Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Réunion

Actus voyage > Street food à La Réunion
Découvrir la Réunion

Street food à La Réunion

Mis à jour le 3 janvier 2019 | ,
Publié le 28 mars 2012

Par Geoffroy Morhain, auteur du Guide Évasion Réunion et fan de street food

La Réunion n’a pas attendu que la street food devienne tendance pour inventer le camion-bar et proposer une cuisine de rue multiculturelle. D’une grignoterie à une barquette, récit d’une balade gourmande sur le pouce, qui raconte aussi les racines de cette terre créole métissée.

Street food du marché Saint-Paul

Par une belle matinée de samedi, je commence généralement au marché de Saint-Paul, avec une poignée de ces petites grignoteries qui vont si bien avec l’apéro : samoussas indiens farcis aux mille saveurs (bœuf, poulet, poisson, crabe, crevette, légumes, fromage…), bonbon piments (boulette de purée de pois du Cap rehaussée de curcuma, oignons verts et piments zoizo) à l’ardeur plus africaine, beignets de crevettes chinoisants… élevés en monticules d’or sur les étals forains, tout chaud sortis des bassines à frire installées au cul d’une 404 bâchée.

Les marchés de La Réunion, propice à la street food

Marché de La Réunion.      © Yozine

Une dodo s’il vous plaît !

Les mains pleines, on s’installe tranquillement sur la terrasse d’un camion-bar qui borde le marché et domine la vaste baie de sable noir. « Une Dodo (1) s’il-vous-plaît. » Et c’est parti pour un petit moment de bonheur, sinon à la santé du volatile souriant sur l’étiquette, à sa mémoire au moins. Et comme l’appétit vient en mangeant, je craque pour quelques bouchons supplémentaires (des bouchées à la vapeur, au porc ou à la crevette, parfois parfumées au combava) servis avec sauces siave (soja) et piment. Voire quelques tranchettes de sarcive (échine de porc laquée) piquées au cure-dent dans une coupelle…

Sur la plage abandonnée

A midi, pique-nique à la plage. Au menu : « poulet mazout » ! Sous cette appellation peu ragoutante se cache en fait un excellent poulet vendu sur les bords de route, mariné puis grillé à la crapeaudine (ouvert en deux) sur un barbecue, souvent un ancien fut de carburant (d’où son nom) coupé en deux dans le sens de la longueur.

Les camions bar de La Réunion, une institution

Rendez-vous au camion-bar

Ceux qui n’apprécient pas trop le régime poulet-chips-sable se rendront au camion-bar le plus proche pour récupérer leur ration de plat chaud en barquette plastique. Certes, le contenant n’est pas des plus sensuels, mais c’est le contenu qu’on mange. En plus du traditionnel « gazon de riz », des grains (lentilles ou pois du Cap) et du rougail (tomate, citron ou autre) pour les amateurs de piment, le choix est plus ou moins vaste : caris réunionnais (poulet, espadon, canard…), rougail boucané (lard fumé), pintade au combava (petit agrume à la peau très parfumée), civet zourite(poulpe)… avec la plupart du temps une alternative d’inspiration chinoise (poulet sauce d’huître, chop-suey..) ou indienne (cabri massalé).

En guise de dessert

Autant dire qu’après ça, on a plus envie d’un sorbet à la mangue ou au citron vert que d’une part du traditionnel gâteau patate (un genre de clafoutis compact à la patate douce qu’on préfèrera au petit déj). Tout comme les bonbons cravate (gâteaux frits au sirop de miel rappelant les pâtisseries orientales) ou la rouroute (à base de fécule d’arrow-root) qui me font à chaque fois envie derrière la vitrine à douceurs de la boutique du chinois d’à côté.

(1) Surnom de la bière Bourbon, la blonde la plus populaire de l’île, dont le logo représente un dodo (dronte de Maurice, espèce d’oiseau disparue à la fin du XVIIe s.).

Les marchés de La Réunion sont colorés

Un marché de La Réunion.      © Yozine

Et vous vous avez déjà mangé de la street food sympa à la Réunion ? Racontez-nous dans la partie commentaires !

Vos commentaires

Ca donne faim tout ça !

Une bonne dodo sous la paillote !

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Une bonne dodo sous la paillote !

Ca donne faim tout ça !

Laissez un commentaire