Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Villes > Que faire dans les environs de Lisbonne ?
Que faire dans les environs de Lisbonne ?

Que faire dans les environs de Lisbonne ?

Mis à jour le 10 août 2015 |
Publié le 13 octobre 2014

Par l’équipe du guide Évasion

Lisbonne est certes une ville attractive, ensoleillée et culturelle, mais il se trouve que vous avez une envie soudaine de vous promener hors de la capitale. Où aller ? Telle est la question… Connaissez-vous ses environs, tout aussi charmants ? Suivez-nous, nous allons découvrir Sintra, Estoril et Cascais.

La jolie ville de Sintra, à 30 km à l’Ouest de Lisbonne

Un petit coin de paradis ! Les rois portugais et, à leur suite, l’aristocratie, la haute bourgeoisie et une poignée de romantiques anglais comme Lord Byron, ne s’y sont pas trompés. Tous ont été attirés par la petite cité dégringolant des pentes d’une serra culminant à plus de 500 m d’altitude, qui jouit d’un microclimat favorable à l’acclimatation de toutes sortes d’essences et de plantes exotiques. Avec son château médiéval, sa résidence royale de la Renaissance tapissée d’azulejos, ses palais de fantaisie ou ses quintas entourées de merveilleux jardins, Sintra est comme un abrégé du Portugal. Il faut s’y précipiter de toute urgence ! Trois entités très différentes composent la cité. Estefânia, par lequel vous arriverez en venant en train, est le quartier branché et animé où se trouve le musée d’Art moderne. São Pedro s’étage dans les hauteurs : avec ses airs de ville à la campagne et ses belles maisons fleuries, le faubourg présente un parfum bourgeois que souligne la présence de nombreux antiquaires. La vieille ville enfin, parcourue de petites ruelles et d’escaliers, blottit ses vieilles maisons sur la butte en face du palácio nacional. Elle est bien sur très touristique.
Pour venir à Sintra en voiture, prenez l’IC19, puis entrez dans Sintra par la N19, stationnement possible le long de la Volta do Duque (horodateurs) ; en train (estação do Rossio). Au depart de la gare de Sintra, le bus 434 rejoint la vieille ville et permet de faire l’ensemble du circuit de Pena.
Vous voulez fuir la foule ? Suivez le conseil du Guide Evasion : Sintra et sa serra attirent beaucoup de monde le week-end aux beaux jours. Allez-y en semaine et arrivez le plus tôt possible. Le palácio nacional de Sintra et le palácio nacional da Pena sont les deux sites les plus visités ; Monserrate, plus excentré, l’est moins.

sintra

Les palais de Sintra
©Shutterstock/INTERPIXELS

Le Monaco Portugais : Estoril, à 25 km à l’Ouest de Lisbonne

C’est une sorte de Monaco portugais – paradis fiscal en moins. Avec son casino, son golf et ses grandes villas, Estoril attire la grande bourgeoisie lisboète. Elle est également réputée pour son open de tennis (en mai), ses Semaines musicales (festival de musique classique, en juillet), son ancien circuit de Formule 1 (Grand Prix moto du Portugal, la date est variable), son festival de cinéma (en novembre), sans oublier les manifestations hippiques et les compétitions nautiques se déroulant dans la baie (voile, windsurf, etc.). Ajoutons l’ambiance cosmopolite des élégants cafés établis près du parc du casino, au centre de la ville. Les plus belles quintas se cachent dans les hauteurs, en allant vers le golf, ainsi que dans le faubourg de Monte Estoril. Elles sont souvent étonnantes, avec leur architecture alambiquée et un peu prétentieuse. En vous promenant le long des rues plantées de palmiers, vous remarquerez toutes sortes d’essences exotiques, jacarandas et araucarias notamment, qui se sont parfaitement acclimatées.
Pour venir à Estoril, prenez l’avenida 24 de Julho puis la N6 en direction d’Estoril-Cascais, ou en train, depuis l’estação Cais de Sodré, puis à vélo.
Info spécial joueurs : impossible de manquer l’ultramoderne et imposante bâtisse du casino d’Estoril (ouvert t.l.j 15h-3h). Ce complexe géant de loisirs est le plus grand casino d’Europe. L’ancien casino d’Estoril aurait inspiré le premier volume des aventures de James Bond, Casino Royale.

 

Estoril

Estoril
©Anton_Ivanov – Shutterstock

La cité balnéaire de Cascais, à 1 km à l’Ouest d’Estoril

L’ancien village de pêcheurs de Cascais a connu des heures fastes au XIXe siècle, quand de riches Anglais s’y installèrent. La municipalité, au prix de travaux d’envergure, a récemment débarrassé les alentours de la baie des voitures qui l’enlaidissaient. De fait, la petite cité balnéaire a retrouvé un charme certain : rues piétonnières, commerces à foison, parterres fleuris, petits jardins, forteresse du XVIIe siècle appelée à devenir un centre pluriculturel avec musée archéologique et équipements de tourisme… Cascais est redevenue un lieu smart, propice à la promenade et moins connotée « nouveau riche » que sa voisine Estoril.
Pour se rendre à Cascais, prenez l’avenida 24 de Julho puis la N6 en direction d’Estoril-Cascais, ou en train, depuis l’estação Cais de Sodré, puis à vélo.
Le conseil du guide Évasion : attention, à quelques exceptions près, les restaurants de Cascais sont chers dans l’ensemble… N’hésitez pas à apporter votre pique-nique !

Cascais

Le port de Cascais
©Carlos Caetano – Shutterstock

 

Image à la une : Se déplacer dans Lisbonne ©Martin Lehmann – Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire