Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir les Canaries

Nos destinations > îles > Canaries : Si vous aimez…
Découvrir les Canaries

Canaries : Si vous aimez…

Mis à jour le 3 décembre 2018 | ,
Publié le 9 octobre 2015

Avec 7 îles au compteur, l’archipel des Canaries est aussi vaste que varié. À la fois volcanique, luxuriant, balnéaire et riche d’un patrimoine passionnant, il séduira tous types de vacanciers. Découvrez sans attendre notre liste d’inspirations, pour créer un séjour à votre image…

Les volcans

Cette terre rouge, verte et noire, tantôt ridée, tantôt étrangement lisse, fascine le visiteur en quête de paysages insolites. L’île de Tenerife, dominée par le Pico del Teide, est à choisir en priorité pour découvrir la fureur volcanique. Lanzarote, ensuite, dévoile ses somptueuses Montañas del Fuego, ainsi que sa vallée viticole de La Geria. Avec ses petits volcans de la pointe sud, et surtout l’impressionnante caldeira de Taburiente, cratère de 9 km de diamètre et de 1 000 m de profondeur, l’île de La Palma n’est pas non plus à négliger…

caldeira de taburiente

Caldeira de Taburiente, La Palma      © Dominic Dahncke/shutterstock

La végétation à l’état brut

Embrassez une nature d’une beauté insolente, vierge de toute civilisation. Silencieuses et mystérieuses, les forêts de l’archipel sont un refuge idéal pour les amateurs de calme. Plantées de pins canariens, de lauriers et d’arbustes d’essences variées, elles sont autant de précieux trésors. La végétation s’épanouit particulièrement dans les îles occidentales : à Tenerife, dans le Macizo de Teno et les Montañas de Anaga (Monte de las ­Mercedes) ainsi qu’au Bosque de la Esperanza ; à La Gomera dans le parc national de Garajonay (Bosque del Cedro) ; à El Hierro (forêt d’El Pinar) ; et à La Palma (réserve de los Tilos), l’île la plus verdoyante de toutes.

La plage et encore la plage

Destination balnéaire par excellence, l’archipel des Canaries séduit avec ses nombreuses plages qui sentent bon le farniente. D’une manière générale, on se tourne vers le sud de chaque île pour dénicher des spots de rêve. Tenerife et Gran Canaria possèdent chacune leur station balnéaire pharaonique (Playa de las Américas et Maspalomas-Playa del Inglés), mais Fuerteventura se hisse au premier rang avec les kilomètres de sable blanc du Parque natural de las dunas de Corralejo et les plages immenses de la Península de Jandía. Lanzarote brille quant à elle avec sa superbe Playa de Papagayo.

Playa Papagayo, île de Lanzarote, Canaries, Espagne

Playa Papagayo, île de Lanzarote, Canaries, Espagne      © Mihai-Bogdan Lazar/Shutterstock

Les littoraux époustouflants

Qu’il soit déchiqueté par les vents d’ouest, assagi et sablonneux au sud, escarpé et verdoyant au nord, le littoral de chaque île réserve autant de surprises qu’il est varié. Les littoraux s’interrompent brutalement en falaises impressionnantes à l’Acantilado de Los Gigantes (Tenerife) et à Los Órganos (La Gomera), ou prennent un visage lunaire tant aux dunas de Maspalomas (Gran Canaria) qu’au Parque natural de las dunas de Corralejo (Fuerteventura). Du fait du volcanisme de l’île, certaines côtes arborent même une teinte noire surnaturelle, comme à El Golfo (Lanzarote) ou à Fuencaliente (La Palma).

Les sports nautiques

Cap sur les grandes stations balnéaires comme Playa de las Américas à Tenerife et Maspalomas-Playa del Inglés à Gran Canaria, où l’éventail d’activités nautiques est le plus large, allant de la location de scooter des mers à l’observation de baleines, en passant par des cours de planche à voile et de plongée sous-marine. Les stations balnéaires de Fuerteventura et Lanzarote, plus axées sur les sports de glisse, offrent un large panel de clubs qui proposent initiations, cours et location de matériel.

kite-surfeurs à corralejo

Kite-surfeurs sur la plage de Corralejo, à Fuerteventura      © Philip Lange/shutterstock

Les cités de patrimoine

Dans la douceur de la nuit canarienne, on prendra plaisir à arpenter les ruelles dorées des villes et villages de l’archipel. Dans le cœur ancien de La Laguna (Tenerife) ou de La Orotava ( Tenerife), entre les nobles bâtisses de Vegueta à Las Palmas de Gran Canaria, la balade est riche d’exemples architecturaux. On ne manquera pas également les villes de Garachico à Tenerife, lovée gracieusement en bord de mer ; San Sebastián à La Gomera, pour son parfum hypra insulaire ; Agüimes à Gran Canaria, pour sa poésie ; sans oublier deux capitales déchues, Betancuria à Fuerteventura et Teguise à Lanzarote.

Les sites archéologiques

Dans toutes les îles, le passé guanche (qui se rapporte aux premiers habitants) a fait l’objet d’une réhabilitation, mais c’est à Gran Canaria qu’il est demeuré le plus riche et le plus vivant, avec plusieurs sites archéologiques exceptionnels : Cueva Pintada, mise en valeur très réussie d’un grotte peinte, Roque Bentayga ancien lieu de culte aborigène, Necrópolis de Maipés, où sont réunies des tombes vieilles de plus de 1 300 ans, ou Cenobio de Valerón, vaste complexe de grottes naturelles.

cenobio de valeron

Cenobio de Valerón, Gran Canaria      © Fulcanelli/shutterstock

Les mets typiques

Rien de tel pour agrémenter vos vacances que l’excellent queso de cabra, fromage de chèvre typique, fabriqué sur toutes les îles de l’archipel, accompagné d’un vin malvasia, cultivé sur les pentes du volcan Teneguía (La Palma) ou sur le plateau de La Geria (Lanzarot). Incontournables aussi, les tapas, symbole du mode de vie à l’espagnole, et inspirées des produits locaux (fruits de mer, charcuteries, légumes…). À goûter également, les papas con mojo verde o rojo, des pommes de terre à la vapeur, servies avec une sauce piquante ou non, à base de piments, poivrons, paprika ou persil.

Image à la Une : Conserves de Mojo ©Oleg Znamenskiy/shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage