Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Villes > Montréal : 8 choses à savoir avant de visiter la ville
Montréal : 8 choses à savoir avant de visiter la ville

Montréal : 8 choses à savoir avant de visiter la ville

19 juillet 2017 | , ,

Par Pauline Masgnaux du blog Les Pauline

Montréal étant peu à peu devenu l’Eldorado des Français, on pourrait s’imaginer y retrouver une forte influence de notre pays… En réalité, le Québec, et en particulier Montréal, a des spécificités qu’il est bon de connaître avant d’arpenter la ville.

Vous pouvez magasiner toute la semaine

Si toutefois vous vous habituez aux horaires des commerces montréalais ! Les boutiques du centre-ville sont en effet ouvertes 7 jours sur 7… mais avec des horaires très variables. Généralement, les magasins sont ouverts de 9h à 16h du lundi au mercredi et le dimanche, et de 9h à 21h du jeudi au samedi. Il faudra aussi vous accommoder aux horaires des restaurants qui ferment relativement tôt (21h).

Les quartiers sont très différents

Ville multiculturelle et nouvelle, Montréal bénéficie d’un bel éclectisme architectural qui caractérise ses quartiers. L’hyper-centre alterne quartier chinois, port industriel, grands buildings de style américain et bâtisses à l’architecture classique française du XVIIe s. Entre le centre des affaires et les boutiques touristiques, vous pourrez facilement tout visiter à pied en longeant le fleuve Saint-Laurent et observer des espaces en pleine mutation suite à la révolution industrielle. Quant aux quartiers limitrophes du centre-ville, ils connaissent une influence britannique, avec des mini-manoirs colorés, ou plutôt américaine, sous forme de blocks et de bâtiments de style international. Des quartiers calmes et résidentiels, où il fait bon flâner avec les locaux.

montreal-maisons-neige-canada

Maisons victoriennes, square Saint-Louis © Richard Cavalleri/shutterstock

Il vous faudra toujours ajouter 20 % aux prix affichés

Comme aux États-Unis, vous devrez ajouter des taxes et des pourboires aux prix affichés, que ce soit dans les commerces de service (coiffeurs, restos, salons de beauté…) ou dans les boutiques. Soit une augmentation de 20 à 30 % par rapport au prix affiché : à bien avoir en tête avant de commander vos plats ou de craquer sur un collier !

Vous trouverez de tout dans les pharmacies

Les pharmacies montréalaises proposent, comme en France, des produits pharmaceutiques… mais pas seulement : produits de toilettes ou de beauté, petite épicerie pour dépanner, etc. Vous y retrouverez aussi les services postaux canadiens, qui se trouvent exclusivement dans les pharmacies ! C’est ici que vous pourrez acheter vos timbres internationaux, envoyer un colis à votre famille et poster vos cartes postales… Surprenant non ?

L’apéritif est un moment assez encadré

Le gouvernement québécois contrôle la vente des boissons alcoolisées : vous n’en retrouverez pas dans les épiceries ou supermarchés (hormis la bière), mais uniquement dans les S. A. Q. (Société des alcools du Québec). Ces magasins spécialisés dans le commerce des vins et spiritueux gèrent aussi les permis pour les hôtels, bars ou restaurants. D’ailleurs, de nombreux bars vous obligeront à consommer des plats pour pouvoir boire des cocktails dans leurs établissements. Ajoutez à cela que les clubs ferment tôt (3h en général) ; il vous faudra donc bien organiser vos apéros !

montreal-biere-canada-repas-nourriture

© Pauline Masgnaux

Vous ferez la queue pour prendre les transports

Que ce soit pour prendre le bus ou le métro, même aux heures de pointes, de longues files s’installent. Ici, on ne double pas, on monte en file indienne dans les transports et on respecte celui qui attend depuis plus longtemps. D’ailleurs, les horaires des bus étant approximatifs, il vous faudra souvent patienter de longues minutes, en particulier dans certains quartiers éloignés. Donc pour un court séjour à Montréal, on vous recommande les taxis ou les métros.

Les Montréalais parlent le québecois

Et non pas le français ! Cela peut paraître évident, mais le québecois est vraiment une autre manière de parler et de penser, avec un accent et un vocabulaire spécifiques. Certains mots vous seront inconnus, la plupart des expressions énigmatiques et il vous faudra un certain temps d’adaptation pour comprendre aisément ce qu’un Québecois veut vous dire ! Faites preuve de patience et de tolérance : n’oubliez pas qu’ici, c’est à vous de vous adapter aux locaux.

Il ne fait pas si froid en hiver

Et même très chaud en été ! Alors oui, il fait régulièrement -15°C en hiver, mais le climat est sec (donc le froid plus facilement supportable) et la ville parfaitement équipée : galeries souterraines, chauffages dans les boutiques, Montréalais habillés très chaudement… Il est donc rare d’être surpris par le froid comme en France. Autre point positif, même si l’hiver est long (de novembre à avril), il reste ensoleillé ; sans parler de la saison estivale où on flirte principalement avec les 25°C minimum !

hiver-montreal-neige-canada-maisons

© Pauline Masgnaux

Pour plus d’informations sur le Québec et en particulier Montréal, découvrez nos articles et conseils juste ici !

Photo à la une : © Pauline Masgnaux

par La Rédaction

Laissez un commentaire