Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Apprenez à jouer aux échecs chinois !
Apprenez à jouer aux échecs chinois !

Apprenez à jouer aux échecs chinois !

Mis à jour le 27 novembre 2018 | , ,
Publié le 4 novembre 2011

Par Sarah, rédactrice pour le guide Evasion

En bas de leur immeuble, les retraités pékinois coulent des jours paisibles. Pendant que les dames discutent, ces messieurs jouent, sur le trottoir, au jeu d’échecs chinois. Eventails à la main, concentrés face à leur plateau de jeu, on trouve des petits groupes à toute heure du jour et à chaque coin de rue.

Le jeu d’échecs chinois, ça vient d’où ?

Le jeu d’échecs chinois, (appelé ainsi par opposition au jeu d’échecs occidental) ou Xiangqi, littéralement « échecs des éléphants », tire ses origines de la période des Printemps et Automnes (722-481 av J.C) ou de celle des Royaumes Combattants (481-221). La date précise est sujette à controverses mais « l’échec et mat » européen et extrême-oriental auraient un seul et même ancêtre : le Chatrang, jeu persan du VIIe siècle av. J.C. Il existe de nombreuses variantes (indienne, mongole, japonaise, coréenne…) Les règles du Xiangqi sont connues de presque tout le peuple chinois.

Quelles sont les règles du jeu ?

Tout comme nos échecs, il se joue à deux et le but est de capturer le roi adverse. Quelques pièces sont identiques : le roi (ou général), les chariots (équivalent des tours), les cavaliers, les soldats (ou pions). La reine n’existe pas mais une autre pièce, redoutable, se déplace comme dans un jeu de dames : le canon. (Explication et règles du jeu) Très populaire, il se différencie du jeu de go (plus élitiste) et du mah-jong (plus souvent joué dans des cercles de jeu).

Où et avec qui jouer ?

On trouve très facilement des jeux miniatures, facilement dépliables. Dans le train par exemple, c’est un bon moyen de créer un lien, même si vous ne parlez pas la langue. Commencez une partie et un groupe se formera autour de vous pour observer attentivement le déroulement du jeu. Hésitez une seconde sur un mouvement et des joueurs aguerris vous conseilleront. Mais prenez garde, il vaut mieux s’entraîner un minimum avant de se mesurer à un sage chinois, où l’on vous fera bien comprendre que votre place n’est pas ici (avec des petits coups d’éventail par exemple !).

Et si je veux m’initier ?

Le Xiangqi est un bon moyen d’appréhender certains aspects de la culture chinoise, mais avant de déclarer la guerre à un Chinois, voici quelques points de repères et bonnes adresses :

Livre de référence d’initiation et de perfectionnement : Xiangqi, l’univers des échecs chinois de Marc-Antoine Nguyen (Ed. Praxeo, novembre 2009). Extrait du livre ici

Pour apprendre à Pékin, le China Culture Center propose des cours des activités traditionnelles chinoises :

Pour jouer en ligne

Pour jouer en France

Où trouver un jeu de Xiangqi en France ?

Géoludie à Saint Rémy la Varenne (49250)

– Jeux du Monde à Grenoble (38000)

– Le Damier de l’Opéra à Paris (75009)

– Le Temple du jeu avec 3 magasins à Nantes (44000), Rennes (35000) et Vannes (56000)

 Et vous, vous avez d’autres idées de loisirs ou d’activités à Pékin à proposer ? Allez-y !

 

Laissez un commentaire