pour un road trip hivernal. En hiver, malgré le manque de lumière, les couleurs sont sublimes et la majeure partie de l’île est désertée par les touristes. Mais gare aux aléas ! Les chutes de neige importantes et les coups de vent glaciaux peuvent rendre la conduite et la découverte du pays ardues. L’été, la lumière est omniprésente et elle offre, à chaque virage, son lot de paysages saisissants. Mais la période est aussi celle de la haute saison touristique. Vous risquez fort de ne pas être seul sur les routes.

randonnée glacier islande road trip

Randonnée pédestre dans les glaciers ©Waldo93/Pixabay

Combien coûte un road trip en Islande ?

Même si les habitudes de voyage diffèrent entre chaque visiteur, une chose demeure : en Islande, le coût de la vie est élevé. Le pays est loin d’être la destination idéale pour les voyageurs à petit budget. L’offre d’hébergement est onéreuse. Les refuges pour randonneurs, moins chers que les hôtels, sont souvent pris d’assaut et il vaut mieux les réserver plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à l’avance. Le camping peut être une option mais il vous faudra être bien équipé pour résister au froid, au vent et à la pluie. L’été aussi, la météo peut être capricieuse en Islande. L’Office de tourisme répertorie les différents types d’hébergements de l’île par catégories, y compris les endroits où planter sa tente. Enfin, les prix de la nourriture (restaurants, supermarchés) et des services (essence, carte SIM) se révèlent également plus élevés qu’en France.

Où louer un véhicule ?

De nombreuses agences de location de voitures sont installées à Reykjavik. Là encore, les tarifs sont particulièrement élevés. Certains voyageurs choisissent parfois de louer un van pour être plus autonomes et pour économiser des frais d’hébergement. Pour rouler en dehors de la route circulaire, mieux vaudra toutefois être équipé d’un 4×4. Certaines routes d’Islande, les routes F, ne sont pas goudronnées. Ce sont souvent ces routes-là qui permettent de s’éloigner des étapes touristiques et d’avoir enfin l’île pour soi.

Kirkjufellsfoss volcan islande road trip

Le volcan Kirkjufellsfoss, péninsule de Snæfellsnes ©adrenalinerushdiaries/Shutterstock

Quelle bande-son écouter dans son autoradio  ? 

La scène musicale islandaise ne manque pas d’artistes talentueux. Pour faire votre choix, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil à notre article, La playlist idéale pour votre voyage en Islande.

Photo de couverture : ©Rory Hennessey/Unsplash

par La Rédaction

Laissez un commentaire