Le Guide des voyageurs indépendants
  • Icone Facebook
  • Icone Twitter
  • Icone Instagram
Quand partir ? > Hiver > Où partir en mars 2017 ?
Où partir en mars 2017 ?

Où partir en mars 2017 ?

21 février 2017 | ,

Par Laurène du blog Carnet d’escapades

Quand l’hiver n’en finit plus de traîner en longueur et que le printemps se fait attendre avec impatience, pourquoi ne pas en profiter pour prendre la poudre d’escampette ? Voici nos 4 destinations coup de cœur où partir en mars.

Séville, pour un week-end romantique

Située tout au sud de l’Espagne, la capitale de l’Andalousie est le lieu idéal pour un week-end romantique. Séville étant l’une des villes les plus chaudes d’Europe, avec des températures souvent étouffantes en été, y partir en mars permet de profiter d’un climat agréable. Flânerie dans les jolies ruelles du centre historique, découverte de la richesse de l’architecture sévillane, pause tapas dans un bar de Santa Cruz ou encore soirée flamenco dans l’ancien quartier gitan de Triana… La belle Andalouse a de nombreux atouts pour séduire ! On ne manquera pas de visiter le fabuleux Alcazar (palais royal) et ses jardins, de se rendre à la place d’Espagne ou encore de se promener le long du Guadalquivir, le fleuve traversant la ville.
Une adresse gourmande ? Rendez-vous au Convento de San Leandro pour y acheter des yemas, spécialités sucrées à base d’œufs confectionnées à la main par des religieuses (plaza San de Ildefonso, Sevilla).

Santa Maria de la Sede Séville Andalousie

La Cathédrale de Santa Maria de la Sede, Séville © Renata Sedmakova/Shutterstock

Fuerteventura, pour randonner

L’île de Fuerteventura, dans les Canaries, bénéficie d’un climat très doux au mois de mars, avec des températures moyennes aux alentours de 20 ° : idéal pour partir à pied à la découverte des paysages variés de l’île. Avec ses 250 km de sentiers balisés, vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver la randonnée qui vous convient : marche dans les dunes de sable blanc du parc naturel des Dunes de Corralejo, à travers les marais salants et les cônes volcaniques de l’île de Lobos, à la découverte des plages et falaises de la péninsule de Jandía, ou encore ascension du Pico de la Zarza (point culminant de l’île, à 800 m d’altitude), il y en a pour tous les niveaux et toutes les envies !
Où se reposer après la randonnée ? Le village de Villaverde compte plusieurs adresses où loger, comme l’Hotel rural Mahoh, un lieu rustique (mais avec piscine !) et attachant, qui sert une bonne cuisine traditionnelle (sitio de Juan Bello, sortie N de Villaverde).

Cofete Fuerteventura Canaries

Plage de Cofete, Fuerteventura © Pawel Kazmierczak/Shutterstock

Vietnam, pour s’évader

Alors que l’hiver règne dans le nord du pays, le centre et le sud du Vietnam jouissent d’un climat très plaisant au mois de mars : c’est la meilleure saison pour s’y rendre et profiter d’une météo agréable, hors des chaleurs suffocantes de l’été et de la mousson. Vous pourrez ainsi partir à la découverte des superbes villes de Hué et Hoi An, toutes deux classées au Patrimoine mondial de l’Unesco, monter dans la petite ville perchée dans les montagnes de Dalat (autrefois appelée le Petit Paris… on y trouve d’ailleurs une réplique de la Tour Eiffel !), puis poursuivre plus au sud à la découverte d’Hô Chi Minh-Ville et des paysages verdoyants du delta du Mékong.
Où se régaler de fruits de mer ? Rendez-vous au restaurant de l’hôtel Chuong Duong à My Tho dans le delta du Mekong (10, 30 Thang 4, My Tho).

Hô Chi Minh-Ville Vietnam

Hô Chi Minh-Ville, Vietnam © De Visu/Shutterstock

Dublin, pour fêter la Saint-Patrick

La Saint-Patrick est la fête nationale irlandaise. Elle a lieu le 17 mars, en l’honneur du saint Patron du pays, venu évangéliser l’Irlande au IVe s. Plus qu’une simple fête religieuse, la Saint-Patrick est devenue un événement incontournable : il s’agit d’ailleurs de la fête nationale célébrée dans le plus grand nombre de pays du monde ! Partir à Dublin en mars vous permettra d’assister au Saint Patrick’s Festival (du 16 au 19 mars 2017). Au programme : illumination des principaux bâtiments de la ville (en vert, évidemment !), concerts de musique traditionnelle irlandaise et danses folkloriques, découverte de la gastronomie du pays, spectacles… Et bien sûr, l’immanquable grande parade dans les rues de la ville ! Une immense célébration de la culture irlandaise qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie (et plus si affinités).
À savoir avant de partir : parce que vous profiterez certainement de votre séjour pour visiter la capitale irlandaise, le Dublin Pass peut vous être utile. Il comprend l’accès à une trentaine d’attractions et de sites incontournables, des remises sur 20 adresses supplémentaires et donne droit à des billets coupe-file pour de nombreuses attractions. En prime, le transfert depuis l’aéroport est inclus.

The Temple Bar Dublin Irlande

The Temple Bar, Dublin, Irlande © Aitormmfoto/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire