Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Slow travel : 8 îles sans voitures
Slow travel : 8 îles sans voitures

Slow travel : 8 îles sans voitures

Mis à jour le 7 février 2019 | ,
Publié le 4 février 2019

Extrait du guide Évasion Changer d’air, 42 îles en France et en Europe

Envie de découvrir l’Europe à travers des îles peu connues et de vous sentir au bout du monde ? Étienne Brouillard, auteur du guide Changer d’air : 42 îles en France et en Europe, propose aux lecteurs une visite de paradis naturels en Europe, loin du vrombissement des moteurs, du concert des klaxons qui s’affolent dans les embouteillages et l’odeur des gaz d’échappement.
Retrouvez nos 8 îles coups de cœur.

Une fois sur ces îles, réussissez vos photos de voyage grâce à nos 10 commandements !

France : Houat, la discrète

Détachée du continent voilà 6 000 ans, Houat captive par ses impressionnants paysages côtiers et une portion de plage aux allures de rivage caribéen. L’île assure aujourd’hui son autonomie grâce à ses pêcheurs professionnels et son centre de recherche sur les microalgues. Avec son littoral, sa grande plage et ses paysages impressionnants, Houat forme un monde particulier qui ne demande qu’à être exploré.

Comment y aller ? Départ de la presqu’île de Quiberon. Durée : 45 min. Prix : 34,50€ A/R.

À faire : suivre une balade contée et manger une araignée de mer.

Île de Houat îles sans voitures changer d'air

Île de Houat      © Etienne Brouillard

France : Hoëdic, la nonchalante

Non loin de l’île de Houat, Hoëdic est une minuscule île, s’étendant sur 2 km et accueillant seulement 120 habitants. Outre quelques maisons blanches, vous n’y verrez que des sentiers traversant les prairies et menant à la plage. Ne manquez pas le spectacle du coucher du soleil à la pointe du Vieux-Château, tout simplement magique !

Comment y aller ? Départ de la presqu’île de Quiberon pour rejoindre Houat avant d’embarquer pour Hoëdic. Durée : 1h10. Prix : 34,50€ A/R.

À faire : profiter du souffle de la liberté et s’affranchir du stress.

Îles Anglo-Normandes : Herm, l’aristocrate

Située face à Guernesey, l’île d’Herm offre à la fois une nature sauvage et le charme britannique d’un ancien domaine aristocratique. Elle dégage une atmosphère sereine propice aux promenades et à la relaxation au sein d’une nature luxuriante. Son sentier côtier, qui effectue le tour de l’île, permet une balade solitaire hors du temps au sein d’un paysage sauvage et vallonné.

Comment y aller ? Départ du port de Saint-Malo pour rejoindre Guernesey avant d’embarquer pour Herm. Durée : 2h10 + 20 min. Prix : 49,90€ A/R.

À faire : battre le record du tour de l’île en course à pied, goûter les huîtres locales.

île d'herm îles sans voitures changer d'air

Île d’Herm      ©  Etienne Brouillard

Croatie : Koločep, la solitaire

Koločep est la plus petite des trois îles Élaphites habitées (dont Lopud et Šipan font partie) mais aussi la moins populaire. Cela n’enlève rien à son charme puisqu’elle permet d’offrir une atmosphère très calme, une véritable douceur de vivre ainsi que des paysages grandioses. Depuis les hautes falaises, les randonneurs se feront un plaisir de crapahuter le long des sentiers caillouteux menant à la mer. Pour vous détendre, vous pourrez aussi enfiler votre masque et tuba pour partir à la découverte des trésors sous-marins de l’île.

Comment y aller ? Départ du port de Gruž, à Dubrovnik. Durée : 1h. Prix : env. 3€ A/R.

À faire : vaincre son vertige et visiter les églises préromanes. 

Vous avez choisi de découvrir la Croatie ? Retrouvez la liste des sites incontournables. 

Italie : Marettimo, la vertigineuse

Située au large de la Sicile, cette île rappelle les villages d’Afrique du Nord, avec sa lumière éblouissante et ses habitations géométriques. Elle offre également une grande variété d’activités. Au départ de la Case romane, de nombreuses promenades balisées s’offrent à vous. On peut, par exemple, suivre la Punta di Troia ou le Pizzo Falcone qui mène au sommet et à son panorama magnifique sur la mer, l’île et sa faune. Vous pourrez également faire un tour de bateau à la découverte de grottes alentours ou encore pratiquer la plongée pour admirer la faune sous-marine.

Comment y aller ? Départ du port de Trapani. Durée : 1h10. Prix : 35€ A/R.

À faire : apprendre l’italien et plonger avec l’un des clubs de l’île.

Vue depuis l'île de Marettimo îles sans voitures changer d'air

Vue depuis l’île de Marettimo      ©  Etienne Brouillard

Suède : Styrsö, la charmante

Dans l’archipel sud de Göteborg, cette station balnéaire, fréquentée par le roi de Suède Oscar II, est aujourd’hui prisée. Avec ses belles maisons colorées et une grande partie de ses terres boisées, l’île allie les atouts d’une urbanisation chic et des charmes de la nature suédoise. Après la visite des villages, rejoignez le débarcadère de Skäret et pénétrez dans la forêt : au bout du chemin, une plage sauvage et bien souvent déserte vous attend.

Comment y aller ? Départ du port de Saltholmen. Durée : 15 min. Prix : env. 5€ A/R.

À faire : pêcher le crabe selon la technique locale et louer un vélo.

Danemark : Christiansø, la préservée

Située à 150 kilomètres des côtes danoises continentales les plus proches, cette île séduit les visiteurs avec ses maisons jaunes au toit rouge. Ancienne base navale et forteresse, son paysage n’a pas changé depuis le XVIIsiècle. Un atout patrimonial qui séduit les nombreux visiteurs qui viennent contempler ce site préservé.

Comment y aller ? Départ du port de Gudhjem, sur l’île de Bornholm. Durée : 55 min. Prix : env. 30€ A/R.

À faire : nager depuis le ponton de Frederiksø et se perdre dans les recoins de l’île. 

Christianso îles sans voitures changer d'air 

Christiansø      ©  Etienne Brouillard

Écosse : Rona, la naturelle

Île écossaise légendaire s’étendant sur 8 km, Rona vous surprendra par son aspect désertique. Il faut dire qu’elle ne compte que 2 habitants permanents ! Aujourd’hui, totalement autonome énergétiquement, elle a su transformer ses faiblesses en atouts précieux qui incitent à apprécier une vie simple dans un environnement préservé. Ne vous attendez pas à y trouver une connexion Internet ou la télévision, ici la vie est centrée sur l’indispensable.

Comment y aller ? Départ de Portre, par une compagnie privée. Durée : 1h15. Prix : env. 56€ A/R.

À faire : essayer d’attraper un homard et goûter au single malt local. 

Image à la Une : Styrsö © Étienne Brouillard
Laissez un commentaire