Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Villes > Barcelone 100% gratuit (ou presque)
Barcelone 100% gratuit (ou presque)

Barcelone 100% gratuit (ou presque)

Mis à jour le 27 septembre 2017 | ,
Publié le 17 novembre 2015

Par Emily, du blog Travel and Film

Il est possible de visiter Barcelone de façon gratuite : admirer ses façades modernistes, bronzer sur ses plages animées ou se détendre dans ses jolis parcs ombragés ne vous coûtera rien. Mais vous pourrez également fréquenter ses marchés colorés et profiter de certains de ses musées gratuitement. Suivez la guide !

Admirer son architecture moderniste

En vous baladant au gré des ruelles et rues barcelonaises, levez la tête et admirez les somptueuses façades modernistes. Le Passeig de Gràcia est la grande avenue de Barcelone, un peu comme les Champs Élysées à Paris. De magnifiques bâtiments la bordent ; certains sont signés par Gaudí bien sûr, comme la fameuse Pedrera, mais aussi par de nombreux autres artistes modernistes de cette époque (fin XIXe début XXe). Ne manquez pas l’ « Îlot de la discorde », qui comprend 3 maisons différentes dont la casa Batlò de Gaudi et la casa Amatler de Josep Puig i Cadafalch. Bonne nouvelle, l’avenue est bordée de nombreuses boutiques pour une pause lèche-vitrines…

Un parcours 100% gratuit et Gaudí ? Voici la liste de tous les chefs d’œuvre de Gaudí à Barcelone.

Casa Mila (Gaudi) ©Emily de Travel and Film

Casa Mila (Gaudi) ©Emily de Travel and Film

Descendre les Ramblas

En Espagne, personne n’échappe à la tradition agréable du paseo (promenade). Cette flânerie d’avant dîner permet de vêtir ses plus beaux vêtements et de retrouver des amis, de la famille, tout en déambulant et papotant. La Rambla, c’est le paseo des Barcelonais : la rue la plus touristique de Barcelone est aussi la meilleure pour regarder et se faire voir. Elle part de Plaça de Catalunya, grande et belle place à ne pas manquer, et descend jusqu’au port. En chemin, vous pourrez admirer mimes et statues humaines, sentir les effluves du marché aux fleurs ou écouter les pépiements du marché aux oiseaux.

Un conseil : attention tout de même aux pickpockets et aux faux parieurs. Il y a toujours beaucoup de monde, donc à éviter si vous êtes pressés mais j’aime beaucoup l’énorme brassage de cette rue.

Bronzer sur ses plages

Les plages de Barcelone sont situées en plein centre ville ! Vous connaissez beaucoup de grandes villes où vous pouvez aller à la plage en métro, à pied ou à vélo ? La Barceloneta est la plage la plus connue et sûrement la plus bondée de la ville. En été, il y a beaucoup de monde mais en marchant un peu, on trouve des coins plus tranquilles. Tôt le matin on voit pas mal de sportifs courir le long de cette belle étendue de sable ; au coucher du soleil les enfants qui goûtent les pieds dans le sable laissent la place aux jeunes qui prennent l’apéro, jouent de la guitare ou du djembé.

Quelle plage à Barcelone ? La plage que je conseille est celle de Bogatell, pas trop loin du centre-ville, facilement accessible à pied en longeant la côte depuis la Barceloneta. Elle est grande, il y a des agrès pour faire du sport et souvent des joueurs de beach volley. En plus, la mer y est calme et propre : idéale pour nager.

Promenade le long de la plage de Barcelone ©Emily de Travel and Film

Promenade le long de la plage de Barcelone ©Emily de Travel and Film

Danser la sardane

La sardane est une danse populaire catalane. Les danseurs se tiennent la main et forment un cercle, accompagnés par un ensemble musical (cobla) qui joue une musique qui porte le même nom que la danse. Elle est composée de deux moments rythmiques distincts, un long et un court. Une belle façon de découvrir la tradition catalane entre musique et danse (et en costume !).

Apprendre la sardane de façon gratuite : rendez-vous sur la place de la cathédrale le samedi vers 18h et le dimanche vers midi pour voir les danseurs professionnels à l’œuvre en costume.

Flâner sur le port 

La balade idéale est celle-ci : partir du vieux port jusqu’au port Olympique, le plus sympa étant de la faire au coucher du soleil (la lumière est parfaite !). On commence par admirer les vagues sculptées perchées sur le ponton de bois, une œuvre appelée Onades. Puis on longe le port qui accueille de magnifiques bateaux, on traverse le délicieux quartier de la Barceloneta et son linge qui sèche aux fenêtres. Ancien quartier de pêcheurs, il a gardé son atmosphère authentique, tout en devenant de plus en plus fréquenté par la jeunesse branchée. Enfin, on déambule le long des plages sur la grande promenade piétonne. Voilà, vous êtes arrivés au port Olympique construit pour les JO de Barcelone de 1992.

Un port plein de ressources : allez admirer le Peix (poisson), sculpture en cuivre de Frank Gehry mesurant 56 mètres de large sur 35 mètres de haut… Ensuite, vous pourrez faire une pause dans un des nombreux cafés ou restos qui vous ouvrent les bras.

