Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Québec

Nos destinations > 8 spécialités à goûter lors d’un voyage au Québec
Découvrir le Québec

8 spécialités à goûter lors d’un voyage au Québec

Mis à jour le 2 janvier 2020 | ,
Publié le 14 août 2015

Par Magali du blog Magescapades

Pas de visite d’une région sans découvrir et déguster ses spécialités culinaires : cela fait partie des joies du voyage ! Le Québec, malgré les préjugés, possède une gastronomie assez diverse pour qui prendra le temps de tout goûter. Des spécialités qui varient en fonction des régions mais aussi des saisons, avec quelques moments phares comme « le temps des sucres » (mi-mars/fin avril), où l’érable est à l’honneur. Voici une petite liste des saveurs que vous rencontrerez lors de votre périple. Préparez vos papilles, c’est parti !

Les tourtières

Plat typique des fêtes de fin d’année, la tourtière à la viande (souvent du gibier) ou la tourtière de saumon ou de truite est une spécialité à savourer. Si vous ne voulez pas aller jusqu’au lac Saint-Jean, réputé pour ses tourtières, certains restaurants de Montréal vous en serviront, accompagnées d’une salade verte.
Adresse gourmande : Testez la Maison du Rôti à Montréal (1969, avenue Mont-Royal Est) qui vous proposera une belle sélection (gibier, canard, saumon etc…).

Le homard

Si le homard est un met de luxe en Europe, il est plus qu’abordable de l’autre côté de l’océan. Profitez-en ! Vous pourrez le déguster soit cuit à l’eau, soit directement grillé sur le barbecue, selon les adresses. Arrosé d’un filet de citron ou d’un peu de mayonnaise, c’est un délice ! Vous avez aussi la possibilité de le manger sous forme de sandwich avec le lobster roll ou la guédille de homard en français.
Adresse gourmande : Promenez-vous sur le vieux port de Montréal et faites une halte dans le resto conteneur portuaire MÜVBOX (Vieux-Port, angle de la Commune et McGill).

lobster roll

Lobster roll      © Foodio/Shutterstock

« Blé d’inde » et Pâté Chinois

Lors des barbecues, ne passez pas à côté de l’occasion de manger du blé d’inde grillé (il s’agit en fait de… maïs en québécois). Mettez les épis de maïs à cuire sur le BBQ et attendez qu’ils grillent, badigeonnez ensuite de beurre et de sel et croquez à pleine dent. Quant au pâté chinois, c’est une sorte de hachis de viande avec des pommes de terre, du blé d’inde et de la crème, qui ressemble un peu à notre hachis parmentier. Si ça en a la texture, cela n’a pas du tout le même goût, alors foncez !
Adresse gourmande : Pour un Pâté Chinois revisité (env. 18$ le plat principal), rendez vous au restaurant Les enfants terribles en plein cœur du quartier d’Outremont (1257 Av. Bernard.

La poutine

Vous ne pouvez pas repartir du Québec sans avoir goûté une poutine : la traditionnelle est préparée avec des frites, des morceaux de fromages appelés niouc-niouc (le bruit qu’ils font sous la dent) et arrosée d’une sauce à la viande chaude, afin que les morceaux fondent entre les frites. Désormais, la poutine est déclinée à toutes les sauces : aux poivrons, avec des lardons, avec du bacon etc … et elle accompagne également les burgers.
Adresse gourmande : L’adresse la plus connue à Montréal est le restaurant La Banquise qui propose plus de 30 sortes de poutines et reste ouvert tard dans la nuit (994 Rue Rachel E, Montréal).

Poutine spécialités gastronomie québec

Poutine      © Foodio/Shutterstock

La cipaille

Le Québec compte d’autres plats typiques : la cipaille en fait partie. Déformation probable de « six-pâtes », une cipaille est un assemblage de couches de pâte et de couches de viande avec des patates en cubes, sur six niveaux ! Le tout est assaisonné à volonté avant une cuisson lente au four, idéale en hiver. Lors des brunchs, vous pouvez aussi goûter les fèves au lard et le créton (charcuterie proche des rillettes françaises de porc).
Adresse gourmande : Si vous voulez manger de vraies recettes traditionnelles, arrêtez-vous dans la ville de Québec au restaurant Le Buffet de l’antiquaire (95 rue Saint-Paul, Vieux-Port).

Bagel et smoked meat

Introduit par la communauté juive, le bagel, désormais largement répandu en France, est une sorte de pain rond avec un trou au milieu, parfois assaisoné de pavot, oignons, sésame ou graines. Au Québec, il est utilisé au petit déjeuner en guise de pain ou à midi en sandwich. On peut le confectionner avec la garniture de son choix et à toutes les sauces mais Montréal est réputée pour faire vivre sa recette originale.
Quant au smoked meat, faites la queue devant chez Schwartz’s (3895 Boulevard Saint-Laurent, à Montreal) pour vous lancer le défi de manger les 10 cm de viande fumée (pastrami) que vous trouverez dans votre sandwich !
Adresse gourmande : Pour un bagel traditionnel, arrêtez-vous à l’une des enseignes de Saint-Viateur Bagel dans le Miles end, 158 St-Viateur Ouest.

Bagel spécialités gastronomie québec

Bagel      © saschanti17/Shutterstock

Queue de castor

Attention, faux amis ! Ce n’est absolument pas un plat de trapeur à chemise à carreaux constitué de queue de rongeur grillée ! Rendue célèbre par une chaîne de restaurants, la queue de castor consiste à étaler une pâte, qui tient autant de la gaufre que du beignet, pour qu’elle prenne la forme de l’animal du même nom. Ensuite, vous pouvez la recouvrir de chocolat, de sucre parfumé à la cannelle, de banane. Un délice, tout simplement.
Adresse gourmande : Arrêtez-vous à l’enseigne Shacks dans le vieux port de Montréal à l’heure du goûter (Vieux-Port de Montréal 2, rue de la Commune Ouest).

Le sirop d’érable et la tire

Emblème du Québec, l’érable produit une sève que l’on transforme en un sirop utilisé dans beaucoup de préparations. Si vous allez au Québec au mois de mars, ne manquez pas la visite d’une cabane à sucre pour vous offrir un en-cas gargantuesque, à base de sirop d’érable. Et pour fêter la fin de l’hiver, préparez vous même votre « tire », du sirop d’érable chaud étalé directement sur de la neige, que l’on enroule ensuite sur un bâtonnet de bois.  Préférez acheter votre sirop d’érable dans les supermarchés, pour un meilleur qualité prix que celui vendu dans des bouteilles en feuilles d’érable. Vous pourrez une fois rentrés l’utiliser dans les gâteaux, yaourts et même dans la vinaigrette !
Adresse gourmande : Près du Quartier des spectacles, le long de la promenade du vieux port, vous trouverez les Délices de l’érable, (84 rue St Paul E) fondés par une coopérative de producteurs qui vous font découvrir de nombreux produits à base d’érable, glaces, pâtisseries, café et thé à l’érable etc.

Tire au sirop d'érable spécialités gastronomie québec

Tire au sirop d’érable      © Martin Cloutier/Shutterstock

> Maintenant que vous savez où et quoi manger, savez-vous où dormir à Montréal ?

Photo en une : Quartier du Vieux Montréal, Montréal, Québec ©ProDesign studio/Shutterstock
Vos commentaires

Ces spécialités ont l’air goûteuses, je ne manquerais pas d’en manger pour ma prochaine escapade.

Yohan

Je pense bien que ce que je préfère dans les spécialités québécoises, se sont les noms que l’on donne aux plats : queue de castor, oreille de christ, poutine, tire. Comme souvent, les québécois utilisent beaucoup de poésie dans leur francophonie, comme par exemple : http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec/au-quebec-la-nourriture-canadienne.html . Et merci pour votre article, il y a encore un ou deux plats que je ne connaissais pas et que je vais m’empresser de goûter.

Merci beaucoup pour ces conseils très détaillés! Je pars bientôt au Quebec et j’ai pris note de vos bonnes adresses 🙂

Merci Diana ! Et n’hésitez pas à consulter les autres articles du blog sur le Québec, notamment sur la ville de Montréal.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Merci Diana ! Et n’hésitez pas à consulter les autres articles du blog sur le Québec, notamment sur la ville de Montréal.

Merci beaucoup pour ces conseils très détaillés! Je pars bientôt au Quebec et j’ai pris note de vos bonnes adresses 🙂

Je pense bien que ce que je préfère dans les spécialités québécoises, se sont les noms que l’on donne aux plats : queue de castor, oreille de christ, poutine, tire. Comme souvent, les québécois utilisent beaucoup de poésie dans leur francophonie, comme par exemple : http://www.je-parle-quebecois.com/videos/au-quebec/au-quebec-la-nourriture-canadienne.html . Et merci pour votre article, il y a encore un ou deux plats que je ne connaissais pas et que je vais m’empresser de goûter.

Laissez un commentaire