Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > La gastronomie catalane, une activité à part entière
La gastronomie catalane, une activité à part entière

La gastronomie catalane, une activité à part entière

Mis à jour le 20 juin 2019 | , ,
Publié le 1 avril 2011

Par Pierre, rédacteur gourmand pour le Guide Evasion

Itinéraire Gaudí, farniente sur les plages, virées dans les boîtes de nuit à la mode, frissons dans les montagnes russes du Tibidabo – vues plongeantes sur la ville garanties : il y a mille choses à faire à Barcelone. Mais au final, pourquoi ne pas se lancer à la découverte de la gastronomie catalane ? Vous allez vite vous en rendre compte : c’est aussi éreintant qu’une balade à vélo !

Par où commencer son « parcours » de la gastronomie catalane ?

Le mieux est de suivre la promenade gastronomique proposée par l’office du tourisme. Sous la conduite d’un guide, cap sur les hauts-lieux des plaisirs de la bouche. Avec en ouverture tonitruante le marché central de la Boqueria, le temple où les gastronomes viennent faire leurs dévotions quotidiennes : produits de la mer au centre, charcuteries en embuscade, fruits et légumes en flanc-garde. On y trouve le Pinoxto, un bar culte où on se pourlèche, au comptoir de clovisses, de son jambon d’anthologie. Le circuit est ponctué de dégustations : pâtisseries de chez Escriba, huiles d’olive, vins. Fin de la promenade sous les poutrelles de fer du marché Santa Catarina.

La dégustation catalane : table ou comptoir ?

Deux heures de balade, les papilles affriolées et l’estomac dans les talons : c’est le temps de passer aux travaux pratiques. Si la gastronomie est affaire sérieuse pour les Catalans, ils n’en font cependant pas tout un plat. Le meilleur se joue le plus souvent au coin d’un comptoir, loin des nappes empesées et des maîtres d’hôtel à faux col. Prenez le Cal Pep : une façade étroite sur une placette du quartier du Born et à l’intérieur, pour tout mobilier, un bar et sa quinzaine de tabourets. D’un côté les clients, de l’autre les cuistots. De la plancha à l’assiette : plus fort que les fast-food ! Avec en Monsieur Loyal, Pep Manubens lui-même, le maître des lieux qui annonce les plats de sa voix éraillée, son éternel foulard noué autour du cou. Et si vous lui tapez dans l’œil, il vous demandera votre adresse mail, histoire de vous adresser chaque mois une recette de son cru ! A vous de jouer !

La main à la pâte : la cuisine catalane au bout des doigts !

Justement, dans un coin populaire du Born (et oui il en reste) où les bobos n’ont pas encore pris possession de tout le quartier, le Mescladís reste un lieu atypique. Géré par une association, ce restaurant a pour objectif de former les personnes en difficulté aux métiers de bouche. Avec pour résultat, un menu proposé chaque jour à une table d’hôte. Et c’est surtout ici que vous allez attraper les ustensiles et enfiler le tablier : le Mescladís organise également des stages de cuisine ouverts à tous, en sessions généralement de deux heures. L’occasion d’apprendre dans une atmosphère conviviale quelques tours de main sous la conduite d’un chef.

Et pour finir, comment épater sa fiancée autour d’une assiette catalane…

Manger au coude à coude coincé contre un comptoir : pas la configuration idéale pour un dîner en amoureux. Avant de poursuivre la soirée dans un bar lounge de la Ribera, détour par le Comerç, 24. Lumières tamisées, décor minimaliste et un cadre intimiste pour une déclinaison de tapas gastronomiques élaborées par Carles Abellan, un élève du pape de la gastronomie catalane Ferran Adrià. Il ne vous restera plus qu’à reproduire tout cela, dans la mesure du possible, une fois rentré à la maison. C’est dire que l’aventure est au coin de l’assiette !

Et vous, vous avez des bons plans gastronomie à proposer du côté de Barcelone ? N’hésitez pas !

Retrouvez d’autres adresses de restaurants dans le guide Evasion Barcelone.

 

Vos commentaires

Joli travail, le blog est très intéressant !

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage