Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Actus voyage > Voyager responsable : les pages « Bonne Initiative »
Voyager responsable : les pages « Bonne Initiative »

Voyager responsable : les pages « Bonne Initiative »

Mis à jour le 26 juin 2018 | ,
Publié le 15 février 2013

Par Laure, éditrice du Guide Évasion

Le secteur du tourisme est en pleine croissance. D’ici 2020, l’Organisation Mondiale du Tourisme estime que nous serons 1,6 milliards à voyager. Pour préserver l’environnement, les ressources et le patrimoine de nos destinations favorites, il est crucial de se comporter, à l’étranger comme en France, en touriste responsable.

Tourisme et écologie ne sont pas antinomiques

Contrairement aux idées reçues, il est possible de voyager à travers le monde sans endommager notre planète. Il suffit pour cela d’adopter de bonnes habitudes. Personne ne vous force à prendre trois bains par jour ni à changer quotidiennement vos draps et serviettes sous prétexte que vous êtes à l’hôtel et ne payez pas la facture d’eau chaude. Laissez vos campings-car au garage et privilégiez des alternatives respectueuses de l’environnement comme le glamping. Faire preuve de modération et de bon sens, en vacances comme au quotidien, est le premier pas pour devenir un « éco-vacancier ».

Voyager solidaire

Dans la vie, il n’y a pas que l’écologie. Vos voyages, pour peu que vous les choisissiez avec circonspection, favorisent la croissance économique des populations locales. Privilégiez des maisons d’hôtes, des fermes à la campagne pour encourager le développement du tourisme rural. Passer par des organismes de voyage solidaire, qui reversent une part de ses bénéfices à des associations ou s’en servent pour monter des projets (construction d’écoles, de puits, d’hôpitaux…). Mangez local afin de découvrir d’autres cuisines, achetez de l’artisanat local et fuyez les produits « made in China ». Dans les pays du Tiers Monde, ne donnez pas vos médicaments directement à la population. Tournez vous plutôt vers des associations ou ONG spécialisées.

Nos pages « bonne initiative »

Pour vous aider dans vos choix, tous nos guides comprennent des pages bonnes initiatives. Elles mettent en avant les entreprises et démarches écologiques ou solidaires dans la ville, la région ou le pays que vous visitez.
Ainsi, dans les Cyclades, un label a été spécialement créé pour les tavernes qui utilisent des produits du terroir et respectent un cahier des charges bien précis : le label Aegan Cuisine.
En Turquie, 352 plages et 19 ports ont obtenu le drapeau bleu, qui récompense la propreté de leur eau. Le pays, qui ambitionne de devenir l’un des leaders de l’écotourisme, a d’ailleurs adopté l’Integrated Coastal Management qui comporte plusieurs volets (développement du cyclotourisme, faire revivre la route de la Soie…).

Le picto « bonne initiative »

Nos auteurs sélectionnent pour vous des adresses respectueuses de l’écologie et des cultures. Nous les signalons avec un picto trèfle vert afin que vous puissiez les repérer d’un seul coup d’œil.
A Berlin, ville à la pointe de l’écologie, notre guide vous recommande ainsi la visite de la Biosphäre, qui réunit 20 000 plantes et arbres, des amphibiens, des reptiles. Le tout sous une température idéale de 25°C. Elle préconise également de faire ses courses au marché bio de Kollwitzplatz (jeudi et samedi) ou de s’accorder une pause détente dans un salon de beauté 100 % nature dans le quartier de Kreutzberg.
En Corse, nous vous suggérons une pause gourmande à la ferme Vellutini, dans la vallée du Taravo. La propriétaire confectionne des confitures, avec des fruits bio issus de son verger, à faire se damner un saint. Au Nord, à Oletta, pour les écolos qui ne veulent pas renoncer à leur confort, les gîtes Albaria Lodge, perdus au milieu des oliviers, sont une bonne alternative aux chambres d’hôtel.

 

Pour aller plus loin

Retrouvez régulièrement sur notre blog nos articles « Bonne Initiative », qui zooment sur les entreprises solidaires, les aventures écologiques et les politiques de développement durable.

 

Image à la Une : www.flickr.com/photos/52127424@N06/4927416742/sizes/l/in/photostream/  © piande

Laissez un commentaire