Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Quand partir ? > Hiver > Québec : 10 activités pour l’hiver
Québec : 10 activités pour l’hiver

Québec : 10 activités pour l’hiver

Mis à jour le 24 novembre 2016 |
Publié le 22 novembre 2016

Par Isa du blog Let’s Go

Le Québec en hiver, ses forêts glacées, ses étendues gelées… On en a tous rêvé ! Ce n’est pas parce que les températures sont largement négatives qu’il faut se laisser abattre… Les Québécois en profitent, non pas pour se barricader, mais pour tirer le meilleur de l’hiver et faire le plein d’activités. Emmitouflez-vous et suivez-nous !

Le traîneau à chiens

Au Québec, on parle de « traîneau à chiens », et non de « chiens de traîneaux » ! Les prestataires proposant de telles balades en forêt sont très nombreux, et ce dans toutes les régions du Québec. Passer quelques heures bien au chaud sur l’attelage (ou aux commandes du traîneau, si vous avez envie de vous prendre pour un musher), en compagnie d’une dizaine de malamutes, huskies et autres chiens du Grand Nord : le pur bonheur. Cette activité peut même être réalisée en famille, et couplée avec une ou plusieurs nuits dans un chalet.

Le patin, même en ville !

Les Québécois (et plus généralement les Canadiens) sont de grands férus de patin à glace ; le sport national est d’ailleurs le hockey sur glace ! On trouve des patinoires dans toutes les villes et dans tous les villages, on peut même pratiquer cette activité en plein été dans les centres commerciaux. Mais le vrai plaisir, c’est d’attendre l’hiver et les premières glaces pour patiner sous un ciel bleu éclatant !
Des lacs entiers peuvent servir de patinoire, comme par exemple le Lac Beauport, à 20 km de la ville de Québec.

québec

Québec ©Vlad G/shutterstock

Les spas

Pas typiquement québécois, mais particulièrement adapté à la région, le spa nordique est une activité de plus en plus populaire, en particulier en hiver. Ces bains à remous en extérieur vous donneront le grand frisson… Mais n’oubliez pas d’enfiler votre bonnet en laine en plus du maillot de bain !
Le spa Edouard-les-Bains est sur un site incroyable, assez loin de la civilisation pour pouvoir se ressourcer (42 $CAN la journée, 56 rue de Vébron, L’Anse-Saint-Jean).

Faire de la motoneige

Plus bruyant que le traîneau à chiens, peut-être plus grisant aussi, la conduite de motoneiges est l’une des activités phares des amateurs de sensations fortes à pratiquer en hiver. Encore une fois, les prestataires sont nombreux dans tous les coins du Québec. Il faut compter au minimum 150 $CA pour une heure de location.

activité-hiver-Québec-motoneige

Village sur la rivière Saguenay. Activité d’hiver : la motoneige. ©Hémis/Philippe Renault

Aller au chalet

Aller au chalet, été comme hiver, est l’activité numéro 1 des week-ends au Québec. L’hiver on s’y rend pour faire des raquettes et se laisser immerger dans les forêts québécoises. Puis on rentre au chaud après plusieurs heures dans la neige et on regarde le feu de bois en buvant un chocolat chaud… plutôt attrayant !
Il est possible de louer des chalets dans toutes les régions québécoises, en s’y prenant toutefois un peu plus en avance pour le réveillon du 31 décembre.

L’escalade sur glace

À une dizaine de kilomètres de la ville de Québec, la Chute-Montmorency est l’un des lieux touristiques les plus réputés de la Belle Province. Si l’été, on se laisse assourdir par l’incroyable débit de la cascade, l’hiver, tout est figé dans le plus grand silence. Et si vous l’escaladiez ? Roc Gyms Aventurex propose un cours d’initiation à l’escalade sur glace (115 $CAN la journée). Une activité d’hiver aux sensations garanties.

Le camping sous la neige

Au Québec, on n’a pas peur de l’hiver. Eh non ! Vous vous êtes déjà demandé ce que ça fait de camper par -20°C ? Vous êtes curieux ? Il est tout à fait possible de réaliser ce rêve en vous équipant convenablement.
C’est possible dans de nombreux parcs nationaux (Aiguebelle, Bic, Mont-Mégantic, entre autres).
Si vous êtes moins téméraires, la « Wi-tente », une yourte située au parc Oméga est chauffée et équipée d’un lit (160 $CA la nuit, Parc Oméga, 399 Route 323 Nord, Montebello).

La cabane à sucre

Plutôt réservée à la fin de l’hiver voire carrément au début du printemps (on vous rassure : à cette époque-là, la neige est encore très présente), la visite d’une cabane à sucre, autrement dit, une érablière, est une activité aussi ludique que gourmande. Cela vous permettra de découvrir le savoir-faire lié à la culture de l’érable, cette tradition québécoise se perpétuant au cours des siècles. En plus de vous « sucrer le bec » comme on dit au Québec, vous pourrez aussi en profiter pour goûter d’autres spécialités locales : fèves au lard, tourtière, soupe aux pois…

Producteur de sirop d'érable

Producteur de sirop d’érable au Québec © Lurin/shutterstock

Ski de piste, ski de fond et raquette

Pourquoi ne pas profiter de l’hiver et de ses généreuses neiges pour chausser les skis ou les raquettes ? Les stations de ski de piste (le ski alpin français) québécoises raviront les débutants, mais, moins techniques, elles seront moins grisantes que les stations alpines ou pyrénéennes pour les connaisseurs. La station de Mont-Tremblant est le point de départ idéal pour ceux qui souhaitent allier les trois activités : ski de piste et ski de fond ou raquettes. Le village de Mont-Tremblant, charmant et piéton, avec de faux airs de Disneyland, compte 96 pistes de ski, alors que le parc national du Mont-Tremblant contigu propose une centaine de sentiers de ski de fond, de ski nordique ou de raquette. Il y en a pour tous les goûts… Il faut compter une bonne heure et demi pour faire la route de Montréal à Mont-Tremblant, et ajouter une demi-heure de plus pour s’enfoncer dans le parc national.

Activité bonus pour un hiver au Québec : Nunavik, au Grand Nord

Vous avez envie de vivre le Grand Nord, le vrai ? Isolé, indomptable et glacé, le Nunavik vous attend. À presque 2 000 km de Montréal, uniquement accessible par les airs, ce territoire reculé du Québec est un autre monde, composé uniquement de lacs sculptés par les glaciers, de toundra et de forêts. Une agence spécialisée pourra vous aider à préparer ce périple, et elle sera d’autant plus nécessaire en hiver, où la logistique est encore plus compliquée.

Image à la une : ©Hémis/Stéphane Lemaire

par La Rédaction

Laissez un commentaire