Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > La Butte aux Cailles : de Paris à Hong Kong
La Butte aux Cailles : de Paris à Hong Kong

La Butte aux Cailles : de Paris à Hong Kong

Mis à jour le 26 novembre 2018 | , ,
Publié le 2 octobre 2011

Une vie tranquille à Paris sur la Butte aux Cailles, une mutation à Hong Kong proposée à son compagnon et quelques mois plus tard naissait le blog « La Butte aux Cailles a Hong Kong ». Juliette, déjà l’âme d’une voyageuse, a pu assouvir sa soif de découvertes et visiter des endroits qu’elle n’aurait jamais cru visiter un jour. Le blog vous invite à suivre ses pérégrinations a travers l’Asie et a découvrir Hong Kong le « port parfumé », ses habitudes, ses restaurants, ses tendances et son art.

Toi qui vis sur place, peux-tu nous parler des habitants d’Hong Kong…

La population Hong Kongaise est très contrastée entre gens très riches et gens très pauvres et tiraillée entre tradition et modernisme. Par exemple, il n’est pas rare de voir des personnes célibataires de plus de 40 ans vivre toujours sous le même toit que leurs parents. On côtoie au milieu des tours modernes, des petits marchés, des vendeurs de nourriture de rue qui forment un contraste saisissant. Les personnes âgées ramassent les poubelles ou trient les cartons au beau milieu des cadres qui se promènent portable à la main et en costume-cravate. Le moteur d’une partie de la population est l’argent et quand on en a, il est de bon ton de le montrer, d’où l’abondance des magasins de luxe. Il n’est pas rare de voir une file d’attente devant l’un des nombreux magasins, Chanel ou Louis Vuitton, pour ne citer qu’eux. Par ailleurs, les Hong Kongais commencent peu à peu à se sentir l’âme verte. De nombreuses courses ou marches de charité sont maintenant organisées au profit d’associations écologistes.

Quel est leur rapport vis-à-vis de la Chine ? Et des étrangers ?

Les Hong Kongais se sentent Hong Kongais et pas du tout Chinois. Pour eux, il y a des différences très importantes entre Hong Kong et la Chine. La Chine n’est pas leur pays et beaucoup ne sont pas en accord avec la politique chinoise. La communication avec eux n’est pas toujours facile. Déjà de par la barrière de la langue, même si l’anglais est parlé par beaucoup de monde. Certaines subtilités de la langue sont difficiles à faire passer, il vaut mieux rester dans un anglais basique. Et aussi de par les différences culturelles entre nos deux pays. Des choses qui, en France, passent pour impolies sont à Hong Kong monnaie courante, il faut donc s’adapter.

L’art est omniprésent sur ton blog. Peux-tu nous décrire parler des mouvements ou ds artistes du moment ?

Je trouve que par rapport à il y a quatre ans, le courant street art est en nette évolution à Hong Kong. On rencontre de plus en plus de street art au détour des ruelles. Le collectif « Start from zero » fait notamment partie des artistes qui montent. Dans un autre style, Prudence Mak, la fondatrice de Chocolate Rain, monte aussi en ce moment. On peut régulièrement tomber sur une exposition Chocolate Rain dans un centre commercial ou autre (ses produits dérivés sont commercialisés dans de grandes enseignes) et elle collabore régulièrement avec des marques assez connues.L’artiste Hong Kongaise Carrie Chau a aussi pas mal la côte et ses personnages se retrouvent en t-shirt, articles de papeteries ou figurines. Enfin, dans les galeries d’art, en ce moment la tendance est aux photographes chinois mettant en scène des personnes souvent isolées au cœur de paysages industriels (comme par exemple le photographe Chen Jiagang).

Tu aurais des expositions ou événements, à Hong Kong, à nous conseiller ?

L’exposition DeTour qui a lieu habituellement en novembre vaut, c’est le cas de le dire, le détour. En 2010, elle a eu lieu dans une prison désaffectée et en 2009 dans les anciens locaux de la police. Elle permet de découvrir de jeunes designers et pas mal d’installations artistiques sur des thèmes donnés. L’autre expo incontournable est Art HK, la foire de l’art de Hong Kong, qui a vu le jour en 2008 et qui est promise à un brillant avenir puisque les « propriétaires » des foires de l’art de Bâle et de Miami feront maintenant partie des organisateurs à partir de l’édition 2012.

Ton prochain voyage, ce sera où?

Le prochain voyage est actuellement en cours. En Australie avec quelques jours à Sydney, suivis de quelques jours sur la barrière de corail et à Cairns. Le suivant est déjà prévu et ce sera sur la plage de Boracay aux Philippines pour la première partie de notre mariage.

Pour suivre Juliette dans son vie hong kongaise, rendez-vous sur son blog : La Butte aux Cailles a Hong Kong.

Laissez un commentaire