Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Le thé vert, un art de vivre au Vietnam
Le thé vert, un art de vivre au Vietnam

Le thé vert, un art de vivre au Vietnam

Mis à jour le 3 décembre 2018 | , , ,
Publié le 22 décembre 2012

Par Juliette Tissot, auteur du Guide Évasion Vietnam (à paraître)

Boire du thé fait partie de la culture vietnamienne. Entre amis, en famille, toutes les occasions sont bonnes pour partager une tasse de thé vert, au goût un peu amer. Mon voyage est jalonné de rencontres et de tasses de thé partagées.

Dinette sur le trottoir à Hanoï

C’est le matin, je redécouvre Hanoï et son vieux quartier. Je me fraye un chemin entre les scooters et les marchandes de beignets et de fruits. Sur le trottoir, assis sur de mini tabourets, les gens boivent le thé dans de minuscules tasses. On dirait qu’ils jouent à la dinette. On m’invite à m’asseoir. Nous buvons par petites gorgées le breuvage un peu amer, car on le boit toujours sans sucre et sans lait. « First time in Vietnam ? » Faute de nous comprendre, nous sourions plus que nous parlons. Chào ! Au revoir !

Le Temple de la littérature

Je me dirige vers le Temple de la littérature, lieu incontournable à Hanoï. D’abord dédié à Confucius au XIe siècle, il est devenu ensuite la première université du Vietnam. C’est un havre de paix où il fait bon flâner. Je déjeune à deux pas du temple, chez Koto. Les rouleaux de printemps sont délicieux et en plus je fais le bien ! Koto forme à la cuisine des enfants des rues. On m’indique à quelques mètres de là un salon de thé où l’on peut déguster celui à la fleur de lotus.

Thé au Vietnam

Salon de thé Truong Xuan Tea Pub
     ©  Juliette Tissot

Pause zen au Truong Xuan Tea Pub

Le Truong Xuan Tea Pub est plein de charme, un peu désuet, un peu hors du temps. Je m’installe dans la cour de cette vieille maison chinoise. Dehors, les gens s’agitent, ici on prend son temps, on est zen. La carte est longue… Thé au jasmin, thé à la chrysanthème et le fameux thé au lotus. Il est le fruit d’un travail artisanal plus ou moins long selon le procédé.  Pour obtenir un thé qui se conserve, les feuilles de thé vert passent plusieurs semaines dans un vase avec des étamines de fleurs de lotus. Il faut près de 1000 fleurs pour fabriquer 1 kilo de ce thé rare et raffiné.

Le cérémonial du thé

Une fois le thé parfumé, vient le temps de la dégustation. 4 ou 5 cuillères à café de thé sont jetées en vrac dans une petite théière. Le jeune garçon de la maison y verse de l’eau fraîchement ébouillantée. Ensuite, il verse de l’eau chaude dans un bol avec laquelle il chauffe et rince les petits bols à thé. Il jette cette eau. Il saisit la théière et verse le thé dans le grand bol, puis verse le contenu du grand bol dans les petits bols. Cela permet à chacun de déguster exactement le même thé. Le goût me semble encore plus amer que le thé vert vietnamien classique.

Thé vert au Vietnam

Thé vert… version glacée
     ©  Juliette Tissot

Thé vert glacé

Le jour baisse, je me dirige vers Nhà Thò, petite rue pleine de boutiques et de restos qui donne sur la cathédrale. À cette heure, le quartier est animé. Il fait chaud pour la saison. Au numéro 26, les jeunes ont envahi la terrasse. Ils boivent des verres de thé vert au citron refroidi à coup de glaçons. À la carte, juste du thé et du café en version chaude ou glacée. Assis sur de petits tabourets sur le trottoir, on refait le monde.

Thé vietnamien ou Lipton ?

À Hanoï ou sur ma jonque voguant sur la Baie d’Along, on m’a souvent posé la même question : Vietnamese tea or Lipton ? Le thé pousse depuis plus de 2000 ans dans le nord du Vietnam. Il incarne un art de vivre. Il est un lien entre les gens, il ouvre les discussions et invite à faire une pause et pourquoi pas à méditer… Alors non, vraiment non, je ne boirai pas le Lipton yellow en sachet qui a envahi le pays.

Carnet d’adresses

Le temple de la littérature : ouvert tous les jours de 7 h 30 à 17 h 30 du 15 avril au 15 octobre et de 8 h à 17 h le reste de l’année. 0,75€ l’entrée.
Truong Xuan Tea Pub, 13 Ngo Tat To. Dans une ruelle à deux pas du Temple de la littérature. Ouvert de 8 h à 23 h. Une petite théière de thé au lotus : 2,5 €.
Koto, 59 Van Mieu Street, ouvert tous les jours de 7 h à 16 h.  Et le soir de 19 h à 21 h 30 sauf le lundi. Très bonne cuisine vietnamienne. Spécialités locales entre 3 et 5 €.
Terrasse du 26 Nhà Thò st. Ouvert tous les jours, toute la journée. En face de la cathédrale. 1€ le thé vert glacé au citron.

 

 

 

Thé vert au Vietnam

Le cérémonial du thé au salon de Truong Xuan Tea Pub
     ©  Juliette Tissot

Pour vivre d’autres instants inoubliables au Vietnam, découvrez notre suggestion d’hôtel, ou rendez-vous sur TemptingPlaces.

Vos commentaires

c’est vrai que le thé est un art de vivre au Vietnam, en fait je dirai meme qu il remplace tout simplement l’eau a boire, car les viets ne boivent pas d’eau…
pour l’art de vivre je rajouterai le café…. j’ai un article sur le cafe vietnamien, si vous souhaite le lire…..http://unika-voyages.com/asie/le-cafe-vietnamien

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

c’est vrai que le thé est un art de vivre au Vietnam, en fait je dirai meme qu il remplace tout simplement l’eau a boire, car les viets ne boivent pas d’eau…
pour l’art de vivre je rajouterai le café…. j’ai un article sur le cafe vietnamien, si vous souhaite le lire…..http://unika-voyages.com/asie/le-cafe-vietnamien

Laissez un commentaire