Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Martinique

Nos destinations > îles > Martinique ou Guadeloupe : quelle île choisir ?
Martinique ou Guadeloupe : quelle île choisir ?

Martinique ou Guadeloupe : quelle île choisir ?

Mis à jour le 15 février 2018 | , , ,
Publié le 29 janvier 2018

Ça y est, vous vous êtes enfin décidés pour des vacances de rêve sur une île des Caraïbes. Seulement laquelle choisir ? Martinique, Guadeloupe ? Nous vous aidons à choisir en fonction de vos goûts.

île guadeloupe

Les Saintes, la Guadeloupe      © RobertBleecher/Shutterstock

Les grands points communs de la Guadeloupe et la Martinique : le climat et la gastronomie 

La Guadeloupe et la Martinique jouissent toutes deux de températures agréables toute l’année. Pour ce qui est de la gastronomie, la Guadeloupe comme la Martinique proposent une cuisine créole mêlant les traditions culinaires africaine, européenne, asiatique et américaine. Malgré le tourisme, les saveurs et inspirations sont restées authentiques.

marché guadeloupe

Marché, la Guadeloupe.      © JakobFischer/Shutterstock

Culture et patrimoine

La colonisation des deux îles a laissé de profondes marques. Elle est véritablement au cœur du patrimoine culturel de la Martinique. Vous pourrez visiter les anciennes exploitations agricoles fondées par les colons (l’habitation Clément, la Pagerie), mais aussi le Galion, seule usine sucrière conservée, et les neuf distilleries toujours en activité (Maison de la canne aux Trois-Îlets, Saint-James à Sainte-Marie…). Le devoir de mémoire envers l’esclavage est omniprésent sur l’île, en témoignent les statues de Nèg’ mawons se libérant des chaînes un peu partout, ou encore la Savane des Esclaves, village reconstitué mettant en avant l’histoire des esclaves de l’île, aux Trois-Îlets. Cette période coloniale cohabite dans la mémoire culturelle avec les traditions populaires héritées des premiers habitants des Caraïbes  : les Indiens.On découvre notamment leur riche héritage au musée régional d’Histoire et d’Ethnographie.

Le passé colonial est moins mis en avant en Guadeloupe. En dehors de quelques belles maisons créoles dispersées, l’architecture coloniale est particulièrement concentrée à Basse-Terre. De nombreux moulins à canne émaillent la Grande-Terre et les distilleries comme Damoiseau ou Séverin sont ouvertes aux curieux. Pointe-à-Pitre rassemble plusieurs musées dédiés à des personnalités guadeloupéennes : le musée Schœlcher et le musée Saint-John-Perse.

Notre gagnant : La Martinique.

martinique esclave histoire cabane

La Savane des Esclaves, la Martinique.      © DianeBourgault/Flickr

Nature et paysages

Avec ses mornes pentus, ses falaises déchiquetées, ses forêts tropicales et ses plages de sable blanc, la Martinique n’est pas avare de points de vue enchanteurs !
« L’île aux fleurs » mérite par ailleurs bien son surnom avec ses 1700 espèces florales. Une biodiversité exceptionnelle à découvrir dans les nombreux jardins botaniques ou au fil des innombrables chemins de randonnées. Les maisons traditionnelles sont bien conservées et viennent ajouter du charme à cette végétation luxuriante. Quand à la faune, iguanes, tortues, mangoustes, colibris colorés, sont autant d’espèces qui émerveilleront le voyageur européen.

Si la Martinique est appelée « l’île aux fleurs », la Guadeloupe est, elle, surnommée Karukera, « l’île aux belles eaux ». Circuler à travers ses plages, ses lagons turquoise, ses épaisses forêts parsemées de rivières et cascades est un ravissement pour les yeux. Par ailleurs, la Guadeloupe, composée de 5 îles, possède une nature plus sauvage que sa voisine et permet de varier davantage les plaisirs. Ses paysages volcaniques sont également appréciées des visiteurs ; des fumerolles et un paysage lunaire accompagnent les grondements du cratère sud de son célèbre volcan : la Soufrière. Enfin, de nombreux parcs aménagés vous permettront de découvrir la flore et la faune. En revanche, l’habitat est, de façon générale, plus bétonné qu’en Martinique.

Notre gagnant : La Martinique.

 

martinique fleurs flore

L’île aux fleurs, la Martinique.      © dpvuestudio/Shutterstock

Plage et farniente

La Guadeloupe et la Martinique pourraient bien se disputer les plus belles plages des Caraïbes.

La Martinique est tout indiquée pour un séjour détente, en famille. Les plages de sable blond, comme la Grande Anse d’Arlet, se succèdent sur la côte caraïbe. Côté Atlantique, les hauts fonds sablonneux sont particulièrement appréciés des locaux qui viennent s’y prélasser le week-end, sirotant punch ou jus de fruit frais.

