Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Chypre par les sentiers
Chypre par les sentiers

Chypre par les sentiers

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 5 août 2011

Par Pierre, auteur

Tourner le dos à la plage pour prendre de la hauteur, des chaussures de marche aux pieds. Drôle d’idée se disent les estivants du bord de mer. La meilleure façon de rencontrer des Chypriotes rétorquent les véritables amoureux de l’île qui s’échangent les bonnes adresses de tavernes et de gîtes au bout des sentiers.

Arpenter les sentiers chypriotes, c’est difficile ?

Bien sûr, ça grimpe et il fait chaud. Mais on trouve des sentiers pour tous les mollets. La meilleure entrée en matière ? Les sentiers du Troodos, aux environs de Platrès : le sentier de Kalédonia, par exemple, le plus court, un parcours ombragé de 3 km jusqu’à de rafraîchissantes cascades au cœur des montagnes. Idéal pour les enfants. A condition de prévoir un minimum d’équipement ; de l’eau en quantité suffisante, de bonnes chaussures et un chapeau. Et de ne pas se lancer pendant les grandes chaleurs estivales.

Les sentiers sont variés ?

Chypre est un monde réduit à la dimension d’une île. De hautes montagnes au centre, domaine des conifères et d’une végétation alpine, un moutonnement de collines riantes, plantées de vignes et d’oliviers. Des sentiers côtiers pour rendre hommage à la grande bleue. Et partout l’assurance de rencontres au détour du chemin et de trouver une terrasse de village pour se rafraîchir et papoter avec les anciens. Particulièrement recommandables : les circuits de la péninsule de l’Akamas à l’extrémité ouest de l’île, tout particulièrement au printemps lorsque les orchidées sauvages sont en fleurs.

Chypre, hors des sentiers battus

Pendant des siècles, Chypre a vécu au pas de l’âne. Il en reste d’innombrables sentiers que seuls pourront vous indiquer les habitants du coin. Prenez Gabriel, mémoire vivante de son village de Kato Drys, à quelques kilomètres de Lefkara, la capitale de la broderie chypriote : attablé au café du village – ne pas oublier que pour être assis confortablement, il faut au moins deux chaises : une pour le corps, l’autre pour appuyer le bras -. Il vous pointera le sentier qu’il prenait enfant pour rejoindre l’école, à 4 km de là. Un chemin à saute-collines entre les oliviers avec à la clé une spectaculaire descente vers Lefkara. Dans la maison de maître familiale, Gabriel a aménagé deux chambres d’hôtes : la meilleure façon de se sentir chypriote.

Faut il dormir dehors ?

Face à la mer, dos à la montagne, une terrasse pour soi tout seul, prolongement d’une chambre impeccable dans une maison de pierre au cœur du village de Drouseia, une étape sur le sentier de grande randonnée qui traverse l’île. Dans le jardin, Andreas et sa famille veillent au grain sur le bien-être de leurs hôtes. C’est l’une des nombreuses possibilités qu’offre le réseau agrotourism d’hébergement en chambre d’hôtes et gîte rural. La meilleure façon de connaître la véritable hospitalité chypriote, loin du tourisme industriel qui sévit sur la côte.

Et pour les sportifs ?

Pour les trekkeurs chevronnés, Chypre accueille le tronçon le plus oriental du E4, le sentier européen qui part de Gibraltar, traverse l’Europe avant d’atteindre la Grèce puis Chypre. Au total 10 000 km. Le tronçon chypriote traverse toute l’île d’ouest en est de la pointe d’Akamas au Cap Greko. Un itinéraire de plus 250 km à travers les plus beaux paysages de l’île.

Almond_Troodos_©GNU_Chnéophitou_commons

Et vous, vous avez tenté les sentiers chypriotes ? Racontez-nous dans la partie commentaires !

Photo à la une : © loisirs-S31-chypre-istock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage