Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Les Imbiß, passage obligé berlinois !
Les Imbiß, passage obligé berlinois !

Les Imbiß, passage obligé berlinois !

Mis à jour le 3 décembre 2018 | , ,
Publié le 13 avril 2011

Par Christèle, auteure du guide Evasion Berlin

Berlin la branchée est fière de ses racines prolétaires : ici, on prend volontiers son casse-croûte debout, accoudé à un comptoir ou planté au beau milieu du trottoir ! Il faut dire que le charme culinaire de la ville réside non pas dans les restaurants cossus ou les bistrots douillets mais dans les Imbiß (snacks de quartier) où les saveurs de la rue se concoctent à (presque) toutes les heures de la nuit et du jour.

« Mit oder ohne Darm ? » : introduction aux baraques à saucisses

« Avec ou sans peau ? ». Si vous ne pratiquez pas la langue de Goethe, il faut absolument vous mettre à niveau. Cette question immuable vous sera posée dans les innombrables baraques à saucisses de la ville. Et en Allemagne, la Wurst (saucisse) compte pas moins de 1 500 variétés, qu’elle se décline au persil (Weißwurst), au veau (Bratwurst), au pâté de foie (Leberwurst), à la marjolaine (Bauerwurst) ou au gras de porc et à la muscade (Schwarzwurst)

La reine des saucisses !

Mais à Berlin la reine du bal reste la Currywurst. Créée en 1949 par une certaine Herta Heuwer, propriétaire d’un modeste stand sur la Stuttgarter Platz, cette saucisse au curry et à la purée de tomates connut un succès foudroyant auprès des boys américains du temps de la guerre froide. Aujourd’hui, la Currywusrt dispose même d’un musée et chaque imbiß de quartier se vante de proposer la meilleure. Il vous en coûtera de 1,50 à 3 € pour vous faire une idée. Voici quelques adresses : Konnopke’s Imbiß, Curry 36 , Witty’s .

L’autre pays du Döner Kebab

La cochon­naille vous rebute ? Optez pour le Döner Kebab,inventé en 1971 par le jeune Turc Mehmet Aygün, qui prit l’initiative de servir la fameuse assiette de viande grillée-crudités dans un pain rond ! Et si vous êtes opposé au régime carné, les Imbiß ont encore ce qu’il vous faut : le döner végétarien(öko-Döne), le soja-burger, voire, pour les plus affamés, le camenbert-burger !

A boire !

Pour accompagner ces humbles agapes, on ne saurait trop vous recommander une Berliner Weiße, la bière blanche au froment, servie rot (avec du sirop de framboise) ou grün (avec un doigt d’aspérule). Les dandys opteront pour le Sekt (vin mousseux), les grands enfants pour l’Apfelschorle (jus de pomme à l’eau pétillante) et les puristes pour la Bionade (limonade 100 % bio).

Je veux la recette !

Attention ! L’authentique Curry Wurstdoit être frite, dégustée sans peau et servie avec une sauce-maison (et non du vulgaire ketchup ! ).

Ingrédients (pour 2 personnes)

– 1 oignon
– 200 ml de coulis de tomates
– 2 Bradwurst (saucisse de porc et/ou de veau précuite)
– Huile d’olive
– 50ml de vinaigre
– 1 c. à café de moutarde
– 1 ½ c. à café de sucre
– 1 c. à café de sel
– Poivre
– Curry
– Paprika

1 – Faites rissoler l’oignon dans l’huile d’olive.
2 – Dans un bol, mélangez le vinaigre, la moutarde, le sucre, le sel, une pincée de poivre et le coulis de tomates.
Ajoutez-y l’oignon et laissez mijoter pendant 10 min.
3 – Pendant ce temps, faites revenir les Bradwurst dans une c. a soupe d’huile d’olive. Coupez les saucisses en gros tronçons, nappez-les de la préparation à la tomate, avant de les saupoudrer de poudre de curry et de paprika.

Mangez tant que c’est chaud !

Et vous, vous avez déjà croqué dans une Curry Wurst ? Ou commandé votre déjeuner dans un Imbiß ?Racontez vos souvenirs ou anecdotes !

Plus d’idées de restaurants et de lieux sympas où manger dans le guide Evasion Berlin.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage