Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > À la découverte du Parc National du Connemara
À la découverte du Parc National du Connemara

À la découverte du Parc National du Connemara

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 30 juin 2016

Par Cédric, du blog From Yukon

Quelque part à l’ouest de l’Irlande se trouve l’une des régions les plus mythiques du pays, connue dans le monde entier et dont la seule évocation fait rêver les foules et chantonner l’Hexagone : le Connemara. L’accès à la région est très facile mais les choses peuvent devenir plus compliquées quant il s’agit d’y randonner. S’aventurer dans le Connemara National Park (à env. 14 km de Clifden) est la meilleure manière de découvrir cette région !

À quelle saison visiter le Parc ?

Le parc national du Connemara est ouvert toute l’année. Cependant, selon vos préférences en termes de météo, c’est à vous de voir ce dont vous avez envie pour votre visite. En automne et en hiver, la découverte du Connemara sous son aspect le plus ténébreux a un certain charme tragique. Si vous préférez le soleil et le ciel bleu (avec de probables interludes pluvieux), orientez-vous en priorité vers le printemps et l’été !

Les randonnées incontournables

Le parc en lui-même n’étant pas si grand, les activités incontournables sont les randonnées. Quatre sentiers sont ainsi proposés. Tous partent du Visitor Centre, à l’entrée du parc, et sont d’une difficulté croissante (mais cependant très relative).

Le Ellia Wood Nature Trail : idéal pour les familles avec enfants car il est sans difficulté et la courte distance parcourue vous permettra de découvrir le parc en peu de temps (0,5 km ; niveau très facile).

Le Sruffaunboy Walk : pour une découverte en douceur du lieu (1 h 15 ; 1,5 km ; niveau facile). Vous vous enfoncerez ainsi dans une nature plus dense et sauvage, marcherez au bord des lacs du parc, et contemplerez le fabuleux panorama donnant sur les îles de Rennyle.

Le Lower Diamond Hill Walk : vous pourrez apprécier le site du parc à sa juste valeur et vous plonger dans sa nature verdoyante (2 h ; 3 km ; niveau modéré). Parfait si vous avez peu de temps devant vous !

Le Upper Diamond Hill Walk : cette randonnée offre, au prix d’une courte mais intense montée sur le sommet de Diamond Hill, à 445 m d’altitude, un panorama superbe sur le Connemara et l’Abbaye de Kylemore, située en contrebas (3 h voire plus ; 3,7 km ; niveau sportif mais 7 km au total car on enchaîne Lower Diamond Hill Walk et Upper Diamond Hill Walk pour atteindre le sommet). Faites quand même attention sur la dernière partie, c’est (presque) un chemin de crêtes !

Notez qu’il est possible, de façon aléatoire, d’entrer dans le parc en-dehors des horaires d’ouverture. Si vous avez cette possibilité, prenez le temps de vous y promener lorsque le soleil se couche : c’est un spectacle inoubliable.

Le parc national du Connemara, Irlande

Le parc national du Connemara      © Cédric Tinteroff

Autres activités

D’autres activités sont possibles au cœur du parc national : balade en poney, visite guidée avec un ranger, terrain de jeux pour les enfants… Vous trouverez également une (petite) exposition sur les paysages du Connemara au Visitor Center et même un salon de thé où vous reposer après vos balades.

Où loger ?

S’il est interdit de camper dans l’enceinte du parc, il est tout à fait possible de vous rabattre sur l’Old Monastery Hostel une auberge de charme toute proche, située dans les locaux d’un ancien monastère. Vous pourrez y dormir en dortoir ou en chambre privée, mais aussi y camper. Les patrons sont charmants, la décoration est pour le moins originale et le petit-déjeuner est copieux.

Excursions autour de Connemara National Park

Le village de Letterfrack : petit village paisible dans un cadre exceptionnel, Letterfrack (à env. 15 km de Clifden) se situe à l’entrée du Parc National du Connemara, et sur les abords de la baie de Barnaderg. Blotti entre océan et montagne, ce village propose de belles échappées sur la baie ainsi que la découverte de petites plages désertes de sable blanc.

L’abbaye de Kylemore : un passage obligatoire au cours d’un voyage dans le Connemara, que ce soit pour son cadre exceptionnel ou son histoire. Construite à l’origine par un époux en hommage à sa femme défunte, elle est devenue un lieu de culte en 1920 pour les Sœurs Bénédictines. La beauté de ses jardins victoriens (5,5 ha) vous enchantera. Comptez une bonne journée de visite, et notez que l’abbaye appartient au Kylemore Castle, un impressionnant château victorien.

Kylemore Abbey, Connemara, Irlande

Kylemore Abbey, Connemara, Irlande      © Greg Fellmann/Shutterstock

Informations pratiques

Accès : situé à côté du village de Letterfrack, le parc est ouvert toute l’année. Les grilles d’accès sont ouvertes de 9h à 17h30. Le Visitor Centor, par contre, n’est ouvert que pendant la saison estivale, de mars à octobre. Le parc est accessible en transports privés (le parking est gratuit) ou publics (bus depuis Clifden, Galway et Wesport). Comptez 50 km de route depuis Wesport et 80 depuis Galway.

Tarif : l’accès est gratuit.

Image à la Une : parc national du Connemara ©Ivica Drusany/Shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage