Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Voyager quand on est vegan
Voyager quand on est vegan

Voyager quand on est vegan

Mis à jour le 20 juin 2019 | , ,
Publié le 27 février 2019

Par Quentin Pakiry, du blog Merci Végan

Devenir vegan signifie adopter une alimentation sans aucun produit d’origine animale, en excluant la viande, le poisson mais aussi les œufs ou encore le lait. Quand on cuisine à la maison, il est relativement facile de préparer des recettes végétaliennes. Mais en voyage, cela peut devenir compliqué. Voici toutes nos astuces pour pouvoir voyager sans difficulté quand on est vegan.

Utiliser les sites et applications vegan

De nombreux sites et applications pour vegan peuvent vous permettre de trouver les meilleurs restaurants vegan autour de vous.

Le site VegOresto, créé par l’association L214, regroupe tous les restaurants vegan en France. Il permet également de consulter les commentaires des voyageurs ayant testé les restaurants. Vous saurez ainsi quels restaurants et quels plats privilégier.

Si vous voyagez à l’étranger, le site HappyCow (en anglais) vous permettra également de savoir où trouver des restaurants vegan et des restaurants dont une partie de la carte est vegan, et ce dans le monde entier. C’est l’équivalent de TripAdvisor pour les vegan ! Vous aurez à votre disposition tous les avis des voyageurs, l’adresse ainsi que la localisation de chaque restaurant. En outre, vous aurez de nombreuses informations sur les menus pour que vous puissiez faire votre choix avant de vous rendre sur place.

sites applications voyager vegan

     ©  Rawpixel.com/Adobe Stock

Utiliser les traducteurs

Vous pouvez utiliser les traducteurs afin de bien vous faire comprendre dans les pays dont vous ne parlez pas la langue.

Le plus connu des traducteurs en ligne est bien sûr Google translate, qui permet de traduire n’importe quelle phrase, en presque n’importe quelle langue, à condition d’avoir une connexion Internet. C’est aujourd’hui facile en Europe grâce au free roaming, mais cela peut s’avérer plus compliqué si vous voyagez sur d’autres continents. Vous pouvez donc utiliser l’application Microsoft traducteur qui fonctionne même sans connexion internet, à condition d’avoir au préalable téléchargé les langues dont vous avez besoin.

Il existe également une application vegan spécialisée dans la traduction : VeggiePass, qui fonctionne hors ligne et qui vous permet de traduire de nombreuses phases dans la langue que vous souhaitez. En outre, l’application propose de nombreux dessins comme des symboles d’animaux barrées ou des images de fruits et légumes pour facilement vous faire comprendre dans les pays où vous ne parvenez pas à communiquer.

Nous vous conseillons de faire la liste de toutes les phrases utiles pour préciser que vous êtes végan dans la langue du pays où vous vous rendez, avant de vous rendre sur place. Vous pouvez par exemple écrire « Je ne mange pas de viande » ou alors « Je suis vegan » et la montrer au serveur. Ce dernier pourra alors vous indiquer tous les plats du menu sans produit d’origine animale.

Cuisiner soi-même

Notre troisième conseil est de préparer vous-même votre nourriture. En effet, c’est la meilleure option pour savoir avec certitude ce que vous mangez, et c’est aussi souvent plus économique.

Si vous avez une cuisine à disposition, par exemple dans un appartement Airbnb, vous pouvez bien sûr cuisiner en achetant vos courses au supermarché en prenant le soin de ne sélectionner que des aliments d’origine végétale.

Si vous faites des randonnées, vous pouvez également emporter les plats que vous aurez préparés la veille, ce qui vous permettra d’avoir un repas équilibré et d’être sûr d’insérer des fruits et des légumes dans chaque repas.

Le seul point négatif est qu’en vous faisant à manger, vous découvrirez plus difficilement la gastronomie locale. Pour ma part, quand je suis en voyage, je mange un repas par jour au restaurant pour goûter des plats locaux, et je prépare moi-même l’autre repas avec des ingrédients que j’ai sélectionnés.

voyager vegan cuisiner

     ©  DisobeyArt/Shutterstock

Choisir une destination vegan-friendly

L’avantage est que plus en plus de repas vegan sont proposés partout dans le monde. C’est le cas dans les avions où vous avez souvent une option végétarienne, sans viande ni poisson, voir vegan. C’est le cas aussi aux buffets des hôtels : il est conseillé de préciser dès votre arrivée que vous êtes vegan, afin d’être sûr d’avoir à disposition des plats sans œufs, ni produits laitiers.

Cependant, certaines destinations sont plus adaptées que d’autres. La ville de Berlin est par exemple très réputée pour son alimentation responsable, saine et végétale. Les kebabs, très célèbres dans la capitale allemande, existent d’ailleurs en version vegan. Et le résultat est très surprenant !

Dans la cuisine asiatique, et notamment thaï, on retrouve de nombreux plats végétariens ou vegan. Les fermes organiques ont une très forte influence, et les fruits et légumes sont très abondants ! Il est facile de trouver un plat à base de nouilles thaïlandaises et de soja, par exemple, dans les rues de Bangkok ou de Chiang Mai.

Aux États-Unis, tout particulièrement à Austin et à New York, ce sont les burgers vegan qui se sont beaucoup développés. On a toujours l’image du gros steak haché, mais ce sont maintenant le tempeh, le tofu ou encore le steak aux haricots rouges qui sont la source de protéines au sein de nombreux burgers !

damnoen saduak floating market bangkok thailande voyager vegan

Damnoen Saduak Floating Market à proximité de Bangkok, Thaïlande      ©  Blue Orange Studio/Shutterstock

En conclusion, de nombreuses astuces existent pour voyager vegan. Entre les outils de traduction et les applications pour connaître les meilleurs lieux vegan, vous pouvez tout à fait voyager sans remettre en cause votre régime alimentaire. Et vous, quelles sont vos meilleures astuces pour manger vegan en voyage ?

Où voyager quand on est végétarien ? Nous avons sélectionné 6 destinations.

Laissez un commentaire