Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Villes > Amsterdam : visite sur mesure du Rijksmuseum
Amsterdam : visite sur mesure du Rijksmuseum

Amsterdam : visite sur mesure du Rijksmuseum

Mis à jour le 17 avril 2018 | ,
Publié le 13 avril 2018

Par Annie Crouzet, auteure Évasion

À Amsterdam, la visite du Rijksmuseum fait partie des must-do au même titre qu’une balade sur les canaux. Mais comment choisir les œuvres à voir en priorité dans les 80 galeries ouvertes au public, sans parler du jardin (romantique) ou du restaurant (étoilé) ? Voici des pistes pour explorer le musée selon le temps dont vous disposez ou votre humeur du moment !

Le musée : cinq nuances de gris

Le Rijksmuseum, c’est un gros morceau : 12 000 m2 d’exposition, quatre niveaux, un fonds d’un million d’objets et près de 2,2 millions de visiteurs en 2017. On remonte toute l’histoire de l’art aux Pays-Bas, du Moyen Âge au XXIe s. Le musée a pour écrin un véritable palais, qui date de 1885 seulement : signée Pieter Cuypers, l’architecture offre un mélange surprenant de gothique et de Renaissance. Lors de sa dernière cure de jouvence (2003-2013), le design intérieur fut confié à Jean-Michel Wilmotte, qui s’ingénia à dénicher cinq nuances de gris, pour rester raccord avec la palette de Cuypers.

Infos pratiques : www.rijksmuseum.nl/en (seules les informations visiteur sont en français). Entrée : 17,50 €.

Amsterdam visite Rijksmuseum galerie d honneur

La Galerie d’honneur et Le Syndic de la guilde des drapiers, Rembrandt, 1662 ©ErikSmits

Si vous venez en famille

Avant de commencer la visite, réclamez à l’entrée le mini-carnet (hélas, en anglais, il vous faudra traduire), dédié aux enfants. Il les incite à se montrer tricky (rusés) pour découvrir par exemple quelle est la plus grande peinture du musée (Waterloo de Jan Willem Pieneman, au 1er niveau). Ou pour retrouver une paire de dés dans la somptueuse maison de poupées de Petronella Oortman (2e niveau), offerte… en cadeau de mariage. Emmenez-les aussi au pied de l’avion monoplace, conçu par le néerlandais Frederick Koolhoven en 1918 (3e niveau) : il est parfaitement conservé dans son état d’origine.

Bonne nouvelle : l’entrée du Rijksmuseum est gratuite pour votre progéniture (jusqu’à 18 ans inclus).

Amsterdam visite Rijksmuseum Petronella Oortman

La maison de poupées de Petronella Oortman, 1676 ©Rijksmuseum

Si vous êtes pressé

Vous avez 1h30 à consacrer au musée dans votre séjour à Amsterdam ? Filez directement au deuxième niveau, consacré à l’Âge d’Or hollandais (XVIIe s.), quand de simples citoyens manifestaient un « intérêt excessif pour les peintures ». Durant ce siècle, la très riche Amsterdam passa de 50 000 à 200 000 habitants. Voilà qui fit l’affaire de Rembrandt, toujours fauché : il se vit ainsi commander la monumentale Ronde de nuit (4,53 m x 3,79 m) par la guilde des arquebusiers. Il en reçut 1 600 florins.

Visites guidées : pour 5 € supplémentaires, il y a aussi des tours guidés qui durent 1h, mais rarement en français. Ils peuvent être quotidiens, comme Highlights (les points forts du musée), ou ponctuels, comme celui consacré à Rembrandt.

Rijksmuseum Amsterdam tableau rembrandt

La Ronde de nuit, Rembrandt, 1642 ©Rijksmuseum

Si vous êtes un expomaniaque

Ne ratez pas les expos du Rijksmuseum, présentées dans l’aile Philips ; il y en a trois par an et elles sont de haute volée. L’actuelle, High Society (Haute Société), fait le buzz. Trente-cinq portraits, signés Véronèse, Velázquez, Gainsborough, Manet, Munch… Et un couple peint par Rembrandt, tout juste sorti de restauration, réuni pour la première fois sous les cimaises. Quatre siècles de glamour ! Tout à côté, plus de 80 gravures et dessins révèlent l’envers, croustillant, du décor : fêtes, beuveries, jeux de hasard et visites clandestines dans les maisons closes ou les boudoirs.

Infos pratiques : du 8 mars au 3 juin 2018. Téléchargez gratuitement sur votre smartphone les commentaires de Cecile Narinx et Jort Kelde, qui jouent les voyeurs (sinon audioguide).

Rijksmuseum Amsterdam Rembrandt

Portrait d’un couple connu comme La fiancée juive, Rembrandt, 1665-1669 ©Rijksmuseum

Si vous êtes amoureux

Le Rijksmuseum a sa partie outdoor : ses jardins, qui s’étalent sur 14 500 m2. Aux beaux jours, les amoureux s’y promèneront avec plaisir dans les allées, entre de fantastiques tapis de tulipes, fleur emblématique d’Amsterdam, d’un rose insolent ou d’un pourpre ténébreux. À l’heure des SMS, nos tourtereaux s’amuseront d’un thème exploité par de nombreux peintres dans les siècles passés : la lettre d’amour. Vermeer, lui-même, s’y est risqué avec succès (niveau 2, Galerie d’Honneur).

Infos pratiques : les jardins sont en accès libre, toute l’année, de 9h à 18h. En été, ils accueillent les sculptures d’un artiste (en 2018, ce sera Eduardo Chillida).

amsterdam jardins tulipes Rijksmuseum

Les jardins du Rijksmuseum ©Rijksmuseum

Si vous êtes gourmand

Le musée a son restaurant, étoilé qui plus est, le RIJKS®. À sa tête : l’ex-candidat de Top Chef 2013, Joris Bijdendijk. Notre chef a mis la main à la pâte en participant au livre de cuisine du musée, le Rijksmuseum Cookbook, qui comporte, outre 130 recettes d’aujourd’hui et d’hier, une foule d’images issues des collections du musée. La célèbre Laitière de Vermeer (2e niveau, Galerie d’Honneur) lui a-t-elle inspiré son yogurt parfait en dessert ? On s’amusera à trouver des correspondances entre la carte du restaurant et les œuvres du musée. Le RIJKS® s’affiche comme « le musée dans son assiette » !

Infos pratiques : www.rijksrestaurant.nl/en/ Entrée indépendante ; fermé dimanche soir. Menus de 37,50 € à 70 € ; à la carte également. Le Rijksmuseum Cookbook (597 p.) est en vente à 45 € à la boutique du musée.

amsterdam tableau vermeer la laitiere rijksmuseum

La Laitière, Johannes Vermeer, 1660 ©Rijksmuseum

Photo de couverture : Le Rijksmuseum, Amsterdam ©lornet/AdobeStock

par La Rédaction

Laissez un commentaire