Port Olympique ©Emily de Travel and Film

Port Olympique ©Emily de Travel and Film

Arpenter ses marchés

Si Barcelone ne manque pas de marchés, c’est celui de la Boqueria qui est le plus célèbre. Non seulement il est idéalement situé sur La Rambla, mais il est aussi l’un des plus jolis avec sa structure de fer et de verre de style Art Nouveau. Les étals valent le coup d’œil et donnent envie de goûter à tout, du jambon serrano aux légumes colorés… moi, j’adore y prendre un jus de fruits frais (entre 1 et 2 euros).  Le marché de Santa Catarina avec son toit coloré ondulé comme des vagues vaut aussi le détour !

Astuce : passez avant la fermeture du marché de la Boqueria, et vous bénéficierez des prix de dernière minute… vous aurez 2 jus de fruits pour le prix d’un par exemple !

Se mettre à l’ombre dans ses parcs

Les parcs de Barcelone sont pour la plupart gratuits. Le parc Güell n’est plus complètement gratuit depuis 2014 (la zone monumentale est payante mais une partie du parc est encore accessible gratuitement), cependant la visite vaut vraiment le coup. Le parc de la Ciutadella, créé pour l’Exposition Universelle de 1888, est grand et superbe. Plusieurs pavillons de l’Exposition ont été convertis en musées tout autour. On y trouve une énorme et majestueuse fontaine à laquelle Gaudí a contribué lorsqu’il était étudiant.

Envie de continuer la promenade ? À la sortie du Parc, l’Arc de Triomphe (la porte d’entrée de l’Exposition universelle de 1888) donne sur une grande avenue piétonne, le passeig de Lluis Campanys, où il est très agréable de se balader à pied ou à vélo.

Arc de Triomphe ©Emily de Travel and Film

Arc de Triomphe ©Emily de Travel and Film

Profiter des gratuités dans les musées

Plusieurs musées de Barcelone ont un jour de gratuité par semaine. Forcément, attendez-vous à faire la queue plus longtemps… Mais si vous avez un budget réduit, foncez ! En semaine et hors haute saison vous n’attendrez pas tant que ça. Le musée Picasso est gratuit le premier dimanche du mois et tous les dimanches de 15h à 20h. De même le CCCB (Centre de Cultura Contemporania de Barcelona), qui propose des expositions temporaires, est gratuit tous les dimanches de 15h à 20h.

Info : pour la liste complète des jours de gratuité par musée, consultez le site internet de chacun.

Assister au spectacle des Fontaines magiques de Montjuïc

Voici un spectacle pour tous grandiose (et gratuit !) sur la plaça d’Espanya. Plus grande place d’Espagne, cet imposant rond-point est surplombé par la colline de Montjuïc et abrite donc les fameuses Fontaines magiques. Mais que sont-elles exactement ? Inaugurées pour l’Exposition universelle de 1929, elles déploient un extraordinaire son et lumières rythmé par des jets d’eau colorés… Un incontournable de la capitale catalane !

Quand admirer les Fontaines magiques ? Du 30 avril au 30 septembre : du jeudi au dimanche de 21h à 23h30, avec musique toutes les demi-heures. Le reste de l’année, uniquement les vendredis et samedis de 19h à 21h.

Fontaines magiques ©Emily de Travel and Film

Fontaines magiques ©Emily de Travel and Film

Découvrir le Palau de la Virreina – Centre de l’Image

Le Palau de la Virreina est l’un des hauts lieux de la photographie internationale en Catalogne. Installé dans un superbe palais construit en 1977, il présente plusieurs expositions temporaires, organisées chaque année sur des thèmes bien différents. On peut ainsi y découvrir du photojournalisme, de la photo contemporaine avec des thématiques plastiques, expressives ou expérimentales. Les expos sont toujours gratuites et de grande qualité. Il est idéalement situé au numéro 99 de las Ramblas, et ouvert du mardi au dimanche de 12h à 20h.

Aussi beau dedans que dehors… Avant d’entrer dans l’édifice, admirez la superbe façade extérieure : palais du XVIIIe siècle de style rococo et baroque, vous ne passerez pas devant sans le voir !

Image à la une : La Barceloneta, Barcelone ©Emily de Travel and film

par La Rédaction

Vos commentaires

Bonjour,

Je trouve ce petit guide tres bien fait , mais sur la couverture il était annoncé un plan détachable et il n y était pas. je suis retournée à la Fnac la ou j ai acheté mon guide et là ils étaient tous sans plan .
comment puis je me le procurer sachant que je pars mercre »di prochain.
Cordialement
M.Lainé Nina

Bonjour Nina, Nous vous contactons immédiatement pour vous l’envoyer !

J’ai trouvé des informationsdétaillées sur les musées gratuits le dimanche sur la page http://www.guideprivebarcelone.com/Information-Barcelone-Musees-Gratuits.html

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

J’ai trouvé des informationsdétaillées sur les musées gratuits le dimanche sur la page http://www.guideprivebarcelone.com/Information-Barcelone-Musees-Gratuits.html

Bonjour Nina, Nous vous contactons immédiatement pour vous l’envoyer !

Bonjour,

Je trouve ce petit guide tres bien fait , mais sur la couverture il était annoncé un plan détachable et il n y était pas. je suis retournée à la Fnac la ou j ai acheté mon guide et là ils étaient tous sans plan .
comment puis je me le procurer sachant que je pars mercre »di prochain.
Cordialement
M.Lainé Nina

Laissez un commentaire

Bannière Adserver

Bannière Adsens