Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Où partir ? > Villes > Vienne : fiche pratique
Vienne : fiche pratique

Vienne : fiche pratique

Mis à jour le 2 mars 2017 | , ,
Publié le 23 février 2017

Préparez votre voyage à Vienne avec notre fiche pratique. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

À Vienne, le climat est continental. Mai et juin sont les mois les plus agréables pour flâner dans les rues et profiter au maximum des longues journées ensoleillées (en juin, le soleil se lève dès 4h30 et se couche après 21h). Pour faire une croisière sur le Danube, privilégiez l’automne. Cependant, c’est à Noël que l’Autriche est la plus autrichienne. Si vous aimez l’ambiance des marchés de l’Avent, le pain d’épices et le vin chaud, l’odeur des châtaignes et le lèche-vitrines dans les rues décorées de rubans rouges et de sapins, alors n’hésitez pas !

Comment y aller ?

En avion. L’aéroport international Vienna International Airport (Flughafen) se trouve à 19 km de Vienne. Air France, Transavia, Austrian ou encore Niki proposent 7 vols/j. depuis Paris, 3 vols/j. depuis Lyon et 2  vols/j. depuis Nice. Les vols sont directs et durent environ 2h. Il est également possible de voyager avec la compagnie low cost Lufthansa qui assure des vols quotidiens vers Vienne (via Munich) depuis Paris, Bordeaux, Lyon, Nice et Toulouse.
En train. Il faut compter 11 à 14h de train pour voyager de Paris à Vienne, avec un changement à Francfort (14h30 depuis Lyon). La SNCF propose des trains de nuit au départ de Paris Gare de Lyon, départ 16h20, arrivée à Vienne à 6h35 (avec un changement à Zurich).
En bus. La compagnie Eurolines permet de se rendre à Vienne au départ de Paris, grâce à des liaisons régulières (il faut cependant compter 17h de trajet). Hors saison, il est conseillé de réserver 5  j. à l’avance. En pleine saison, pensez à réserver dès que possible. La compagnie propose également des bus qui relient directement Marseille à Vienne le mercredi, vendredi et le dimanche. Le départ est à 7h45, l’arrivée à 6h20 le lendemain.
En voiture. Il faut passer par l’Allemagne pour rejoindre Vienne, avec 1240 km de route (à peu près 12h de trajet).

Budget

Transports. En avion : selon les compagnies, le prix du billet varie entre 70 et 140€ A/R.
En train : on trouve des A/R à partir de 130 €.
En voiture : les péages jusqu’en Allemagne au départ de Paris reviennent à 29  €, les autoroutes allemandes sont gratuites.
En bus : l’A/R coûte environ 100 €.
Sur place : si vous décidez de vous déplacer en transports en commun, vous pouvez acheter vos billets à l’unité (2,20  €). Vous pouvez aussi opter pour un forfait plus avantageux, telle la 72-Stunden Wien-Karte (16,50  €) ou la Wien-Karte (48h : 21,90  € ; 72h : 24,90  €). La première, valable 72h dans le métro, le tram (Bim) et la S-Bahn (sorte de RER), n’est pas nominative. La seconde, valable 48 ou 72h dans tous les transports à l’exception des bus de nuit, permet de bénéficier d’une entrée à tarif réduit dans la plupart des musées. Attention : N’oubliez pas de composter votre titre de transport, montant de l’amende : 100 €.
Hébergement. Les Autrichiens ont l’art de recevoir : tous les voyageurs s’accordent à souligner le confort de l’hôtellerie traditionnelle, la propreté ambiante et la qualité de l’accueil. En moyenne, une nuit dans une pension ou un hôtel 2-étoiles coûte 60-80  € pour deux personnes, 80-120  € pour la catégorie supérieure. Pour les petits budget, sachez qu’un lit dans une auberge de jeunesse coûte 18  €, petit déjeuner inclus.Il existe également de nombreux campings à bas prix, situés en périphérie de la ville (mais sont facilement accessibles en transports en commun).
Manger. A Vienne, le repas est servi entre 12h et 14h et dès 18h. Pour déjeuner dans un restaurant, il faut prévoir entre 7 et 11 € en moyenne. Loisirs. Parmi les activités gratuites, Vienne compte plusieurs parcs, le plus connu est le Prater mais il y a aussi la Donauinsel, une étroite île artificielle entièrement dédiée aux mordus du plein air. Vous y trouverez des loueurs de vélos (près du pont Reichsbrücke) et toutes sortes de zones d’activités où vous pourrez vous adonner aux joies de la baignade, du pédalo…

