Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir l'Irlande

Nos destinations > îles > Irlande : si vous aimez…
Découvrir l'Irlande

Irlande : si vous aimez…

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 19 janvier 2016

Envie d’en savoir plus sur le patrimoine ? D’assister à des matchs de rugby dans une ambiance de folie ? De découvrir des paysages à couper le souffle ? L’Irlande offre de nombreuses possibilités de visites et d’activités selon vos envies… Pour vous inspirer, voici une sélection thématique de ce que le pays vous réserve de meilleur.

Les villages pittoresques

Délaissez les nationales pour musarder sur de petites routes tortueuses, qui épousent la moindre échancrure du rivage. Au sud, entre Kinsale et Baltimore, la côte égrène ses villages, éclatants de couleurs. Plus à l’ouest, Hook Head ou Kilmore Quay vous offrent d’adorables chaumières blanchies à la chaux.

Le village de Glandore, sur la côte sud, Irlande

Le village de Glandore, sur la côte sud, Irlande      © morrison/Shutterstock.com

Les musées interactifs

Les musées irlandais ont oublié d’être ennuyeux. Ils font un large usage des nouvelles technologies, et des figurants en costume animent régulièrement la visite d’un bateau de la famine (le Jeanie Johnston à Dublin), celle d’une prison (Wicklow Historic Gaol à Wicklow) ou d’un château médiéval (le King John’s Castle à Limerick).

Les jardins luxuriants

La passion des Irlandais pour les jardins est phénoménale. Powerscourt, Muckross House, Glenveagh Castle, Mount Stewart… pas un château, pas une demeure historique qui n’ait son jardin à l’italienne, à la française ou à… l’irlandaise. Ils ont même réussi à transformer un caillou, qui passait pour stérile, en une île-jardin luxuriante (Garinish Island).

Powerscourt, Irlande

Powerscourt, Irlande      © Misa Maric/Shutterstock.com

Les routes panoramiques 

La Wild Atlantic Way est faite pour vous. Sur la façade atlantique de l’Irlande, de Malin Head dans le Donegal à Kinsale dans le comté de Cork, cette côte sauvage aligne sur 2 500 km les paysages les plus grandioses. Le vertige est au rendez-vous au bord des falaises de Slieve League ou le long de la Sky Road tout au bout du Connemara. Le Ring of Kerry figure aussi parmi les plus belles routes panoramiques d’Irlande.

Les dolmens et autres mégalithes

Plus de 1 200 sites mégalithiques sont recensés en Irlande. Newgrange et le dolmen de Poulnabrone comptent parmi les plus célèbres. D’autres sont restés dans un relatif anonymat, comme le cairn juché sur Knocknarea Mountain, aux environs de Sligo. Techniques de construction, rites funéraires qui leur sont associés… ces mégalithes gardent nombre de leurs mystères.

Le dolmen de Poulnabrone, Irlande

Le dolmen de Poulnabrone, Irlande      © PHB.cz (Richard Semik)/Shutterstock.com

Les balades nez au vent

Marche et rêve… L’Irlande est le paradis des randonneurs. Bien sûr, elle a ses « chemins » mythiques, bien souvent liés à d’anciens pèlerinages comme la St Kevin’s Road ou le Croagh Patrick Heritage Trail. Mais elle fourmille aussi de petites boucles, les fameuses loops, sur lesquelles on s’engage pour une heure ou une journée. On en trouve même aux portes de Dublin, dans la presqu’île d’Howth, ou de Belfast, dans le Cave Hill Country Park.

Les stades en folie

Les Irlandais n’ont pas leur pareil pour « chauffer » un stade. Clameurs, bières qui circulent, étendards qui claquent… une ambiance d’enfer vous attend à Croke Park (Dublin) ou Thomond Park (Limerick), qu’il s’agisse de football en mode gaélique, de hurling, l’un des sports les plus rudes au monde, ou de rugby.

Match de football gaélique, Irlande

Match de football gaélique, Irlande      © Eoghan McNally/Shutterstock.com

La cuisine du terroir 

Partout, vous vous régalerez d’une cuisine du terroir, goûteuse, sans chichis. L’irish stew, le ragoût irlandais où la viande, agneau ou bœuf, a mitonné longuement dans une sauce à base de stout (bière brune), fait partie des fondamentaux de cette cuisine. Mais si vous êtes gourmet, c’est dans le comté de Cork qu’il vous faut aller. Fumeries de poisson, marchés et fromages y sont réputés. Et Kinsale passe pour la capitale gastronomique de l’Irlande.

Le celtic rock 

La patrie de U2 a son musée du rock à Dublin. Mais, côté rock, tout Dublin est un musée à ciel ouvert, dans lequel la piste des rock stars d’hier (Phil Lynott) ou d’aujourd’hui (The Script) est encore chaude. Les rock addicts peuvent aussi choisir Derry pour y retrouver The Undertones ou Galway pour Sharon Shannon. Et, si vous voulez entendre le nouveau son irlandais, c’est au Button Factory à Dublin ou au Oh Yeah Music Centre à Belfast, que ça se passe.

Les safaris-photos

Entre avril et mai, surgissant de nulle part, les macareux moines envahissent les falaises irlandaises (Skellig Michael, Rathlin Island) avant de regagner la haute mer à la mi-août. On craque devant ces « clowns des mers » bigarrés. La moindre croisière dans la baie de Kenmare ou sur le Lough Strangford vous permettra d’admirer de près ou de loin de nombreux phoques attendrissants. Enfin, vous sympathiserez à Dingle avec Fungie le dauphin ou l’un de ses copains.

Macareux moine, Irlande

Macareux moine, Irlande      © Noel Moore/Shutterstock.com

Faire la fête

Il y a un mot irlandais pour ça, rond comme une bulle de champagne : le craic. Par tous les temps, les nuits de Dublin, Belfast ou Galway pétillent jusqu’à l’aube. Mais le pays entier s’embrase pour la Saint-Patrick (17 mars). Et, aux beaux jours, les festivals (fleadh, à prononcer fla) se succèdent à un rythme soutenu à travers tout le pays. Danse contemporaine en mai à Dublin ; arts de la rue à Waterford fin juillet-début août ; arts tous azimuts en août à Kilkenny ; jazz en octobre à Cork. Danse et musique traditionnelles ont aussi leurs festivals itinérants, comme le Fleadh Cheoil na hÉireann.

La paix des monastères 

Durant le haut Moyen Âge, l’Irlande chrétienne était quadrillée de vastes cités monastiques, qui pouvaient compter entre 2 000 et 3 000 âmes. Au sud de Dublin, les ruines de Glendalough perdues au milieu des bois, ou celles de Clonmacnoise au creux des marécages du Shannon, sont émouvantes. Chose rare : vous pourrez grimper, à Kilkenny ou Devenish Island, en haut de l’une de ces fameuses tours rondes qui gardaient les lieux pieux.

Image à la une : ©Noradoa/Shutterstock.com
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Irlande

15.90 €