Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Le Bleu des Causses, version douce du Roquefort
Le Bleu des Causses, version douce du Roquefort

Le Bleu des Causses, version douce du Roquefort

Mis à jour le 27 novembre 2018 | , ,
Publié le 29 juin 2011

Par Elisabeth, auteure du guide Evasion Languedoc

Moins célèbre que son cousin aveyronnais le Roquefort, le Bleu des Causses a néanmoins acquis ses lettres de noblesse par l’obtention d’une AOC.

Du lait de vache, des champignons microscopiques et une cave bien aérée

Une pâte ivoire veinée de bleu, une texture fondante, un goût corsé, ce fromage se rapproche fortement du Roquefort. En plus doux et plus onctueux. La différence essentielle ? C’est le lait. Brebis pour le Roquefort, vache pour le Bleu des Causses. Ensuite, pour la fabrication, c’est peu ou prou la même histoire. Sans entrer dans les détails, c’est le Penicillium roqueforti (champignon microscopique), qui colore la pâte de ces fromages en bleu-vert et, dans les deux cas, l’affinage se fait dans des caves à « fleurines ». Un joli nom donné aux failles (de l’occitan « flarina », souffler), qui assurent une ventilation naturelle, ingrédient indispensable à l’affinage.

Le Bleu des Causses se démarque

Les origines du Bleu des Causses et du Roquefort sont intimement liées. Il y a fort longtemps, des petites fromageries-laiteries, disséminées sur les causses, fabriquaient un fromage « bleu » avec du lait de vache ou un mélange de lait de vache et de brebis. En 1925, la naissance du Roquefort change la donne. Seuls les fromages fabriqués avec du lait de brebis et affinés dans les caves de Roquefort ont droit à cette appellation. Les autres « bleus » doivent alors se faire une place. Nommés « Bleus de l’Aveyron » en 1934, puis « Bleus des Causses », ils obtiennent une AOC en 1953 et un syndicat de défense du Bleu des Causses est créé ultérieurement.

Visite d’une cave d’affinage

A Rivière-sur-Tarn, à deux pas de l’entrée des gorges du Tarn, la cave de Peyrelade (tél : 05 65 62 61 02), cave d’affinage du Bleu des Causses, propose de déguster et d’acheter ce fromage. Dans la boutique, une vidéo dévoile ses secrets de fabrication et d’affinage. A l’arrière, dans des grottes naturelles creusées dans des éboulis calcaires (elles ne se visitent pas), des centaines de Bleus des Causses s’affinent dans la pénombre. Cette visite en image est une excellente invitation à la dégustation !

Comment consommer ce fromage ?

Le Bleu des Causses se consomme toute l’année. Apprécié à la fin d’un repas, il est également délicieux cuit et se marie à merveille avec des pâtes, des pommes de terre, une viande grillée. Il se savoure aussi tout simplement sur une tranche de pain de campagne aux noix. Avec un verre de Côte de Bergerac moelleux, c’est divin !

 Je veux la recette !

Pommes de terre au four au Bleu des Causses et aux raisins (pour 4).

Une recette facile à réaliser, idéale pour accompagner un magret ou une viande grillée au barbecue.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes.

Ingrédients :

– 6 grosses pommes de terre
– 1 petite grappe de raisin blanc
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– Ciboulette
– Noix de muscade
– 100 grammes de Bleu des Causses

1-Faites cuire au four les pommes de terre enrobées de papier aluminium pendant 45 minutes.
2-Coupez les aux 2/3 pour obtenir un chapeau et évidez-les soigneusement.
3- Mélangez la pulpe avec la ciboulette, la crème, quelques grains de raisin épluchés, le Bleu des Causses, le sel, le poivre et la noix de muscade.
4- Garnissez les pommes de terre.
5- Décorez-les avec les raisins, quelques petits morceaux de Bleu des Causses, et mettez-les au chaud dans le four 2 minutes avant de servir.

Et vous, vous avez d’autres recettes à proposer ? N’hésitez pas !

Retrouvez d’autres saveurs, des bons plans gastronomie et des adresses de restaurants dans le guide Evasion Languedoc.

 


 

Laissez un commentaire