Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Œil de chouette, d’Hélène Marlaud
Œil de chouette, d’Hélène Marlaud

Œil de chouette, d’Hélène Marlaud

Mis à jour le 26 juin 2018 | , ,
Publié le 26 août 2012

Hélène a un œil-de-chouette. Elle voit les détails de notre monde l’objectif de son appareil photo. Et nous les fait découvrir par le biais de superbes séries photographiques. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter ?

Derrière le regard curieux de la Chouette, il y a moi : Hélène, Parisienne, 30 ans, et la bougeotte. J’aime la littérature, le cinéma, la photo, la pub – tout ce qui, par le verbe ou l’image, raconte des histoires.  Mon métier, le marketing, est justement l’art de délivrer des messages séduisants et justes, en maniant les mots et les symboles…

Et bien sûr, j’adore voyager : le voyage est un excellent moyen d’injecter du romanesque dans le quotidien, d’ajouter un peu d’intensité dans le rythme de la vie. Je voyage pour mon travail et en-dehors de mon travail. Et quand je ne voyage pas, j’essaye de garder la même attitude : rester à l’affût, garder les yeux grands ouverts sur ce qui m’entoure, saisir le temps au vol – c’est loin d’être facile mais je trouve que c’est la meilleure leçon à tirer de l’expérience de l’ailleurs, et à appliquer dans la vie en général.

Lac chinois

Lac chinois      © Œil de chouette

Comment définiriez-vous votre blog?

Le plus évident serait de le qualifier de photo-blog – car ce que je poste avant tout, ce sont des photos… Pourtant je dois dire que je n’ai absolument pas la prétention de me comparer aux vrais blogueurs photographes, j’adore la photo mais j’ai vraiment tout à apprendre en la matière. Et puis quand j’en ai le temps, quand l’envie vient, j’aime aussi déposer quelques mots sur ma page blanche – construire quelques textes sur une anecdote qui m’aura fait réfléchir, analyser un détail ou toucher du bout des doigts la poésie d’un moment…

C’est aussi un peu un blog de voyage. J’aime partager ce que j’ai vu et appris, ce qui m’a émerveillée ou surprise. Mon blog me permet à la fois de fixer le souvenir de mes déplacements, et de transmettre un peu de cette passion à ceux que j’aime autant qu’aux inconnus de passage. Pourtant mes voyages ne sont pas mes seules sources d’inspiration, il y a au final tant de sujets de curiosité au quotidien, pour peu qu’on sache prêter un peu d’attention à ce qui nous entoure…

Au final, la définition la plus juste de mon blog serait sans doute un carnet d’observations.

plage

Plage vue par      © Œil de chouette

Ça fait un moment que vous bloguez non ?

Je suis une contributrice tardive de la toile ! Quand je vois les précurseurs qui écrivent depuis plus de 10 ans je suis pleine d’admiration… J’ai entrepris cette démarche en septembre 2009, avec En Chuisse et Ailleurs effectivement. Mon but était alors de raconter mon expérience de l’expatriation en Suisse à mes proches restés en France – c’était une manière d’apprivoiser la nouveauté de mon mode de vie, de réaliser un album photo récurrent de mon quotidien et de cultiver le lien avec ceux qui comptaient pour moi.

J’ai commencé Œil de Chouette en février, après mon retour en France, pour commencer un nouveau chapitre de ma vie. Mon parti pris a changé, mon objectif n’étant plus de raconter ma vie à mes proches mais de partager un peu de mes émotions esthétiques au fil de l’eau.

new-york-oeil-de-chouette

New York      ©  Œil de chouette

On voit que la photo et en particulier les séries ont une grande importance dans vos blogs. Vous en faites depuis longtemps ?

La photo est en réalité une passion que je me suis découverte assez récemment ! C’est mon voyage au Japon, il y a 5 ans, qui a été le déclencheur. Depuis lors mon intérêt va grandissant, nourri par mes voyages (l’Inde, la Chine, la Jordanie, le Maroc, les États-Unis) et par la pratique du blog. Mes connaissances techniques sont très basiques mais j’ai une grande sensibilité aux couleurs, aux lignes, aux textures, aux détails, aux variations de lumière.

