Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Denis Montagnon, dans la peau d’un auteur
Denis Montagnon, dans la peau d’un auteur

Denis Montagnon, dans la peau d’un auteur

Mis à jour le 30 novembre 2018 | , , , ,
Publié le 7 janvier 2012

Portugal, Lisbonne, Andalousie, Venise, Canaries, Istanbul et Grèce continentale. Entre autres. Voici la liste, non-exhaustive, des destinations que cet auteur a glissé dans les pages des Guides Évasion. Des milliers d’infos glanées, des heures à gratter du papier et des jours à tapoter sur son clavier. « Le veinard ! », se diront certains. « Ca fait rêver », se diront d’autres. Mais ce n’est pas de tout repos, vous savez. Oh non…

Tout d’abord, dites-nous comment êtes-vous devenu auteur ?

Tout à fait par hasard… Après mes études d’histoire de l’Art, j’ai enseigné plusieurs années tout en faisant des piges dans l’édition scolaire. Un jour, on m’a contacté pour réécrire un texte d’un guide Hachette sur l’art en Hollande. Puis on m’a confié la refonte d’un autre guide, sur Paris, dans la collection Évasion qui s’appelait alors les guides Visa… Ensuite, les « commandes » se sont enchaînées et j’ai décidé d’abandonner l’enseignement, l’histoire de l’Art étant à l’époque très peu valorisée.

Le métier d’auteur de guide fait rêver beaucoup de monde, il faut bien l’avouer. Allez, dites-nous en quoi cela consiste réellement !

Question difficile. En dehors de glaner des infos pratiques, notamment de rechercher les meilleurs plans logements, restaurants et autres, le travail est différent selon qu’il s’agit d’une ville, d’une région ou d’un pays. Dans tous les cas, le métier d’auteur impose de rester en mouvement permanent, tant physiquement qu’intellectuellement. Il faut bien sûr prendre un maximum de notes et essayer d’appréhender les choses de la façon la plus complète possible. Voir les lieux à différents moments, aborder les sites et les villes sous différents angles, etc.

D’ailleurs, quelles sont les règles d’or du « parfait auteur » ?!

Peut-être savoir s’imprégner, observer, être à l’écoute et s’oublier aussi. Se mettre dans la peau d’un visiteur qui débarque en terre étrangère, se poser les mêmes questions. Après, il faut essayer de conserver une certaine innocence du regard aussi et communiquer son enthousiasme. J’aime bien partager des émotions, amener le lecteur à voir d’autres trucs, à comprendre ce qui se passe, en dépassant l’anecdotique.

C’est quoi le rythme d’un auteur de guide ? Êtes-vous réellement toujours en voyage ?

À vrai dire, ça dépend des années. En moyenne, je dois passer 3 à 4 mois dans l’année en tournée, et le reste à rédiger. Ne le répétez pas à mes éditeurs, mais j’ai tendance à aménager mes plans de voyage de manière à me laisser un peu de temps, pour flâner justement. C’est important. Histoire de voir plus avant, l’envers du décor, de découvrir d’autres choses. Ce n’est pas inutile, loin de là.

Et quand vous n’êtes pas en vadrouille, que faites-vous ?

En dehors de la rédaction de textes, je me tiens informé de l’actualité des pays que je traite. Pas mal d’occupations en ce moment avec ce qui se passe en Grèce, au Portugal ou en Espagne ! La Turquie aussi, puissance émergente dont je suis l’évolution avec énormément d’intérêt.

Dans toutes les destinations que vous avez couvertes, il y en a une qui a vos préférences ?

Je les aime toutes, mais il y en a une avec laquelle il s’est passé quelque chose de particulier : les Canaries. Le jour où on m’a proposé d’écrire un guide sur l’archipel, je me suis dit que je n’y arriverais jamais ! Pour être franc, je ne connaissais que les stations balnéaires gigantesques de Tenerife ou de la Grande Canarie. En débarquant là-bas, j’ai découvert de vrais coins de paradis, comme la petite île d’El Hierro ou l’île verdoyante de La Palma. Sans oublier un sentiment d’insularité qui fait prendre la juste mesure des choses.

Du coup, pour les vacances vous partez à l’étranger ou vous restez en France ? Où aimez-vous vous ressourcer ?

Nouvellement installé en Haute-Normandie, je découvre une région vraiment passionnante. Autrement, j’aime bien aller me ressourcer en Italie. La dernière fois, c’était Bologne. La prochaine, peut-être les Pouilles ou la Basilicate.

Et votre prochain voyage, ce sera où ?

Aux Canaries justement, que j’aime à chaque fois un peu plus ! Nous avons prévu de sortir une nouvelle version du Guide Évasion en 2012.

Vous aimez cette article ? Lisez également notre rencontre avec Romain World Tour, un blogueur inépuisable.

Vos commentaires

Très intéressant article à nouveau!

J’aime beaucoup le fait qu’il souligne qu’il ait besoin de « flâner » dans les endroits qu’il cherche à faire découvrir aux lecteurs. Laisser le hasard s’immiscer, je trouve que c’est un des meilleurs conseils qu’on puisse donner.

NowMadNow

Ce métier fait carrément rêver… Merci pour cette belle interview !

Merci beaucoup pour le compliment… à bientôt!

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Portugal

15.90 €

Vos commentaires

Merci beaucoup pour le compliment… à bientôt!

Ce métier fait carrément rêver… Merci pour cette belle interview !

Très intéressant article à nouveau!

J’aime beaucoup le fait qu’il souligne qu’il ait besoin de « flâner » dans les endroits qu’il cherche à faire découvrir aux lecteurs. Laisser le hasard s’immiscer, je trouve que c’est un des meilleurs conseils qu’on puisse donner.

NowMadNow

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus