Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > La Corse en chantant : mettez-vous aux polyphonies !
La Corse en chantant : mettez-vous aux polyphonies !

La Corse en chantant : mettez-vous aux polyphonies !

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 15 juillet 2011

Par Pierre, auteur du guide Evasion Corse

La réputation des chanteurs corses, à l’instar des fameux I Muvrini, a traversé les rivages de l’île. Plusieurs villages de la moitié nord de la Corse continuent d’incarner cette tradition et cet art. Pourquoi ne pas vous essayer vous-même à ces fameuses polyphonies, à la faveur d’un stage. Suivez la voix sacrée.

Un patrimoine unique

La nouvelle est passée inaperçue mais le Comité intergouvernemental de l’Unesco a inscrit le cantu in paghjella sur la sur liste de sauvegarde d’urgence. Le cant’ in paghjella est un chant d’hommes interprété a cappella qui se caractérise entre autres par l’entrée successive de trois voix (seconda, bassu, terza), l’agencement par tuilage et l’utilisation de l’ornement (surtout, la morphologie de la langue et les mots eux-mêmes décident de la rythmique). Un détail : le fait de mettre la main à l’oreille permet de mieux s’entendre pour soigner les harmoniques. Arrêtez-vous dans des villages comme Sermanu, Ruziu, Tavagna, Tagliu Isulacciu (berceau d’I Muvrini), connus pour leurs chanteurs de paghjelle même si toute la Corse connaît cette pratique. On peut aussi écouter d’anciens chants du fonds de la Phonothèque du Musée de la Corseà Corte.

Visites en polyphonie

L’Office de Tourisme de l’Agglomération de Bastia vous propose d’aller à la découverte de la ville et des villages environnants. Une manière vivante d’aborder le patrimoine tant architectural et culturel que naturel. Cette année, cerise sur le gâteau, un groupe de polyphonies corses ponctue la visite en reprenant des pièces maîtresses du répertoire, et en répondant aux questions du public. Les « Baladines » ont lieu chaque jeudi jusqu’à fin août (rens. et rés. 04 95 54 20 40).

Le village de Pigna, au N-E de Calvi en Balagne, est non seulement l’un des plus beaux de Corse mais aussi l’un des plus musiciens. La Scola di Cantu e di Strumenti, la plus ancienne école de chant et de musique traditionnelle en Corse, a formé à l’art du chant et des instruments traditionnels des générations d’enfants, d’adolescents et d’adultes dans les ateliers de la Casa Musicale. Chaque été voit se dérouler sur les places, à la fontaine, dans les jardins, les escaliers, à l’église ou à l’auditorium, les journées Estivoce durant lesquelles alternent ateliers gratuits (tous les soirs durant le festival), et concerts de groupes corses et d’ailleurs. Petits et grands sont impliqués (rens. et rés. 04 95 61 73 13).

Chanter au couvent

La chanteuse Jacky Micaelli, l’une des plus belles et émouvantes voix de l’île, transmet avec ferveur sa passion et son art. Elle organise toute l’année des stages d’initiation et de perfectionnement à la polyphonie corse profane et sacrée (http://uponticellu.over-blog.com – 06 71 86 34 46). Chaque session est ponctuée par un concert public. Prochain stage du 22 au 27 août, dans le cadre apaisant du Couvent de Corbara. L’association Seraphica propose elle aussi des ateliers de chant sacré au couvent.

Chanter au village

L’Association A Cappella propose des ateliers de chants traditionnels monodiques et polyphoniques, l’initiation aux instruments agropastoraux traditionnels (flûtes traditionnelles), à la guitare et au cistre corse (a cetera). Les stages animés par Christian Andreani ont lieu à Patrimonio, à l’ouest de Bastia, durant toutes les vacances scolaires. Ils sont ouverts à tous publics : enfants, adolescents et adultes. Se renseigner auprès de Casa Albina pour les programmes et les dates. Autre possibilité, s’adresser à l’association E Scopre, animatrice de la vie culturelle du village de Marignana, qui organise elle aussi un stage de polyphonies, sous la direction du même Christian Andreani, du mardi 2 août au samedi 6 août. Les cours alternent entre chant profane et sacré, à l’église et dans l’auditorium.

Et vous, vous aimez les chants polyphoniques corses ? Vous avez assisté à des concerts ? Racontez !

Retrouvez d’autres idées loisirs dans le guide Evasion Corse.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage