Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > 10 questions avant de partir au Québec
10 questions avant de partir au Québec

10 questions avant de partir au Québec

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 20 octobre 2015

Par Mag escapades, blogueuse expatriée à Montréal

À plus de 7h de vol de la France, le Québec est une destination idéale pour des vacances riches en aventure. Mais un voyage outre-Atlantique, ça s’organise ! Budget, hébergement, itinéraire… on fait le point sur toutes les questions que vous vous posez avant de partir.

Comment se rendre au Québec et quelles sont les formalités ?

Le moyen le plus rapide pour se rendre au Québec est l’avion. Il existe des vols réguliers Paris-Montréal toute l’année (1 à 2 vols par jour selon les compagnies), et certaines compagnies proposent des départs de Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice et Toulouse. Niveau formalités, un passeport en cours de validité est suffisant pour les ressortissants européens (pas besoin de visa). Cependant, à compter du 15 mars 2016, les voyageurs étrangers dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale devront également obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE) (cette exigence ne s’applique pas aux citoyens des États-Unis et aux voyageurs qui possèdent un visa valide). Les règles douanières sont strictes : pas de denrées périssables (vous ne pourrez donc pas rapporter saucissons et fromages dans vos valises !). Pour pouvoir conduire un véhicule, il est obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité.

Quelle est la meilleure période pour partir ?

Si vous voulez admirer les couleurs automnales uniques de l’été indien québécois, ciblez plutôt septembre et octobre. Vous combinerez ainsi ravissement des yeux et climat doux. De janvier à mars, la période est parfaite pour ceux qui veulent découvrir les sports d’hiver québécois (raquettes, ski alpin mais surtout motoneige et chien de traineau). Soyez prêts, vous frôlerez les -30°C ! Si vous souhaitez plutôt découvrir les villes et faire de la randonnée en campant, privilégiez la période de fin mai à fin août. Attention néanmoins, l’été peut être chaud et le mois de juin est souvent propice aux moustiques à coté des plans d’eau.

l'été indien

L’été indien      © Elena Elisseeva/shutterstock

Comment se déplacer à l’intérieur du Québec ?

Le plus simple est d’avoir son propre moyen de locomotion : une voiture de location ou un camping-car si vous êtes en famille. Même s’il est confortable, le réseau ferroviaire n’est pas spécialement développé au Québec et les trajets en train sont souvent longs. Les petits budgets pourront cependant opter pour le bus, qui propose de nombreuses liaisons dans tout le Québec (avec du WIFI à bord !), ou pour le covoiturage, en passant par l’association Allostop, très utilisée.

Quel budget faut-il prévoir pour se loger et manger ?

Le niveau de vie au Québec est sensiblement le même qu’en France. Attention toutefois : tous les prix sont affichés hors taxe, et il vous faudra ajouter un supplément à la note finale (15 % au restaurant et 12,5 % à l’hôtel). Pour un bon déjeuner au restaurant (avec un plat copieux), comptez entre 12 et 15 $ par personne (entre 15 à 20 $ pour un menu avec un dessert). Les gites, auberges et hôtels varient entre 60 et 100 $ la nuit. Bien entendu, certaines prestations peuvent aller jusqu’au double dans les hôtels haut de gamme.

Le Québec se prête-t-il aux vacances en famille ?

Bien sûr ! C’est une destination de choix pour les familles, qui offre en outre la possibilité de se faire son propre parcours en camping-car. Chaque parc national propose des randonnées de différents niveaux, dont certaines sont adaptées aux enfants. Les campings offrent des activités pour toute la famille (baignade, canoë, pêche), certains musées sont entièrement conçus pour les enfants, comme le Biodôme à Montréal ou le zoo Saint-Félicien, à côté du Lac Saint-Jean et plus généralement, la plupart des sites touristiques ont pensé à l’accueil des enfants (même le Musée canadien des civilisations à Ottawa a sa pièce dédiée au déguisement). Point culminant du voyage, l’excursion sur le Saint-Laurent à la rencontre des baleines (départ de Tadoussac), qui ravira les plus jeunes !

québec

Québec      © Vlad G/shutterstock

Comment camper au Québec ?

Au Québec, le camping est roi ! Le pays est donc très bien aménagé, mais attention : la plupart des campings n’ouvrent que de fin mai à septembre, donc renseignez-vous si vous souhaitez camper durant l’été indien. Les structures sont équipées de lave-linges et sèche-linges, et le bois est souvent mis à disposition à l’accueil. Certains campings vous proposent également des prestations avec chalets et bungalows, si l’idée de planter des sardines ne vous enthousiasme guère ! Sinon, vous pouvez louer votre matériel directement dans les magasins de sports à Montréal.

Que mettre en priorité dans sa valise ?

Si vous comptez randonner, emportez des chaussures de marche et de la crème solaire, car le soleil tape fort même dans les villes. Pour visiter le Québec pendant les mois de juin et juillet, armez-vous d’un bon anti-moustique. Si vous partez pendant l’hiver et que vous n’avez pas de grosse doudoune bien chaude, je vous conseille de l’acheter sur place, de même pour les bottes de neige. Vous aurez beaucoup plus de choix et surtout, la qualité des matériaux utilisés est adaptée aux très grandes variations de températures hivernales.

Quel circuit pour 15 jours au Québec ?

Commencez par passer 3 jours à Montréal pour découvrir la métropole multiculturelle, puis prenez la voiture pour longer le Saint-Laurent et rejoindre Québec (env. 4h). Ensuite, visitez Charlevoix (env. 2h), le parc national des Grands-Jardins et les villes côtières comme Baie-Saint-Paul. Puis, reprenez la route pour rejoindre Tadoussac (env. 2h) et voir les baleines ! Traversez le fleuve pour un périple d’une petite semaine en Gaspésie, avant de revenir à votre point de départ.

Voir aussi : Mon circuit pour un road-trip d’été au Québec

gaspésie

Parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, Gaspésie      © Howard Sandler/shutterstock

Où faire de la motoneige et du chien de traîneau ?

Beaucoup d’agences proposent des circuits (de plusieurs niveaux) en motoneige de 2 ou 3 jours dans la région des Laurentides (au sud du pays, vers le Lac Taureau) ainsi que des parcours dans la région du Saguenay, au nord de Québec. Les agences s’occupent de l’hébergement et proposent même des alternatives en chien de traineau ou raquettes. Il est également possible de louer une motoneige à la demi-journée.

Comment faire un tour aux États-Unis ?

En partant du Québec, vous pouvez rejoindre facilement les États-Unis par voie terrestre, que ce soit le Vermont ou le Maine. La ville de New-York est à environ 7h de voiture de Montréal et il vous suffit simplement de présenter votre passeport à la douane (et de payer 6 $) pour passer la frontière. Pour ceux qui possèdent l’ESTA, c’est encore plus rapide (pas de formulaires verts à remplir). En prenant l’avion, comptez env. 1h20 de vol entre Montréal et New York.

Image à la Une : Montréal ©GoodMood Photo/shutterstock
Laissez un commentaire