Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Pays/régions > Toscane : où séjourner ?
Toscane : où séjourner ?

Toscane : où séjourner ?

Mis à jour le 2 novembre 2017 | ,
Publié le 18 octobre 2017

Par Veronica Maiella, journaliste (Veronicamaiella)

Parmi les premières régions touristiques italiennes, la Toscane ne se résume pas aux chefs-d’œuvre de la Renaissance mais présente de multiples facettes. On vous dit où séjourner !

La ville d’art : Florence

Florence est une destination à part entière et souvent la première à venir en tête lorsqu’on se demande où séjourner. Les principaux musées de la région s’y concentrent (les Uffizi, le Bargello, Palazzo Pitti) et la ville est une explosion de chefs-d’œuvre d’architecture de la Renaissance (le Duomo, le Ponte Vecchio, la Piazza della Signoria).
Budget : élevé, notamment pour l’hébergement.
Points forts : un concentré d’histoire, une destination saturée de culture et de beauté, une immersion dans la richesse du patrimoine italien.
Points faibles : très touristique, il faudra s’éloigner des axes les plus connus pour goûter à l’authenticité toscane et dormir dans des hôtels abordables.

Sienne et ses environs

Sienne est l’une des « villes d’art » italiennes depuis longtemps en compétition avec Florence. La ville toscane est à mesure humaine et s’explore facilement à pied. Plus au sud que sa rivale, Sienne est particulièrement bien située pour découvrir le Chianti et ses vignobles mais aussi les paysages lunaires et insolites des « crete » et enfin la Val d’Orcia, classée au Patrimoine de l’Unesco.
Budget : élevé.
Points forts : excellente base de départ pour explorer la campagne toscane.
Points faibles : il faudra louer une voiture pour explorer comme il se doit les alentours.

Crete senesi, région de Sienne, Toscane, Italie

Un paysage des Crete senesi dans la région de Sienne © Claudio Giovanni Colombo

La Maremma

Tout au sud, à la frontière avec le Latium, la Maremme est un territoire au double visage. De très belles plages, probablement parmi les plus belles de Toscane, se nichent entre Punta Ala et le promontoire de l’Argentario. La destination est également riche en sites culturels, avec les vestiges étrusques de Saturnia ou de Popolonia, et des villages à ne pas manquer (comme Pitigliano ou Sovana). La Maremme est aussi une région où séjourner pour les bons vivants : on y retrouve trois routes des vins. Grosseto et Massa Marittima, enfin, ses villes principales, méritent largement le détour.
Budget : reste élevé, surtout le long des côtes. Punta Ala et la presqu’île du monte Argentario sont des stations balnéaires huppées.
Points forts : une région moins connue que ses voisines où l’on peut aisément combiner un séjour culturel au farniente sur la plage.
Point faibles : les plages sont très fréquentées en été.

Arezzo et le Casentino

Une région montagneuse qui se veut plus proche de l’Ombrie que du reste de la Toscane. Le val d’Arno et le Val di Chiana délimitent ce territoire qui dévoile plus timidement ses trésors. Le Casentino est une aire encore isolée, abritant de très belles abbayes (Vallombrosa ou l’Eremo di Camaldoli) et des forteresses, dans un écrin de parc naturel. Comme villes principales, notons Arezzo qui a gardé fière allure (elle a longtemps résisté aux assauts des Florentins) et le bourg médiéval de Cortone qui, de tout son charme, domine au loin le lac Trasimène.
Budget : élevé/moyen.
Points forts : la nature du Casentino et ses forteresses.

Cortone, Toscane, Italie

Cortone ©pavel068/Shutterstock

Les alpes apuanes et la Garfagnana

Autour de Lucques s’étend la Toscane que l’on connaît moins : celle des alpes Apuanes et de la région de la Garfagnana. C’est ici un paysage de montagne, à la nature préservée, où les bourgs se nichent le long du fleuve Serchio (ne pas manquer Barga ou Castelnuovo di Garfagnana). Destination de randonnée, son parc naturel de l’Orecchiella, réputé pour sa biodiversité, est riche en grandes forêts d’hêtres et de châtaigners.
Budget : élevé/moyen.
Points forts : une région à l’écart des foules.
Points faibles : moins de sites culturels.

Image à la Une : Garfagnana ©Claudio Giovanni Colombo/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire