Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > La sardine : ouvrez la boîte !
La sardine : ouvrez la boîte !

La sardine : ouvrez la boîte !

Mis à jour le 27 novembre 2018 | , ,
Publié le 27 juillet 2011

Par Hervé, auteur du guide Evasion Bretagne Sud

La sardine, c’est un succès indémodable depuis 1823. Depuis la découverte au début du XIXe siècle de la stérilisation par la chaleur, il est devenu possible de conserver des aliments dans des bocaux ou boîtes en fer blanc, quasiment sans limite de péremption pour certains. Ce procédé, baptisé appertisation (du nom de son inventeur, le nantais Nicolas Appert) on le doit aussi à Napoléon Ier, qui cherche alors un moyen de conserver efficacement de la nourriture pour le ravitaillement de ses armées.

La dernière conserverie Douarnenez

Il faudra encore un demi-siècle avant que la sardine devienne la star de la boîte en fer blanc. En 1853 est fondée à Douarnenez la première conserverie de sardines au monde par Robert Chancerelle. Elle est aujourd’hui la dernière conserverie de Douarnenez en activité et commercialise la célèbre marque Connétable.

Belle-Îloise ou Connétable ?

Un siècle plus tard, pas moins de 130 conserveries étaient référencées auprès du syndicat de Quimper. Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une poignée. Car il ne suffit pas d’avoir de l’huile, des sardines et du fer blanc pour faire des sardines en boîtes. Les conserveries artisanales ayant survécu y sont parvenu en jouant le haut de gamme et en innovant toujours plus, améliorant les produits, se convertissant au bio et inventant sans cesse de nouvelles recettes. C’est le cas de la Belle-Îloise, à Quiberon, qui s’est résolument lancée dans l’élaboration de recettes gastronomiques sublimant la sardine. Le poivre vert, le piment d’Espelette, les olives, l’ail ou encore le whisky sont autant de produits qui se marient à merveille avec la sardine en boîte. Une véritable cure de jouvence pour ce produit vieux de deux siècles !

Des sardines millésimées

Toutes les boîtes de sardines affichent une date de péremption, réglementation européenne oblige. Mais dans les faits, la sardine se conserve bien au-delà de la date indiquée, les connaisseurs attendant même qu’elle soit entièrement confite pour la déguster. Certaines boîtes sont désormais millésimées et se vendent plus de 15 € ! Le caviar du golfe en somme !

Les filets bleus de Concarneau

A la mi-août, Concarneau dédie même quelques jours à la sardine ! Le festival des filets bleus rappelle la tradition sardinière de ce port de pêche à coups de concerts, défilés, animations diverses et élection d’une reine… Et chaque année, il fait même éditer une boîte de sardines reprenant l’affiche du festival ! (www.festivaldesfiletsbleuss.com).

Je veux la recette !

Que faire avec une boîte de sardines ? Et pourquoi pas une délicieuse « sardinade » pour l’apéritif !

1. Ecrasez le contenu de deux boîtes de sardines en ôtant auparavant les arêtes et la peau.
2. Ajoutez de la crème fraîche et du poivre vert afin d’obtenir une consistance proche de la tapenade.
3. Selon votre goût, parfumez avec un filet de citron, du piment ou encore des herbes comme de la ciboulette ou du basilic. Avant de servir, saupoudrez d’une pincée de fleur de sel.
4. Votre apéritif est prêt, il ne reste plus qu’à tartiner, sur du pain de l’océan de préférence, pour être complètement dans la thématique marine.

Et vous, vous avez d’autres manières de déguster les sardines ? Faites-en part !


Laissez un commentaire