Le Guide des voyageurs indépendants
Où partir ? > Villes > Vietnam : où faire la fête à Hanoï ?
Vietnam : où faire la fête à Hanoï ?

Vietnam : où faire la fête à Hanoï ?

Mis à jour le 29 juin 2017 | ,
Publié le 28 avril 2017

Par Paul Engel de Petits Voyageurs

Hanoï n’est pas réputée pour être une capitale festive. Mais détrompez vous, la vie nocturne y est plus riche que ce que l’on pourrait penser. Comme les autorités imposent toujours un couvre-feu à minuit, la fête commence en général dès 18 heures. Il n’est cependant pas rare que les festivités se terminent tard dans la nuit, dans une sorte de jeu du chat et de la souris entre fêtards et policiers.

Le Fat Cat, un bar incontournable des nuits d’Hanoï

Le Fat Cat est l’une des adresses les plus réputées pour faire la fête à Hanoï. Le bar attire en majorité une clientèle d’expatriés et de jeunes hanoïens friands de lieux à la mode. Le bar est réputé pour ses cocktails maison et son ambiance très festive. À l’étage, une petite mezzanine permet de boire un verre au “calme”. Mais, comme l’adresse est très populaire, les places assises sont chères.
Le Fat Cat Bar, 25 Tạ Hiền Hàng Buồm, ouvert tous les jours jusqu’à minuit.

rue-hanoi-vietnam-nuit-bars

© TK Kurikawa/shutterstock

Prendre une bière dans un Bia Hoi

Vous ne le saviez peut-être pas mais Hanoï est une ville mondialement réputée pour ses brasseries de bières artisanales. Il est donc impossible de commencer la nuit hanoïenne sans faire un détour par un Bia Hoi. Autrefois, les Bia Hoi était des petites fabriques de bières familiales, souvent clandestines. Aujourd’hui les choses ont beaucoup évolué. Mais il n’en reste pas moins que les Bia Hoi sont les meilleurs endroits pour celui qui veut déguster une bière fraîche. Rendez-vous près de Bia Hoi corner : vous verrez l’ambiance est unique !

Siroter un cocktail sur la terrasse du Glamour Café

Tenu par deux jeunes vietnamiens ayant étudié à Londres, le Glamour Café est un excellent endroit pour débuter la soirée en terrasse. La particularité de ce bar est qu’il partage les locaux d’une école maternelle, lorsque celle-ci est fermée bien entendu. On aime son ambiance jeune, sa terrasse colorée et la sympathie des patrons qui se font un plaisir de partager leurs tuyaux sur la ville.
Le Glamour Café, 22a Hang Buom, ouvert tous les jours jusqu’à minuit.

Un air de saxophone au Binh Minh’s Jazz Club

Ouvert en 1998 par le saxophoniste vietnamien Quyen Van Minh, le Binh Minh’s Jazz Club est une autre adresse incontournable à Hanoï. Situé à proximité de l’opéra, dans le quartier français, ce club emblématique propose chaque soir des concerts endiablés et une belle carte de cocktails. Il est également possible de dîner sur place tous les jours à partir de 16 heures.
Le Binh Minh’s Jazz Club, 1 Tràng Tiền, Phan Chu Trinh, ouvert tous les soirs jusqu’à minuit.

hanoi-vietnam-rues-nuit

© Nguyen Duc Hieu/shutterstock

Musique techno au Camelia Lounge

Petit frère de l’emblématique Funky Buddha désormais fermé, le Camelia Lounge est le meilleur endroit de la ville pour aller danser. C’est une adresse chic et branchée réservée aux amateurs de musique techno. Lorsque la nuit arrive, le bar lounge se transforme en véritable club et accueille chaque semaine des DJ locaux ou venus des quatre coins de la planète.
Le Camelia Lounge, 44B Lý Thường Kiệt, Trần Hưng Đạo.

Le Savage : pour danser après minuit

Situé entre le lac de l’Ouest et le fleuve Rouge, le Savage est l’un des rares clubs à fermer après minuit. C’est évidemment un rendez-vous pour tous les noctambules de la ville. Cette adresse gay-friendly au décor industriel propose des soirées de musique live et des DJ le week-end. La programmation est plus éclectique qu’au Camélia Lounge et l’ambiance encore un peu plus chaude. Avis aux fêtards !
Le Savage, 112 Xuân Diệu, Tứ Liên, fermeture à 4 heures le week-end.

Photo à la Une : © giannimarchetti/shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire