Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Vivez la Folle Journée de Nantes !
Vivez la Folle Journée de Nantes !

Vivez la Folle Journée de Nantes !

Mis à jour le 27 novembre 2018 | , , ,
Publié le 11 janvier 2013

Par Michèle Guillossou, directrice de la SAEM

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis  directrice de la SAEML la Folle Journée (la société anonyme d’économie mixte locale La Folle Journée), créée en juillet 2005, qui assure la production du festival à Nantes.
Précédemment je dirigeais le service de communication, relations extérieures et activités culturelles de la Cité des Congrès. J’avais en charge, entre autres festivals,  l’organisation de la Folle Journée et travaillais avec son concepteur René Martin, directeur artistique de l’événement.

Qu’est ce que la Folle Journée de Nantes ?

Événement populaire, La Folle Journée, créée en 1995, repose sur des bases artistiques exigeantes, clefs de son succès retentissant. Sa plus grande ambition est de détrôner les préjugés sur la musique classique sans briser les valeurs de celle-ci, d’offrir une proximité unique avec la musique et les musiciens sans céder à une vulgarisation hâtive, d’ouvrir des horizons nouveaux sans imposer une voie unique.
Il s’agit de permettre au spectateur d’aller à la rencontre d’un compositeur, d’une école nationale ou d’une époque à son rythme. Cette approche est facilitée par la pratique de tarifs accessibles (prix moyen du concert 14€).
La Folle Journée se propose ainsi de sortir le concert hors de son cadre conventionnel, en favorisant la formation d’un public nouveau – de jeunes bien sûr, mais de tous les âges – par le bouleversement du rituel immuable et un peu compassé du concert traditionnel.

C’est une journée destinée au grand public mais propose-t-elle aussi des rencontres avec des professionnels ?

Les journées de rencontres professionnelles sont principalement organisées par des partenaires ou par le club d’entreprises qui réunit plus de 60 entreprises. Tous s’inscrivent dans la Folle Journée pour développer leurs relations, qu’elles soient internes à l’entreprise ou externes.  Par ailleurs les agents artistiques s’y donnent rendez-vous.

Le Grand Auditorium

Le Grand Auditorium     

Existe-t-il est activités pour les enfants ?

Pendant le festival plus de 40 concerts sont ouverts au jeune public accompagné par leurs enseignants. 7000 enfants et adolescents y participent chaque année. La préparation a été effectuée en classes. D’autres enfants viennent avec leurs parents et avec les centres de loisirs.

Quelles sont les principales actions culturelles mises en place cette année ?

Pendant l’année, une tournée de 80 représentations théâtrales permet de découvrir la vie d’un compositeur. Nous avons aussi des ateliers de retranscription musicale pour les jeunes des quartiers qui pratiquent la musique amateur et qui adaptent des œuvres classiques à d’autres styles de musique (rap, rock, slam, pop rock, électro-acoustique, jazz etc…).
Pour les plus petits, dans les crèches et les centres d’enfants autistes, nous organisons des séances d’éveil musical. Sans oublier Koncerto, petit journal rédigé par des habitants pour des habitants.
Le week-end précédant le festival et pendant la Folle Journée, les artistes vont à la rencontre du public dans 11 villes de la région des Pays de la Loire.

Y-a-t-il un thème pour cette année ?

« L’HEURE EXQUISE ».  Pour sa 19ème édition (30 janv.-3 fév.), la Folle Journée a choisi de retracer un vaste panorama de la musique française et espagnole de 1850 jusqu’à nos jours, soit de Georges Bizet à Pierre Boulez. L’accent est mis sur ce qui constitue véritablement l’âge d’or de la musique française (des années 1870 aux années 1940). Au répertoire : Fauré, Debussy, Albeniz, De Falla, Poulenc, Boulez, Messian, Ravel Et aussi Berlioz, Saint Saëns, Bizet, Chausson.

Les compositeurs à l'honneur

Les compositeurs à l’honneur     

La Folle Journée est-elle une incitation au voyage ?

Il existe des formules de séjours très intéressante.
Séjours Folle journée de Nantes (en partenariat avec l’équipe du Voyage à Nantes) — partir de 159 € / personne, comprenant selon sa durée :
– de 1 à 4 nuits en hébergement 1, 2, 3 ou 4 étoiles
– 4, 6 ou 10 concerts
– les petits déjeuners, la taxe de séjour et les frais de billetterie
– un accueil individualisé dans l’enceinte de la Folle journée assuré par Nantes.Tourisme.
Pré-réservation possible dès maintenant  sur www.nantes-tourisme.com,  au 0892 464 044 (0.34 €/min) depuis la France ou 33 272 640 479 depuis l’étranger.

Y-a-t-il des concerts gratuits ?

Plus de 40 concerts sont offerts au public pendant la durée du festival, sur un kiosque à musique dans la Grande halle de la Cité.

Parlez nous du programme.

Ne manquez surtout pas :
La mer de Debussy en 1905 & Le Boléro de Ravel par l’orchestre Lamoureux, dirigé par Faycal Karoui.
– Musique de l’air de Paris et l’Orchestre d’Harmonie de la Police nationale. Au début du XXe siècle, Paris était la capitale mondiale de la musique et de nombreux compositeurs ont écrit spécialement pour les harmonies. Des œuvres originales sont interprétées à cette occasion.
Praxinoé de Louis Vierne, une œuvre jamais donnée.
– Les plus grands guitaristes, spécialistes de la musique espagnole : Juan Manuel Canizarès, José Maria Gallardo del Rey
Et bien sûr les têtes d’affiche : Renaud Capuçon, Boris Berezovsky, Nicholas Angelich, le Quatuor Prazak, le Quatuor Modigliani et le Trio Wanderer.

Le Grand Auditorium

Le Grand Auditorium     

Vous avez déjà participé à la Folle Journée de Nantes ? Racontez-nous !

Vos commentaires

Une Heure Exquise, une Belle Époque, une Folle Journée. Attablés avec les plus grands compositeurs français et espagnols du XIXème et XXème siècle, écoutons, une fois encore, ce poème de Verlaine mis en musique par Reynaldo Hahn…

Un événement à ne pas manquer.

Merci !

Quentin.

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Une Heure Exquise, une Belle Époque, une Folle Journée. Attablés avec les plus grands compositeurs français et espagnols du XIXème et XXème siècle, écoutons, une fois encore, ce poème de Verlaine mis en musique par Reynaldo Hahn…

Un événement à ne pas manquer.

Merci !

Quentin.

Laissez un commentaire