Il n’est pas difficile de comprendre le surnom de la Guadeloupe, « l’île aux belles eaux ». La multitude de plages n’a d’égale que leur diversité : les plages de sable blanc rivalisent de beauté avec les plages de sable noir et elles sont fortement concurrencées par les nombreux lagons et les îlets disséminés autour de l’île. Nombre de plages de Guadeloupe sont très exposées au vent, ce qui en fait des spots de sports nautiques idéaux. Pour des baignades relaxantes, vous pouvez également vous baigner dans les eaux chargées en minéraux près de la Soufrière.

Notre gagnant : Pour les plages en tant que telles : La Guadeloupe.

Pour le farniente : La Martinique.

Guadeloupe plage sable

Plage du Pain de Sucre, Les Saintes, la Guadeloupe.      © jlazouphoto/Adobestock

Sports et activités

En Martinique, l’ascension de la montagne Pelée par le morne de l’Aileron, puis la descente dans le cratère de 1902 laissent un souvenir inoubliable. Autre sensation forte  : la remontée des gorges de la Falaise, un véritable canyon avec glissades et sauts dans l’eau fraîche des cuvettes. Pour l’effet « Indiana Jones », plongez dans l’épaisse forêt tropicale parsemée de ruines entre Grand’Rivière et Le Prêcheur. Enfin, approchez dauphins, tortues de mer et baleines dans le sanctuaire marin Agoa au large de la pointe du Bout.

Pour ce qui est de la Guadeloupe, les activités sportives représentent la pierre angulaire du tourisme. Une mer à 27°C et des vents omniprésents favorisent la pratique de la planche à voile et du kite-surf. Les surfeurs expérimentés iront au spot du Moule, les autres à Saint-François. Les sites de plongée sous-marine sont nombreux, notamment dans les réserves marines de Cousteau en Basse-Terre. Mais les activités terrestres ne sont pas en reste : 300 km de sentiers forestiers s’offrent aux randonneurs, dont 150 km dans le parc national et un grand nombre de rivières à traverser à gué ou sur pont suspendu. La promenade à cheval fait également partie des incontournables pour parcourir les contreforts de la Soufrière et les bords de mer déserts.

Notre gagnant : La Guadeloupe.

plage guadeloupe kitesurf

Bord de plage, la Guadeloupe.      © JoDasson/Flickr

Ambiance et animation

La Martinique est la championne des pique-niques sur la plage, des dégustations de Ti-punch les pieds dans l’eau. C’est une ambiance paisible et joyeuse. De plus, les Martiniquais sont réputés pour leur accueil sympathique. On ne peut pas dire le contraire des Guadeloupéens ; cependant, l’archipel est le terrain d’un mouvement autonomiste parfois moins accueillant.

En revanche, c’est en Guadeloupe que l’on fait le plus la fête. Dans la région du Gosier notamment, la fête est accessible à tous. Fêtes du carnaval, fêtes de commune, courses cyclistes et l’arrivée de la Route du Rhum sont autant d’occasions de s’amuser. Les communes ont également créé leurs événements : fête du Poisson et de la Mer à Saint-François, fête des Marins à la Désirade… Guettez-les dans le journal local car leurs dates sont variables. Enfin, l’artisanat local est davantage mis en valeur en Guadeloupe qu’en Martinique.

Notre gagnant : La Guadeloupe.

carnaval guadeloupe

Carnaval de Basse Terre, la Guadeloupe.      © levalchy/Flickr

 

Budget et logistique

La vie est un tout petit peu plus cher en Martinique qu’en Guadeloupe, de même que le billet d’avion depuis la métropole. La Guadeloupe est cependant composée de 5 îles. Bien que les liaisons y soient très développées, les temps de trajets se répercutent sur la découverte de son patrimoine.

Notre gagnant : Pour le budget : La Guadeloupe.

Pour la logistique : La Martinique.

Gustavia, Guadeloupe

Gustavia, la Guadeloupe      © Leonard Zhukovsky/Shutterstock

Combiner les deux îles avec Tropicalement Vôtre

Si, malgré ce comparatif, vous ne parvenez pas à faire votre choix, et si vos budget et agenda le permettent, vous pouvez combiner la visite des deux îles. Après tout, quitte à faire ce long voyage, autant en profiter au maximum ! Pour cela, l’agence Tropicalement Vôtre est faite pour vous. Cette agence de voyage dédiée aux voyages sur mesure, authentiques et originaux dans les îles lointaines, s’est spécialisée dans les séjours combinés. Pour la Martinique et la Guadeloupe, l’agence propose ainsi un séjour de 15 jours et le voyageur est libre de choisir par quelle île il commence ! De plus, Tropicalement Vôtre emmène le visiteur hors des sentiers battus, au plus près des habitants.

Photo de couverture : Guadeloupe ©FRANCOISVEQUAUD/Flickr

Article sponsorisé.

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Bannière Adserver