Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Villes > Dans quel quartier loger à Berlin ?
Dans quel quartier loger à Berlin ?

Dans quel quartier loger à Berlin ?

Mis à jour le 14 juin 2017 |
Publié le 1 décembre 2015

Par Marion, du blog Allez Gizèle

Ville au passé tumultueux et à la créativité foisonnante, Berlin attire chaque année des milliers de visiteurs. Les fêtards invétérés et les amateurs de musées s’y croisent aux comptoirs des cafés ou au détour d’une piste cyclable. Car ici, tout ou presque se fait à vélo. Si ce teasing a aiguisé votre âme de voyageur, voici quelques idées de quartiers où séjourner pendant vos prochaines vacances.

Mitte, cœur du Berlin touristique

Le quartier de Mitte est le cœur du centre historique et touristique de Berlin. Véritable point névralgique de la capitale allemande, il constitue un point de chute idéal pour ceux et celles qui veulent séjourner dans le centre-ville berlinois. À Mitte, on vogue de boutique en boutique aux abords de la Rosenthaler Straße, on fréquente les centres commerciaux de l’Alexanderplatz, on flâne d’expo en expo sur l’Île des musées et on arpente à vélo le quartier gouvernemental et ses réalisations contemporaines. Tout un programme !

Infos pratiques
Budget :
moyen.
Point fort : Mitte concentre tout ce qu’un voyageur peut attendre d’un quartier central : des musées par dizaines, des rues où faire du shopping, des bâtiments institutionnels (dont le fameux Reichstag) et même le Tiergarten, parc de 200 hectares, atout idéal pour s’isoler un moment à l’écart de l’agitation touristique.
Point faible : Il faut l’avouer : malgré tous ses atouts, Mitte manque parfois un peu de charme et d’authenticité. Il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser des calèches en carton-pâte ou des touristes juchés sur des segways. Le micro-quartier de Sheunenviertel est un bon antidote à cet atmosphère un peu surfaite.
Adresse : Arte Luise Kunsthotel propose des chambres à thème et se définit comme une « galerie d’art où l’on dort ». À vous de choisir ce qui vous fait rêver…  (Luisenstraße 19, S1, S2, S25 Friedrichstraße – 28.44.80)

Gendarmenmarket et l'église française, Berlin, Allemagne

Gendarmenmarket et l’église française, Berlin, Allemagne ©meuniers/Shutterstock

Kreuzberg, le quartier turc que tout le monde s’arrache

Surnommé « La petite Istanbul », Kreuzberg est le berceau de la communauté turque de la ville, surtout dans sa partie est. Ces dernières années, il a su attirer toute la jeunesse berlinoise branchée. Aujourd’hui, les jardins partagés côtoient les stands de döners kebab et les locaux d’associations en faveur de la mixité sociale voisinent avec les bars où déguster une bière. Moins tendance, l’ouest du quartier, autour de la Bergmanstrasse, est un coin agréable, où les terrasses voisinent avec les librairies et les friperies. À quelques pas de là, le Musée Juif vient compléter le tableau de ce quartier cosmopolite, qui ravira ceux et celles qui souhaitent être au plus près du Berlin qui bouge.
Infos pratiques
Point fort :
son atmosphère de fête, sa réputation de quartier tendance et ses nombreux bars en font un quartier très agréable pour se balader la journée et faire la fête le soir. De plus, le quartier reste assez central (du moins dans sa partie ouest).
Point faible : Devenu très tendance en quelques années, Kreuzberg paie aujourd’hui les frais de sa réputation. Certains reprochent à la zone d’être un peu tombée dans la caricature.
Adresse : Si vous êtes à la recherche de sérénité, Riehmers Hofgarten, avec son joli jardin, est l’hôtel tout indiqué !  (Yorckstraße 83, U7, U6 Mehringdamm – 78.09.88.00)

Jüdisches Museum (musée des Juifs), Berlin, Allemagne

Jüdisches Museum (musée Juif), Berlin, Allemagne ©Hauser Patrice/Hemis.fr

Friedrichshain, pour les « ostalgiques » avides de fête

Ancien quartier de Berlin-est, Friedrichshain est connu pour son tronçon conservé du Mur, aujourd’hui entièrement recouvert de peintures : la East Side Gallery. La zone est le repaire des noctambules berlinois et des jeunes en quête de bières pas chères et de sets de DJ pointus. On ne compte d’ailleurs plus les bars où boire l’apéro et chiller en plein air au bord de la Spree. Autre haut-lieu pour sortir : les alentours de la rue Simon-Dach, qui regroupent bars, salles de ciné et clubs électro. C’est d’ailleurs à Friedrichshain que se trouve le fameux Berghain, un club régulièrement classé parmi les meilleurs du monde. Amateurs de fête jusqu’au petit matin, vous avez trouvé votre quartier.