Se déplacer à Vienne

En voiture. A Vienne, le code de la route n’est pas bien différent du français. En revanche, les trams, vélos et véhicules montant ont toujours la priorité. Ils méritent donc une attention particulière. Pensez à vous acquitter d’une vignette pour l’utilisation de l’autoroute et des routes rapides. Elle est en vente dans les bureaux de poste, les bureaux de tabac ou auprès des automobiles-clubs autrichiens
En transports. A Vienne, le réseau est dense : il existe 109 lignes de bus, 29  lignes de tram et 5  lignes de métro dont la construction devrait se poursuivre jusqu’en 2018. Ces transports sont gratuits pour les enfants de moins de 6 ans (et pour les jeunes de moins de 15  ans le dim., les j. f. et durant les vacances scolaires viennoises). Un service de bus de nuit est assuré, dès minuit, au départ de la Schwedenplatz.
À vélo. Vienne est très « vélophile » : près de 8 % des déplacements urbains se font à bicyclette, le réseau est dense, les pistes bien signalées et scrupuleusement respectées par les automobilistes. Vous pouvez en louer un à l’heure ou à la journée chez Pedal Power. Vous pouvez également emprunter un citybike à l’une des 121 bornes réparties dans l’agglomération. Il suffit de s’enregistrer (1  €) avec sa carte bancaire. La première heure est gratuite et la deuxième ne coûte que 1 €.
En fiacre. Les 45 Fiaker de Vienne (ils étaient plus de 1 000 au XIXe s.) sont garés sur la Stephansplatz, la Heldenplatz, la Petersplatzet devant l’Albertina. Le prix de la course est fonction du trajet et de la durée (environ 55  € les 20  min dans le 1er arrondissement ; 80  € les 40  min dans le 1er arrondissement et le Ring).

Formalités

Passeport et visa. Une carte d’identité en cours de validité est suffisante pour les ressortissants de l’UE. Dans le cas contraire, un passeport sera nécessaire. Les enfants mineurs doivent posséder leur propre carte d’identité ou passeport. S’ils ne sont pas accompagnés de leurs parents, une autorisation de sortie du territoire est nécessaire.
Douane. Les prescriptions douanières sont les mêmes que celles en vigueur dans l’Union européenne.

Santé

Pensez à vous munir d’une carte européenne d’assurance auprès de la caisse primaire d’assurance maladie avant votre départ. Il existe en effet une convention entre les Österreichischen Gebietskrankenkassen et les caisses françaises d’assurance maladie. Sur place, en présentant cette carte, vous obtiendrez la gratuité des soins. Certains frais médicaux vous seront remboursés à votre retour, sur présentation des factures et ordonnances.

Informations utiles 

Informations touristiques. Les offices du tourisme autrichiens – ou Maisons de l’Autriche – sont fermés au public mais peuvent être contactés par téléphone ou par Internet. Ils envoient gratuitement toute sorte de documentation. Pour plus de renseignements, consultez Office national autrichien du tourisme à Paris ou Le Forum culturel autrichien.
Décalage horaire. L’heure locale est la même qu’en France.
Voltage. Le courant électrique est de 220 volts (fréquence de 50  Hz).

Image à la Une : ©Cousin_Avi/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire