Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Madère

Nos destinations > îles > Madère : festival Christophe Colomb à Porto Santo
Madère : festival Christophe Colomb à Porto Santo

Madère : festival Christophe Colomb à Porto Santo

Mis à jour le 5 novembre 2019 | , ,
Publié le 14 septembre 2012

Par Laure, éditrice des guides Évasion, sur les traces des explorateurs

Chaque année, début septembre, l’île de Porto Santo fait revivre Christophe Colomb au cours de trois journées mémorables. Le Festival Colombo se déroulera cette année du 13 au 15 septembre. L’occasion rêvée pour découvrir « la petite sœur » de Madère.

Christophe Colomb à Porto Santo

Né à Gênes à la fin du xve siècle, Christophe Colomb serait devenu matelot dès l’âge de dix ans ! Navigateur infatigable, il parcourt les mers à la proue des navires marchands. En 1478, son bateau est attaqué par des corsaires. Contraint d’accoster, il trouve refuge dans la ville de Vila Baleira, à Porto Santo. C’est là qu’il fait la connaissance de sa future femme, Filipa Moniz, fille du gouverneur de l’île. De leur brève union — Filipa décède en 1484 — naîtra un fils, Diego.

Madère : étape sur la route des Indes

Lorsqu’il débarque au Portugal, Christophe Colomb n’est encore qu’un navigateur marchand comme tant d’autres. C’est à Madère et Porto Santo que se dessinent peu à peu ses projets d’exploration. Il noue des contacts avec des vieux loups de mer, étudie cartes et traités de navigation. Son but est de rejoindre les Indes en passant par l’Atlantique. Plein d’espoirs, il soumet son idée au roi du Portugal, Jean II… qui la rejette sans appel. Christophe Colomb s’exile alors en Castille, où les rois catholiques d’Espagne encouragent ses ambitions.

Christophe Colomb

Christophe Colomb      © DR

Festival Christophe Colomb : le programme

Au cours du festival, tout Porto Santo commémore l’arrivée de Christophe Colomb à Vila Baleira et son mariage avec l’une des natives de l’île. Vêtus de costumes d’époques, les habitants nous replongent en plein xve siècle, au temps des explorateurs. Laissez vous porter par le courant, admirez les cracheurs de feu, les reconstitutions de navires, et les stands d’artisanat. Prêtez l’oreille à un concert de rue et visitez l’une des nombreuses expositions organisées à travers la ville.

A ne manquer sous aucun prétexte : le défilé retraçant la vie de Christophe Colomb à Porto Santo et, clou du spectacle, la grandiose reconstitution de son débarquement sur l’île.

La Casa Colombo

Les plus passionnés d’entre vous s’adonneront avec plaisir à la visite de la Casa Colombo, où il aurait vécu deux années. Transformée en musée, la maison expose divers objets — cartes, pièces de monnaie… — et évoque les liens étroits que l’explorateur entretenait avec l’archipel madérien.

Porto Santo, une île à découvrir

Profitez du festival pour découvrir Porto Santo, qui mérite bien davantage qu’un rapide coup d’œil. La route qui longe la côte Sud et celle qui décrit une boucle autour des pics offrent d’incroyables perspectives sur la mer et une merveilleuse plage de sable fin…

Véritable vedette de l’île, Ponta da Calheta s’étend sur plus de 9 km de long. Son sable doré invite à une longue promenade ou à une petite sieste après un plongeon revigorant dans ses eaux bleues. Un pur moment de bonheur dont il serait dommage de se priver !

Porto Santo

La plage de Porto Santo      © carlos.moreira

Vos commentaires

Ah Porto Santo, son soleil, sa plage. Un beau complément à la jolie île de Madère

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Madère

15.90 €

Vos commentaires

Ah Porto Santo, son soleil, sa plage. Un beau complément à la jolie île de Madère

Laissez un commentaire