Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Vie d’expat, ép. 01 : La Martinique sur un voilier
Vie d’expat, ép. 01 : La Martinique sur un voilier

Vie d’expat, ép. 01 : La Martinique sur un voilier

Mis à jour le 30 novembre 2018 | , ,
Publié le 3 octobre 2012

Aujourd’hui, rencontre avec Damien Antoine parti vivre de sa passion à la Martinique : la voile. Après différentes expériences professionnelles peu satisfaisantes, à 30 ans, il décide de réaliser son rêve de gosse, reprend une formation et vogue la galère…

Signe particulier : Bronzé toute l’année et la banane tous les matins, sauf quand mon annexe est en rade !

Depuis combien de temps vis-tu à la Martinique ?

Je suis arrivé en Martinique il y a presque 1 an. Je vis au Marin, dans le sud de l’île.

Qu’est-ce que tu fais ?

La semaine, je travaille chez  Régis Guillemot Charter, une société de location de catamarans (très convoitée par les touristes parisiens en manque de lagons). Le week-end, je retape mon bateau et je navigue.

Voilier en Martinique

Voilier en Martinique      © Damien Antoine

 Tu as suivi une formation particulière ?

Il y a 2 ans, j’ai décidé de reprendre une formation en menuiserie et construction nautique à L’AFPA de Rochefort. J’ai en même temps commencé à vivre sur un bateau. Et, j’ai appris à naviguer, grâce aux gens rencontrés sur le port, par le biais de sites internet (Vogue avec moi, STW), et surtout avec l’association des amis du musée maritime de la Rochelle, qui permet de naviguer sur JOSHUA, un bateau mythique avec des personnes passionnées.

Tu connaissais la Réunion et la Guadeloupe, les îles c’est une vraie passion ?

Ma passion c’est plutôt la mer en fait, et les îles bah ça va bien avec ! Les îles (enfin celles sous le soleil !) c’est surtout un mode de vie, beaucoup plus doux, des gens plus cool, plus souriants, de belles lumières, des couleurs partout, des fruits, des fleurs, des plages, de l’eau transparente à 28° (ou plus…), la chaleur. Et puis une île ça fait rêver, et quand on en goûte une, le risque c’est de vouloir toutes les goûter…

Qu’est-ce qui te plaît à la Martinique ?

Le cadre (ils ont mis du vert par tout et plein de bleu autour, c’est assez réussi), l’ambiance, les activités. Ici le week-end, on oublie les squares, les salles de sport ou le ciné, c’est bateau, windsurf, plongée, rando à pied ou en kayak, etc. Et c’est comme ça toute l’année sans avoir besoin de combinaison ou de doudoune ! Impec’ pour les économies de chaussettes…

La situation de l’île est idéale, avec plein d’autres îles autour, l’Amérique du sud, la mer caraïbe d’un coté l’atlantique de l’autre, le pied pour naviguer, mais bon ça c’est pour les vacances ! Et puis plus pragmatiquement, le fait que ce soit une île Française, c’est plus facile pour s’y installer et travailler. Car, même si j’ai l’impression d’être en vacances tout les soirs, je travaille vraiment !

Sous l'Océan en Martinique

Sous l’Océan en Martinique      © Damien Antoine

Comment sont les gens, est-ce que c’est facile de débarquer comme ça et de rencontrer des gens ?

Les Martiniquais sont très accueillants et bons vivants, ça fait un peu cliché de dire ça, mais c’est vrai. Ils aiment leur île, la vie, la bouffe, le rhum, et ils aiment bien partager tout ça. C’est une île de passage. Les Martiniquais connaissent et comprennent les galères du voyageur qui débarque et ne sait pas où dormir. De ce fait, c’est facile de trouver une petite place pour son hamac… Et tout ça est peu être encore plus vrai chez les gens de bateau. Je suis arrivé ici en « bateau stop » sans trop savoir où j’allais dormir. A la fin de ma première soirée martiniquaise, c’était réglé et quelqu’un me confiait son bateau pendant 2 mois…

Quel est ton endroit de prédilection ?

L’anse Michel à cap Chevalier, une belle plage de la Côte au Vent qui reste assez sauvage. Il faut traverser la mangrove pour y accéder. Sur place : des palmiers pour l’ombre, la slackline et le hamac, un petit lolo sympa pour manger et s’hydrater. C’est aussi un bon spot de planche et de kitesurf !

Maintenant que tu nous as bien donné envie, on peut s’inviter chez toi ?

Bien sûr surtout si vous savez manier la ponceuse ou le pinceau ! Si ça ne vous fait rien de vous doucher dehors, de vous passer de frigo et de TV, si le roulis, le tangage ne vous rebutent pas, vous êtes assurément les bienvenus !

Les Salines en Martinique

Les Salines en Martinique      © Duttybass

Vos commentaires

EH BIEN LA MARTINIQUE C EST LA BANANE PAR LES DEUX BOUTS JOSHUA CONTINU MAIS LA SIASON A ETE COMPROMISE A CAUSE DE SON MOTEUR CIPANGO SE PORTE DE MIEUX EN MIEUX ET IL A ENVIE DE RETOURNER VERS LES ILES FRANCAISES PLUS DE PHOTOS SUR TON BLOG POUR QUE JE PUISSE VOIR TON BOAT CIAOCIAO DAMIEN

il mérite bien ce qui lui arrive ce bon gars…. à bientôt de te revoir… et avec la banane Monsieur!!!!

Aussi passionné que toi par la voile et par la Martinique
Ton message m a fait les yeux ouverts ,;-)
J aimerais te contacter
Bises gis

et comment cela se passe pour la saison des cyclones avec le bateau ? Merci pour ceux qui me donneront une réponse, ça m’inquiète un peu à vrai dire…

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

et comment cela se passe pour la saison des cyclones avec le bateau ? Merci pour ceux qui me donneront une réponse, ça m’inquiète un peu à vrai dire…

Aussi passionné que toi par la voile et par la Martinique
Ton message m a fait les yeux ouverts ,;-)
J aimerais te contacter
Bises gis

il mérite bien ce qui lui arrive ce bon gars…. à bientôt de te revoir… et avec la banane Monsieur!!!!

Laissez un commentaire