Infos pratiques
Budget :
faible.
Point fort : Friedrichshain ne dort (presque) jamais, impossible de s’y ennuyer.
Point faible : Hormis son tronçon du mur de Berlin,  Friedrichshain manque un peu de lieux à voir. On vient surtout dans le quartier pour s’imprégner de son atmosphère, qui mélange constructions soviétisantes, friches et places villageoises.
Adresse : Restez dans la thématique Est allemande avec le Ostel Hostel Das DDR et ses dortoirs et chambres doubles très « jeunesses communistes » (Wriezener Karree 5, S5, S7 Ostbahnhof – 25.76.86.60)

East Side Gallery, Berlin, Allemagne

East Side Gallery, Berlin, Allemagne ©Gardel Bertrand/Shutterstock

Prenzlauer Berg, le quartier arty et bobo

Situé au nord du centre-ville, dans le district de Pankow, cet ancien quartier ouvrier est aujourd’hui devenu un repaire de créatifs et de familles bobos. Beaucoup moins cosmopolite ou underground que ses voisins Kreuzberg et Friedrichshain, Prenzlauer Berg a vu ses prix flamber au cours des dix dernières années. Aujourd’hui, le quartier est une zone familiale, où l’on slalome entre les poussettes et les terrasses des petits cafés. Le lieu est idéal si l’on cherche à séjourner dans un endroit branché mais calme, aux airs de petit village. Le dimanche, allez-donc faire un tour du côté de Mauerpark où a lieu le grand marché aux puces de la ville.

Infos pratiques
Budget :
ce quartier ouvrier n’a cessé de prendre de la valeur. Se loger dans le coin est devenu cher, voire excessif.
Point fort : Prenzlauer Berg ravira ceux et celles qui cherchent un quartier familial, à l’esprit de petit village tendance.
Point faible : de foyer contestataire et haut-lieu underground, Prenzlauer Berg est aujourd’hui devenu un quartier un peu prétentieux. Il y règne un petit côté « entre-soi » qui en décevra plus d’un.
Adresse : On trouve dans ce quartier de nombreuses chambres chez l’habitant (via Airbnb par exemple). Pour vous restaurer, n’hésitez pas à fréquenter ce restaurant russe, chic et cosy : Pasternak (de 15 à 30 €) – Knaackstraße 22-24, U2 Eberswalder Straße – 441.33.99

La maison Schwarzenberg, Berlin, Allemagne

La maison Schwarzenberg, Berlin, Allemagne ©Rieger Bertrand/Hemis.fr

Charlottenburg et le Ku’Damm, l’ouest bourgeois

Plutôt chic et raffiné, ce quartier situé à l’ouest de la ville est sans conteste le rendez-vous bourgeois de Berlin. C’est ici que se trouve le célèbre Kurfürstendamm (Ku’Damm), une longue avenue bordée par les hôtels de luxe et les boutiques et restaurants haut-de-gamme, que les habitants surnomment volontiers « les Champs Élysées berlinois ». À quelques rues de là, le jardin zoologique, un des plus grands zoos du monde, vaut le coup d’œil. Si la zone à l’ouest, aux abords du joli château de Charlottenburg ou de l’intello Savignyplatz est plus calme et résidentielle, les alentours du Ku’Damm et du zoo constituent un un excellent point de chute si l’on recherche un quartier central, bien desservi par les transports et vivant.

Infos pratiques
Budget :
plutôt élevé, on est ici dans le Berlin aisé. Mais la concurrence que se livrent les nombreux hôtels permet parfois de trouver de bonnes affaires.
Point fort : Charlottenburg possède un très grand nombre d’hôtels mais aussi de grands magasins et de boutiques en tout genre : les amateurs de shopping seront comblés.
Point faible : le coin peut difficilement être qualifié de « quartier qui bouge ». Ces derniers temps quelques restaurants et bars branchés ont quand même un peu rajeuni l’atmosphère (par exemple dans le complexe de Bikini Berlin).
Adresse : L’hôtel Q ! est l’adresse star du moment ! Pour vous convaincre : il est doté d’un Spa tout à fait renversant… (Knesebeckstraße 67, U1 Uhlandstraße – 810.06.60)

Entrée du parc zoologique, Berlin, Allemagne

Entrée du parc zoologique, Berlin, Allemagne ©ostill/Shutterstock

Neukölln, le petit frère à la cool de Kreuzberg

Considéré comme LE quartier qui monte, Neukölln est situé au sud de Kreuzberg. Il ressemble d’ailleurs beaucoup à son voisin et ses limites sont mal définies, raison pour laquelle les Berlinois le surnomment volontiers « Kreuzkölln ». Autrefois réputé comme malfamé, Neukölln attire désormais les Berlinois en quête de loyers moins chers et une vaste colonie d’expat’ venue de Pigalle, Brooklyn ou Södermalm. Comme toute zone en cours de gentrification, les petits restos sympas et les bars où sortir le weekend sont très nombreux. Notons également que c’est à Neukölnn que se trouve le parc de Tempelhof, un ancien aéroport reconverti en un temple de verdure de 386 hectares.

Infos pratiques
Budget :
faible dans l’ensemble même si les prix sont en hausse.
Point fort : Neukölnn est un quartier qui monte, jeune et créatif, loin de l’agitation touristique du centre-ville.
Point faible : la zone est encore en pleine mutation, et elle demeure un peu excentrée.
Adresse : De nombreuses chambres chez l’habitant sont disponibles dans ce quartier (via Airbnb par exemple). Si vous avez envie d’un bon cocktail, courez à cette adresse : Tier – Weserstraße 42, U7 Rathaus Neukölln – 178.23.39.513

Le parc Tempelhofer, Berlin

Le parc Tempelhofer, Berlin ©Jean Tiffon

Photo de une : © RIEGER Bertrand / hemis.fr

par La Rédaction

Laissez un commentaire