C’est vrai que j’aime construire mes posts autour d’une thématique visuelle ! Je trouve que les séries de photos sont non seulement attrayantes visuellement (souvent plus que les clichés considérés individuellement), mais aussi utiles pour éviter la platitude d’une narration linéaire. Elles donnent un point de vue, construisent une logique implicite, laissent affleurer le sens, prêtent à la rêverie… En tout cas, c’est ce que j’essaye de faire !

New York

New York      ©  Œil de chouette

 

Quel est votre équipement ? Vous arrivez à voyager sans appareil photo à la main ?

J’utilise un reflex entrée de gamme (Nikon D40X), acheté à Osaka dans un magasin plus proche de la pharmacie que du magasin high tech– un souvenir mémorable. Il commence à dater mais j’y suis attachée et surtout j’ai encore beaucoup à apprendre sur les possibilités techniques qu’il offre ! C’est un compagnon de voyage indispensable, je ne pourrais pas envisager de partir en vacances sans lui.

Quand je dis aux gens qu’un voyage représente plusieurs milliers de clichés pris, la réaction que je rencontre le plus souvent est de l’incrédulité voire de l’incompréhension. On me dit : “mais alors, tu passes ton temps le nez dans l’objectif ! tu ne vois rien de ce qui t’entoure !” Je comprends ce point de vue mais mon expérience est exactement inverse : l’objectif me permet de mieux voir, il me rend plus sensible aux détails et aux couleurs, il me donne envie de capter l’intensité d’un moment, il me remplit de l’excitation du chasseur avide de conquérir un territoire, il me donne l’impression de saisir un peu de l’essence des choses.

New York

New York      ©  Œil de chouette

Comment trouvez-vous vos sujets ?

L’inspiration est chose capricieuse. Il faut avoir l’envie, la disponibilité d’esprit pour trouver des idées et dépasser la banalité du regard qui se pose en superficie sur les choses. Ça ne marche pas à tous les coups, mais se focaliser sur des détails aide à adopter un point de vue. La solitude est aussi propice à se sentir à l’affût, il m’est difficile de prendre des photos quand je suis en bonne compagnie car participer aux conversations n’est pas vraiment compatible avec l’exercice de concentration nécessaire… Enfin, je me nourris beaucoup des exemples postés par les blogueurs photographes que je suis quotidiennement.

clown-palais-d-ete-pekin

Un clown chinois      ©  Œil de chouette

Pouvez-vous nous proposer votre série dont vous êtes la plus fière ?

Mmm, difficile de faire un choix. Je pense à mes séries “Couleurs du temps” prises à Saint-Malo. C’est la seule fois où je savais en prenant les photos comment j’allais les associer – j’avais Monet en tête et l’opportunité d’observer les fascinantes variations de lumière sur la mer à différentes heures de la journée. J’aime cette idée de capter le temps qui passe à travers un objectif…

J’aime aussi mes séries en noir et blanc de New York et de Lisbonne, je n’abuse pas du procédé mais il est très efficace pour donner une touche atemporelle ou rehausser l’intérêt graphique d’un sujet.

Lisbonne, vue par Œil de Chouette

Lisbonne, vue par      © Œil de Chouette

Vos futurs projets en matière de voyage et de blogs ?

Rien de très défini pour le moment ! Oeil-de-Chouette est un format qui me convient bien actuellement, et quant aux voyages, tout est possible… Je rêve de Thaïlande et de Pérou, et mon travail m’emmène très régulièrement à Londres – au-delà de cela, c’est un grand point d’interrogation !

Vos commentaires

Très chouettes photos, très harmonieuses, avec un regard original voire espiègle. Merci pour la découverte !

je me retrouve à 100% dans ce qui est dit, et je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à … ramener plusieurs centaines de photos (pour ne pas dire 2 à 3 mille) … pour prendre mon temps et construire une « vision » de la photo ou de l’ensemble dans lequel elle s’installera !
bravo et merci

Merci à vous !

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Merci à vous !

je me retrouve à 100% dans ce qui est dit, et je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à … ramener plusieurs centaines de photos (pour ne pas dire 2 à 3 mille) … pour prendre mon temps et construire une « vision » de la photo ou de l’ensemble dans lequel elle s’installera !
bravo et merci

Très chouettes photos, très harmonieuses, avec un regard original voire espiègle. Merci pour la découverte !

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus